Partagez | 
 

 Le choc [FB] Madara-Tobirama

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Tobirama Senju
Juunin de Konoha


Messages : 84
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 28

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/1520  (0/1520)

MessageSujet: Le choc [FB] Madara-Tobirama   Dim 11 Mar - 22:27


    Le souffle court, le visage parsemer de sang, le regard triste, je viens de réussir à fuir un guet-apens tendu par le clan Uchiha. Nos meilleurs ennemis avaient cette fois faillit m'avoir. Heureusement j'avais des talents qui me permettait de me tirer des merdes comme celle ou je m'étais trouvé. Je retournais vers mon camp, marchand cette fois, je ne voulais pas épuiser toutes mes ressources, j'avais déjà utilisé mon énergie pour me défaire des Uchiha qui m'étaient tomber dessus, sur les cinq, deux avaient rejoins l'autre monde, les trois autres étaient plus ou moins blesser, pour le reste, j'avais du m’échapper, car ils se montraient tenace et même si en tant que Senju je possédais une endurance hors normes, je possédais moi aussi mes limites et les Uchiha étaient aussi des ninjas hors normes.
    Je pouvais déjà être satisfais de vivre après le choc précèdent. Heureusement je n'étais pas tomber sur le chef des Uchiha. Madara, un ninja cruel, adorant le combat bien plus que tous ses frères. Avec lui, j'aurai du pousser mes limites bien au-delà du supportable. Pour l'instant, le seul à l'avoir affronter en face à face et à avoir survécu au combat été mon frère, le seul capable de le battre à l'heure actuelle, bien que je ne doutais pas en être moi-même capable, aidé des autres Uchiha, je ne donnais pas chère de ma vie.
    Il fallait que j’arrête de me travailler l'esprit avec des probabilités, pour l'instant, j'étais la et je rentrais chez moi entier, ce qui n'était pas leurs cas et je pouvais être satisfais de moi.

    Je me mis à accélérer le pas, il ne fallait pas que je traine quand soudain je senti une présence. J'étais suivis. Il ne fallait pas que je conduise un ennemi jusqu'à notre camp. M'arrêtant, n'offrant aucune alerte à mon suiveur, je déposa deux doigts au sol.
    Il n'y avait qu'un homme, il était puissant, sombre. Si je me fis à cette capacité de me suivre ainsi, j'étais persuader qu'il était le leader du clan Uchiha. Je me redressais, en alerte, prêt à combattre au moindre signe d'offensif de l'adversaire. Droit, semblant impassible. Les yeux mi-clos. « Je t'attends Madara. » Il était inutile de ne pas lui dire que je l'avais repérer, il possédait assez d’expérience pour savoir que je l'avais repérer. J'attendais maintenant le combat qui serait sans aucun dote le plus dur de toute ma vie. J'avais plusieurs cartes en main et je n'aurai aucune hésitation à les utilisé, quitte à y laisser ma vie, je ferais tous pour emporter l'Uchiha avec moi, ainsi le sang coulerait sans doute avec beaucoup moins d'abondance, dans mon clan, ou dans le sien...



_________________

«...I••• When I go out, like death, I bring my share of horror... But also happiness.•••I...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toks
Chef de clan ~ Junin de Konoha


Messages : 55
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 25

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/1520  (0/1520)

MessageSujet: Re: Le choc [FB] Madara-Tobirama   Jeu 15 Mar - 23:11

    Touts ces corps, qui s'entrelacent, se découpent. Toutes ces vies qui s'éteignent, ces silhouettes qui tombent une à une au sol... Ce même sol, nourrit chaque jour par le sang de ma fratrie, mais aussi et surtout par celui de nos ennemis. Tous finissent par plier sous notre poids, nous Uchiha, maîtres incontesté de cette guerre.

    Un sourire des plus francs dessiné sur mon visage, tâché par le sang, mais pas le miens. Une main libre, l'autre armée d'un simple Katana. Dans mon dos, est accroché cet éventail, symbole de notre force. Il seras d'ailleurs d'ici peu planté dans cette terre devenue rouge, affirmant une nouvelle fois notre supériorité. Car oui, cette bataille serais la nôtre, comme la plupart des batailles que je mène. Même si cette fois, l'ennemi est un client des plus sérieux, leur chef lui est absent. Voilà la raison principale pour laquelle, en ce jour, je me dois de faire de la victoire, notre hôte, au moins jusqu'à demain. Mais ce sourire que mon visage arbore, n'est pas justifié par la simple idée de gagner. Non, il y as bien plus que ça...

    Un kunai vînt me rappeler la nature de l'endroit où je me trouvais, effleurant ma joue, esquivé de justesse par un bref mouvement sur la droite. Mes yeux, vermillon, se posèrent sur le lanceur de cet arme. Me redressant, l'observant, tandis que tout autour de moi, les fers se croisaient, je l'observait, et il faisait de même. Marchant d'un pas assurer vers lui, Katana en main, son regard ne lâchais pas le miens. Pauvre malheureux, toi qui as eût le malheur de croisé mon chemin, n'aurais-tu pas simplement pût choisir une autre cible ? Peu importe, ta mort était de toute manière tracée, Senjû.. Sous race. Ma lame tranchas, faisant giclé une nouvelle fois ce sang impur au sol. Tiens, Hashirama, voit par quelle manière j'entretiens cette nature que tu représentes. Soudain, un cri retentit parmi tout les autres, attirant mon attention.

      « Madara-sempai ! Madara-sempai ! Notre escouade as repéra le jeune frère Senjû, ils sont d'hors et déjà engagé dans un combat contre lui. Mais avec tout le respect que je vous doit, il me semble que c'est à vous de livrer ce combat. »


    Oui.. Aujourd'hui seras la jour où je frapperais un grand coup dans cette guerre. Quel que soit ton nom, j'ose espérer que ta puissance précède celle de ton grand frère. Laisse-moi, dans touts les cas, te montrer la mienne. Ne perdant pas un instant, adressant à ce porteur de nouvelle un signe affirmatif de la tête, je lui fît signe de me mener à ce lieu. Ni une ni deux, il s’exécuta. Pas moins de trois minutes plus tard, nous nous trouvions au beau milieu de ce qui avais été le lieu d'un affrontement. Deux morts, trois blessés, le reste étaient en états de combattre.. Mais pour une raison encore inconnue, le jeune frère Senjû lui.. N'était plus là.

    Debout, au milieu de touts ces hommes, les yeux posés sur les deux corps inertes, je jetas un bref regard vers la troupe. Les observant un à un, ils attendaient...

      « Par où est-il partit ? »


    Ma voix rententi, animée par une colère, une colère envers ces hommes, qui si je n'avais pas été là, auraient rendu la mort de leur frère d'arme inutile. Mais le temps n'est pas aux bavardages inutiles, le Senjû est en fuite, ce qui en dit long sur son état physique, mais aussi moral. Trois shinobis levèrent le bras en direction de l'endroit où il était partit, sans perdre un instant, Katana en main, je pris route...

    ____________


      « Je t'attends Madara. »


    Là, face à lui, je me tenais sur une branche d'un des multiples arbres présents ici. Mes yeux plongés dans les siens, une main posée contre le tronc de cet arbre sur lequel je me tenais. Je l'observait. Il serais stupide de dire qu'il ressemblais à son frère, néanmoins, l'aura qu'ils dégagent tout deux est identique. Cette force, cette détermination présente dans le regard. Oui, il se battras pour tuer, comme je le fait, comme nous le faisons tous. Mais il y as cette chose en plus, qui pourrais presque crée le doute en moi.. Presque, oui. Les trois tomoe de mes yeux restaient immobiles, guettant ses moindres faits et gestes, dans ma main droite, mon Katana, suintant encore du sang de son clan.

      « Tu t'es donc résolu à attendre la mort, Senjû. Je t'aurais bien fait la requête de passer le bonjour à ton frère, hélàs la prochaine fois qu'il te verras, tu ne seras plus en mesure de parler. »


    Levant mon bras armé vers lui, faisant d'un geste sec, tomber les dernières gouttes de sang présentent sur la lame, je ne lâchais pas son regard. Le miens quand à lui, venais de changer, les sourcils désormais froncés, la pointe de mon épée dirigée vers lui, alors que nous nous trouvions à une vingtaine de mètres, mon autre main se déposas sur le manque de mon éventail, sans pour autant dégainé celui-ci, toujours accroché à mon dos.

      « Tu paieras de ta vie, celles que tu a osé ôté à mes hommes, misérable insecte. »






Correction en cours.

_________________
^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tobirama Senju
Juunin de Konoha


Messages : 84
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 28

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/1520  (0/1520)

MessageSujet: Re: Le choc [FB] Madara-Tobirama   Lun 19 Mar - 12:23


    Il était la, face à moi, une main prête à attraper l’éventail qui était représentatif de la puissance de son katon - Qui lui serait complément inutile aujourd'hui - Son autre main portait une lame, un katana déjà tacher de sang, sans aucun doute celui d'un ou plusieurs Senju. Il parlait des phrase sans réel importance, des mots dans le seul but d'impressionner, de faire peur - Tout aussi inutile que son Katon face à moi - Trop de mots. « Tu parle trop Uchiha. » Et c'était un euphémisme.
    Il semblait énerver, très énerver, comment ne pas l'être, je venais de tuer sa famille, comme lui venait de tuer la mienne. J'étais sans aucun doute autant prit de colère que l'Uchiha, mais je parvenais à canalisé, à réfléchir avant d’agir, de prononcer des mots ou des paroles qui ne prendraient peut-être pas leurs sens. Il était inutile de répondre d’avantage à ses provocations, du moins, verbalement, moi j'allais lui répondre par les actes et le plus puissant en ressortirait entier - ou pas - Voila comment je voyais les choses.

    Je pris une inspiration, une longue inspiration, sans cesser d'observer mon adversaire. J'étais un Senju d’expérience, j'avais combattu et tuer des dizaines, peut-être des centaine d'Uchiha, je savais comment les combattre, je savais qu'il fallait éviter leurs yeux et je ne commis à aucun moment l'erreur de croiser le regard sans aucun doute rouge de l'Uchiha. De part les mouvements de son corps, pieds, main, buste, il m'était de toute manière inutile de le regarder dans les yeux, suivre ses actions était tout aussi simple que si j'observais son visage, son regard meurtrier. Je ne redoutais pas specialement le genjutsu, un art que je maitrisais moi-même à un certain niveau, d'autant plus que Madara n'était pas connu pour combattre avec le genjutsu, préférant le contacte, la dureté des coups pour tuer, mais comme tout Uchiha qui se respecte, il devait maitrisé bon nombres de genjutsu visuel. Autant éviter de prétendre un risque inutile qui pourrait me faire perdre un combat. Toujours droit, le regard fier, fixant le corps de mon adversaire, mes mains se joignirent formant plusieurs mudra rapide, il était difficile de surprendre un Uchiha lors d'une composition de jutsu, surtout un Uchiha de ce niveau, il m'arrivait souvent d'avoir le dessus sur le sharingan, car aussi puissant soit-il l’œil n'était pas infaillible, mais je n'avais aucun espoir de duper celui du leader des Uchiha et ce n'était pas mon but.
    J'étais un maitre dans l'art du suiton, j'étais capable de former n'importe quel suiton à une vitesse phénoménal et cela sans avoir d'eau à ma disposition, ma maitrise du suiton était-elle que je pouvais former un puissant jutsu tout en composant un minimum de mudra. Je pouvais par exemple former un dragon aqueux avec un seul mudra d'une main alors que celui-ci en demande d'ordinaire 44. Cette faculté de facilité m'aidait bien souvent contre le sharingan, je pouvais ainsi les surprendre, surtout lorsque l'adversaire ne possédait pas une grande expérience. Il en restait que j'étais l'adversaire - après mon frère - le plus imprévisible pour un Uchiha.

    Quelques mudra suffirent donc pour que l'eau jaillit de ma bouche telle un raz de marée d'une puissance phénoménal. Sa distance, la vitesse du jutsu, le tout ajouter à ma propres puissance, aussi doué soit-il, il coulerait au fond des eaux avant la fin de la journée... Lorsque la Tsunami c'était élever dans les airs pour venir s’abattre sur les arbres - don celui ou l'Uchiha se trouvait - et le sol déjà humide. En tout cas, durant quelques seconde avant le choc, je le perdis de vu comme il me perdit de vu et lorsqu'un Uchiha ne nous voie plus, il est comme handicapé...

    J'ignorais si Madara était parvenu de par son talent à éviter la vague, ou si il l'avait prise de plein fouet, cela m'importait peu au final, j'aurai pu profiter des dégâts pour disparaitre, mais j'avais décider d'en finir. Lorsque les eaux furent plus calme, que l'horizon offrait une vue imprenable sur un nouveau lac, un nouvelle mer, on pouvait voir mon corps droit, scrutant fièrement l'horizon. L'eau sous mes pieds étaient trouble et je ne percevais pas encore l'Uchiha, mais j'étais sur qu'il était la. Ma main droite tenait fermement une épée don la lame électrique n'était pas encore visible.



_________________

«...I••• When I go out, like death, I bring my share of horror... But also happiness.•••I...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toks
Chef de clan ~ Junin de Konoha


Messages : 55
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 25

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/1520  (0/1520)

MessageSujet: Re: Le choc [FB] Madara-Tobirama   Lun 19 Mar - 13:31




    La tension, celle d'un affrontement imminent. Observe-moi donc, Senjû. Ne fuit pas ainsi mon regard, lâche. Nous qui avons té crée à l'image de la crainte elle-même, à un tel point qu'il en vas de votre survie de fuir notre regard. Comment le vivre, être forcé de baisser les yeux, face à notre présence. Ne pas pouvoir croiser la pupille de celui qui va nous tuer.. Au fond, est-ce plus admirable de la part des rares shinobi m'ayant regarder droits dans les yeux, ou est-ce seulement un acte suicidaire ?

    Peu importe, même toi, qui au travers des dires, est le second Senjû le plus puissant de ton misérable clan, baisse les yeux face à moi. Qu'il en soit ainsi, combat-moi donc le regard vers le sol, lâche. Qui sait, peut-être, dans un excès de bonté, aux portes de ta mort, pourrais-je nuancer ce regard de sang, de manière à ce que tu aie l'honneur de voir le regard de celui qui ôteras ta vie, sans en craindre des représailles.

    Quoi qu'il en soit, et à en juger ta posture, tu lanceras donc les hostilités. Ma rétine se mis en mouvement, alors que tes mains formaient des mudras. Claires, propre, rapides. Néanmoins, je pût en deviner la nature, et sans attendre un instant de plus, j'en fit de même, après avoir ranger mon arme, tout en joignant mes deux mains, mon mangekyo était d'hors et déjà actif. Effectuant un rapide et puissant bond dans les airs, alors que le ninjutsu de mon adversaire commençais déjà à prendre de l'ampleur, l'eau s’accumulait déjà sous moi, et face à moi, une vague monstrueuse menaçais de s’abattre sur moi. Maintenant ma dernière mudras, une aura violette commençais déjà à m’envelopper. Un choc eût lieu... Puis plus rien. Le calme après la tempête, alors que l'eau était désormais omniprésente sur le terrain. Quelques cimes, d'arbres ayant miraculeusement résisté dépassaient, des troncs d'arbres ravagé flottaient, dans cette eau troublée par la violence du jutsu. Moi.. Sous l'eau, mon susanoo m'avais préservé de cette offensive, qui aurais très certainement fauché n'importe lequel des shinobis de cette mission.

    Alors, c'est ça ta puissance ? J'espère pour toi, Senjû, que tu possède d'autres tours dans ta manche. Car ça ne suffiras malheureusement pas. L'eau trouble s'agita, à la même distance que celle où je me trouvais juste avant. Un courant naquis, un tourbillon, qui ne cessait de prendre de l'ampleur au fil des secondes. Pour enfin dévoiler son origine. Une aura violette, une armure, deux têtes, quatre bras. Susanoo, ma défense ultime. Tournoyant de toute sa masse, à une vitesse non négligeable, sur place. Faisant jaillir l'eau tout autour de moi. Je me retrouvais donc face à lui.

    Bien, tu a sonner le début de cette affrontement, à mon tour de te répondre. Et ce, sans perdre une seconde. Mes mudras encore en place.

    « Katon, Goukka Mekakyuû no jutsu ! »

    Un souffle embrasé sortit de ma bouche. Faisant alors apparaitre une véritable fournaise. Mon katon ne seras sans doute pas d'une grande utilité face à toi.. Voyons voir.
    Une immense boule de feu jaillit alors, foncant à toute vitesse vers le Senjû, alors que mes mudras reprirent de plus belle.

    « Katon, Goukakyuu no jutsu ! »

    Un second Katon, caché dans le premier. Massif, puissant, dévastateur.. Mais pas que. Les flammes du premier, aussi immenses soient-elles, fusèrent en direction de mon adversaire, rentrant en contact avec l'eau, créant une vapeur opaque, sur son passage. Perdant de sa puissance à chaque mètre, mais faisant grandit un peu plus cette vapeur également. Le second quand à lui, n'avais pour cible qu'une seul et unique silhouette, masquée par la prestance du premier, mais aussi par cette brume artificielle, une boule de feu, rapide, mortelle.

    Le Susanoo commençait à disparaitre, lentement, autour de moi, tandis qu'une nouvelle fois, je m'armais, cette fois-ci d'une tout autre chose que de mon Katana. Le mangekyô encore actif, ne perdait pas une miette des gestes de mon adversaire. Bouge, désormais, le rythme, c'est moi qui l'impose.

_________________
^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tobirama Senju
Juunin de Konoha


Messages : 84
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 28

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/1520  (0/1520)

MessageSujet: Re: Le choc [FB] Madara-Tobirama   Lun 19 Mar - 23:14


    L'eau s'ouvrit face à moi, tel le début d'un typhon en mer tropical. Le trouble de la profondeur laissa place à une luminosité. Un aura violet faisant disparaitre le bleu nuit de l'eau, la véritable puissance des Uchiha. Il ne m'aura fallut qu'un jutsu pour pousser le leader du clan Uchiha à sortir son jutsu ultime... A moins qu'il ne l'ai fait que dans le simple but de m'intimider. L'eau tourbillonnait comme une tornade en mer et pourtant le souffle du vent était resté tel. A peine eu t-il révéler son armure, le colossal susano que les flammes quittèrent sa bouche comme l'eau avait quitter la mienne. Une attaque rapide, puissante, même à cette distance je pouvais sentir la chaleur sur mon visage. Il n'usurpait pas sa réputation. Son chakra se ressentait dans les flammes. Déjà je me préparais, aussi puissant soit son katon, jamais il ne surpasserait mon suiton. Je restais la immobile, attendant les flammes venir à moi. Envoi moi ta puissance, montre moi ce que vaux un Uchiha au top de sa puissance. Montre moi la puissance de tes flammes.

    De ma position je ne percevais pas le second katon, placer juste derrière le premier, mais un clone placer sous l'eau de manière stratégique lui pouvait voir la venu des deux katons et donc agir en conséquence. Avant l'impacte, un énorme mur d'eau vint stopper les deux jutsus de l'Uchiha. La zone était devenu fumante, un brouillard c'était étendu sur toute la longueur qui l'opposait lui et moi, je ne pouvais plus le voir et lui ne pouvait plus me voir. Nos chakras s'étant abattu sur toutes la zone. Je fis un bon en arrière, composant une nouvelle série de jutsu, un nouveau clone apparue à mes coté dans les airs, effectuant a son tour une série de mudra. L'eau se mit à sortir de sa bouche en même temps quelle quittait la mienne, mais les liquides prirent une direction différente, mon suiton partait tel une vague, beaucoup moins impressionnante que la première, mais beaucoup plus utile en cette situation. En effet, le jutsu était beaucoup plus maniable ainsi je pouvais lui faire prendre la direction voulu. Le suiton du clone prenait lui la direction du bas, allant se mêler à la surface de l'eau en quantité.

    J'allais créer un piège mortel pour l'Uchiha, son Susano ne pourrait le sauvé cette fois - Du moins, je l’espérais - Il en laisserait en tout cas des plumes. J'allais voir la vague s’écraser sur l'Uchiha qui n'avait pour option que de s'enfoncer dans l'eau qui bientôt n'en serait plus réellement une. Ses yeux, aussi puissant soient-ils, ne pourrait déterminer toutes les attaques, il fallait faire un choix et si ce choix était le mauvais, il en subirait les conséquences. Certes il lui restait aussi un autres choix, un choix plus difficile de porter, le choix de braver la cascade qui lui tombait dessus pour remonter au dessus, mais la aussi, j'avais prévu une chose.
    Que fera tu Madara, quel sera ta décision?



_________________

«...I••• When I go out, like death, I bring my share of horror... But also happiness.•••I...»


Dernière édition par Tobirama Senju le Mar 27 Mar - 11:49, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toks
Chef de clan ~ Junin de Konoha


Messages : 55
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 25

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/1520  (0/1520)

MessageSujet: Re: Le choc [FB] Madara-Tobirama   Ven 23 Mar - 15:52

    Une barrière aqueuse, comme je m'y attendais, venant d'un utilisateur du suiton. Mais un nouveau facteur venais d'entrer en jeux, une source de chakra que j'avais alors negligée, juste sous nos pieds. Un mizu bunshin, qui de sa position avait sans nul doute pût voir venir ma seconde offensive. Quel triste manière de se défendre, triste mais efficace. Malheureusement, de l'eau ne suffiras pas encore à esquiver cette troisième offensive.

    Car oui, compter sur la seul puissance de mon feu, au vue de toute cette eau aurait été négligeant de ma part. Trois autres projectiles, chacun placé de manière à ne laissé que très peu de chance, si ce n'est aucune, à sa cible d'esquiver. Trois tomoe, symbole de la puissance de mon clan, symbole de la puissance de mes yeux, que tu ne pourras vaincre en ce jour. Alors que mon Susanoo disparaissait, lentement, il avais dans sa dernière exécution lancé ses armes. Masquées par toute cette vapeur, mais surtout par les deux offensives, rapides, meurtrières. Dans mon action, dégainant avec rapidité un nouveau symbole des Uchiha, dans un geste souple mais bref, provoquant une rafale de vent, tranchant, dans un but précis, donner un peu plus de vitesse à ces même projectiles. Ne perdant pas un instant, je changeât de positon. Tout ce chakra dégagé par nos deux attaques troublé ma vision.

    A présent, alors que même moi, Uchiha, n'arrive plus à voir correctement l'aboutissement d'une offensive que j'ai orchestrée, je te met au défie, Senjû, de la défiée. Sors-en vivant, et je t'attendrais, soit en certains. Armé dans ma main d'un Kunai, je courrais vers sa direction, tout en contournant ce nuage de vapeur, crée par le contact de nos jutsus respectifs, qui masquait non pas sa vue, mais également celle de son mizubunshin. Te prendre à revers, voilà mon but. La main gauche armée de mon éventail, la droite d'un Kunai, je ne laisserais rien au hasard, sors de ce nuage, je ne te manquerais pas Senjû, car déjà je peux deviner ta silhouette, débordante de chakra.

_________________
^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tobirama Senju
Juunin de Konoha


Messages : 84
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 28

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/1520  (0/1520)

MessageSujet: Re: Le choc [FB] Madara-Tobirama   Mar 27 Mar - 12:52


    L'eau s'ouvrit face à moi, tel le début d'un typhon en mer tropical. Le trouble de la profondeur laissa place à une luminosité. Un aura violet faisant disparaitre le bleu nuit de l'eau, la véritable puissance des Uchiha. Il ne m'aura fallut qu'un jutsu pour pousser le leader du clan Uchiha à sortir son jutsu ultime... A moins qu'il ne l'ai fait que dans le simple but de m'intimider. L'eau tourbillonnait comme une tornade en mer et pourtant le souffle du vent était resté tel. A peine eu t-il révéler son armure, le colossal susano que les flammes quittèrent sa bouche comme l'eau avait quitter la mienne. Une attaque rapide, puissante, même à cette distance je pouvais sentir la chaleur sur mon visage. Il n'usurpait pas sa réputation. Son chakra se ressentait dans les flammes. Déjà je me préparais, aussi puissant soit son katon, jamais il ne surpasserait mon suiton. Je restais la immobile, attendant les flammes venir à moi. Envoi moi ta puissance, montre moi ce que vaux un Uchiha au top de sa puissance. Montre moi la puissance de tes flammes.

    De ma position je ne percevais pas le second katon, placer juste derrière le premier, mais un clone placer sous l'eau de manière stratégique lui pouvait voir la venu des deux katons et donc agir en conséquence. Avant l'impacte, un énorme mur d'eau vint stopper les deux jutsus de l'Uchiha. Cependant, ce que je n'avais pas prévu et ce que le clone n'avait pas fut la troisième attaque de Madara. Une attaque provenant directement du Susano. Un cercle de chakra, un shuriken de toemo, ce qui était sans aucun doute la plus redoutable attaque du Susano. Une attaque que mon mur d'eau ne pourrait stopper aussi puissant soit-il. Un mur suiton qui serait déjà devenu fébrile suite aux attaques Katons de l'Uchiha. L'eau pourrait sans doute ralentir la progression du cercle, mais en aucun cas le stopper, d'autant plus que l'homme aux yeux de sang avait eu la bonne idée d'augmenter sa vitesse à l'aide de son éventail. Puissant, rapide, tel un shuriken lancer par une force de la nature, l'attaque don j'ignorais le nom fusait vers moi derrière les deux Katon.
    Il y eut la première impacte, puis la seconde qui levèrent une épaisse fumer emplie de nos chakra combiner. Le mur d'eau retombant et mi bondissant vers l’arrière, main jointe, formant un mudra qui fit apparaitre un clone quelques mètres sur la droite avant d'apercevoir la lueur violette du cercles tranchant et tournant qui fusait vers moi comme une fusé. L'Uchiha était incroyable. Une telle anticipation était inhumaine, il avait élever ses yeux à un point impressionnant. Être capable d'envoyer son attaque pile dans ma trajectoire suite à deux puissant Katons relevait d'un exploit, ce qui prouvait qu'il avait prévu que j'éviterais ses Katons sans me mouvoir ou presque. Ce fut comme un réflexe, le cercle continua sa trajectoire ne rencontrant aucun corps, disparaissant dans un lointain horizon.

    Mon clone maintenant seul à la surface de l'eau, mais il ne resta pas à rien faire. Faisant à son tour apparaitre un Mizubushin, tous deux se mirent en action. Le premier composant une série de mudra, laissant une nouveau vague quitter sa bouche en direction d'un Uchiha toujours cacher par l’épais brouillard que l'impact de nos jutsu avait créer. Balançant le jutsu vers le eau afin que la vague lui retombe dessus tel une lourde pluie pour l’écraser sous les eaux troubles du lac nommé Tobirama. Cool Le second lui lança un suiton vers le bas, laissant le liquide quittant sa bouche se mêler à la surface de l'eau en quantité dans le direction de l'Uchiha. Cette fois, le Susano ne le sauverait pas - du moins je l’espérais - et sur lui se refermerait un pied mortel.

    Moi? Je me trouvais déjà sous les eaux trouble, à une quinzaine de mètres de profondeur. Madara c'était montrer si redoutable et surprenant qu'il fut le première Uchiha à m'obliger à utilisé le Jikukan. Ainsi, pour éviter son offensif, j'avais du rejoindre le sceau que j'avais placer quelques minutes auparavant, lorsque j'avais ressenti une présence et déposer mon index au sol laissant ainsi une marque qui m'avait sans aucun doute sauvé la vie à cette instant. De ma position, je pouvais ressentir les mouvements de mes clones et en déduire ainsi leurs actions. Ils étaient fait d'eau et je ressentais toute l'eau... Je ne resta pas à rien faire, attendant le bon moment pour ressortir de l'eau afin de finir l'Uchiha qui mes clone ne possédant que 10% de ma force ne parviendrait sans doute pas à tuer. J'attendais mon tour alors que Madara aurait déjà fort à faire pour éviter cette nouvelle offensive...



_________________

«...I••• When I go out, like death, I bring my share of horror... But also happiness.•••I...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toks
Chef de clan ~ Junin de Konoha


Messages : 55
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 25

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/1520  (0/1520)

MessageSujet: Re: Le choc [FB] Madara-Tobirama   Lun 2 Avr - 22:04

    Oui.. Je la voyais. Cette source de chakra qui était tienne, j’espérais la voir s'éteindre, voir ton corps inanimé flotter sur cette eau trouble. Mais non, à la place, un tout autre spectacle s'offrais à moi. Comme un éclair, ton corps ainsi que ton chakra disparurent. Qu'était-ce ? Un déplacement ? Impossible, mes yeux l'aurait suivit. Aussi rapide soit-il, je l'aurais vu, ne serait-ce qu'une fraction de seconde, je t'aurais vu bouger.. Non, c'était d'un tout autre niveau. Comme si tu t'était téléporter, comme si quelqu'un t'avais invoquer ailleurs. Un monde parallèle peut-être ? Inconcevable, et pourtant..

    Continuant ma course, je ne devais surtout pas arrêter de me mouvoir, un de tes clones venait de remonter à la surface, celui que j'avais précédemment vu, sous l'eau. Tu n'est donc pas très loin.. De nouveau, mes yeux quadrillèrent le terrain, et plus précisément sous mes pieds, où une nouvelle source de chakra venait de naître, la tienne, Senjû. A peine le clone de faire surface, que déjà le kunai que j'avais armé, fusait vers lui. Ma course changeât net de direction, balançant une nouvelle bourrasque de vent dans sa direction, usant de toute ma vitesse pour le chargé, il venais de crée un seconde clone, et au vue de son chakra qui ne cessais de croitre, il projetais de faire autre chose. Cependant, il n'aurais pas le temps. Non, car mon kunai n'était déjà pas loin. Nous nous trouvions à à peine quelques dizaine de mètres, et le terrain était de nouveau clair, certes, la vapeur était encore présente, mais nos visions respectives n'étaient plus altérées. Tandis que le premier Kunai arrivais à la distance du premier clone, brisant ses projets, mon corps plus très loin des deux hommes, se stoppas net, envoyant une seconde bourrasque, cette fois-ci presque à bout portant. Quel que soit tes pouvoirs, sous race, tu ne pourras défier mes yeux. Je ne laisserais pas le temps à tes clones d'agir, cesse donc de fuir, et attaque. Car jusqu'à maintenant, le rythme, c'est moi qui l'impose, et personne d'autre.



Excuse-moi pour ce post médiocre.

_________________
^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le choc [FB] Madara-Tobirama   Aujourd'hui à 5:00

Revenir en haut Aller en bas
 
Le choc [FB] Madara-Tobirama
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Validée]Technique de Madara Uchiwa ( en cour)
» Peste et Tempête, tandem de choc...
» Un duo de choc pour une mission de choc ? [Rang C | Genzö]
» Chasseur MANURHIN (Collectif du Bataillon de Choc)
» Duo de Choc

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto No Seitan' :: Rôle Play :: Konoha No Kuni :: Foret du Pays du Feu-
Sauter vers: