Partagez | 
 

 Un nouveau départ, un nouvel obectif [PV Naruto]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sora Majinai
Immortel Errant


Messages : 49
Date d'inscription : 17/08/2011
Age : 29

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Un nouveau départ, un nouvel obectif [PV Naruto]   Mar 3 Jan - 17:20





Plus rien... Tout avait été dévasté et je n'avais pas réussi à tous les protéger. J'avais faillis à mon devoir en tant que Kage et tout le monde était éparpillé, enfin je l'espérais... J’espérais qu'ils soient tous en vie quelque part, avec l'espoir qu'un jour: on puisse rebâtir Kumo et vaincre cet enfoiré de Uchiha et ses morts-vivant. Une nouvelle chose naissait en moi, quelque chose qui depuis des années avait disparut et à laquelle j'étais parvenu à faire une abstraction des plus totales, mais là, la haine et l'envie de vengeance naissait au fond de mes tripes et rien ne pourrait empêcher ou calmer ces idées de violence. Calme toi Bee... On doit trouver une solution et un moyen pour que tout rentre dans l'ordre. Tant que Madara ou quoi que soit son vrais nom sera en vie, rien ne pourra correctement rentrer dans l'ordre et tu le sais Hachibi, tu as vue ce qu'il a fait aux autres Bijuus et ce qui aurait put t'arriver. Ce mec se moque de tout et ne respecte rien, il ne veut que s'accaparer le monde pour lui même. Je sais Bee, mais ce n'est pas en pensant comme ça que tu pourras avancer. Il te faut des alliés de confiance et que tu puisses retrouver les ninjas de ton pays, tous ne sont pas mort... Après tout, tu as gaspillé presque tout notre chakra pour protéger le pays, tu as faillis y rester et tu as encore sacrifié une de mes tentacules pour t'en sortir et te faire passer pour mort, comme la première fois contre la lune rouge.

C'est vrais, j'ai fais tout ce que je pouvais pour gagner et protéger les habitants. une grande partie des civiles a put fuir à temps et les ninjas qui ont suivit mes indications ont du les conduire en lieux sure, mais beaucoup sont restés sur place pour se battre. J'ignore si mon frère est en vie... A mon avis, cette tête brulée n'est pas encore prête à mourir, ne t'en fais pas pour Aa il est surement là, quelque part.

Enfin, à force de marcher et de ruminer et ressasser ce qu'il était arrivé, j'avais fini par arriver dans la forêt entourant Konoha. La seule idée que j'avais eu depuis la fin du pays de la foudre, c'était de venir prévenir Naruto et les anciens pays alliés pour leurs dire ce qu'il s'était passé: que Madara était bel et bien toujours là et plus fort que jamais même s'il restait caché pour attaquer, préférant faire des attaques bien visée pour être sur de tuer et gagner... La colère montait en moi, je m'en voulais d'avoir été si faible, si incapable de protéger ma terre natale, d'avoir laisser ce type détruire ce que j'avais de plus chère au monde! Tu parle d'un Raikage, en quelques mois le pays était tombé! Je mis un uppercut dans un arbre, le brisant et le déracinant en partie. Frapper des objets comme ça ne m'avançait à rien, cela ne ramènerait pas Kumo... J'avais encore mal partout et j'étais couvert de blessures, cela faisait plus d'une semaine que je marchais, me reposant à peine alors que mes plaies n'avaient pas été soignées ou même pansées. A bout de force mais déterminé, je voulais arriver à destination avant de pouvoir souffler, avant de pouvoir me dire que oui, tout ça était réel, ce n'était pas un rêve, ni un cauchemar mais bien la dure réalité.

Par moment, ma vue devenait floue, surement la fatigue et les blessures mais je ne voulais pas m'arrêter, je ne le pouvais pas. L'impression que si je m'arrêtais... J'allais m'écrouler pour ne plus jamais pouvoir me relever et que je ne pourrai plus affronter la réalité en face et encore moins Naruto. La honte et la colère me rongeait de l'intérieur, par chance, Hachibi était de mon coté, s'il avait été un bijuu non "apprivoisé", il aurait très certainement utilisé toute cette énergie négative pour me détruire de l'intérieur et se libérer de mon corps. Apprivoisé tu dis? C'est surtout de la pitié que j'ai pour toi! Ne le prend pas mal Hachi... C'était une façon de parler. Toi et moi nous sommes amis...

Mes jambes me lâchèrent alors et je m'écroulais sur le sol dans un amas de poussière. Le souffle court, les mains tremblantes, tout mon être me faisait mal et me lever en devenait un exploit incroyable. Demandant un effort presque surhumain. Parvenant à me mettre à genoux, à lever la tête vers le ciel. Mon regard se posa sur les nuages... Un élan de nostalgie me prit la gorge, mes yeux me brulaient et je sentais que les larmes allaient venir que je le veuille ou non. Les nuages... Ils n'étaient plus libre, ils avaient été souillés et détruit par la lune rouge... J'étais à quelques mètres des portes du village, un garde m'avait vue et il se dirigeait déjà vers moi en disant un truc du genre "Raikage-sama que vous arrive-t-il?" J'avais envie de l'envoyer chier car il ni avait plus de Raikage vue qu'il ni avait plus de pays et encore moins de village ninjas.

"Le pays des nuages est tombé!
Madara et ses sbires de la lune rouge ont tout détruit!!
Il ne reste rien!! Absolument plus rien!!"


Frappant alors du poing sur le sol, je sentais les larmes couler sur mes joues. C'était dit... Kumo n'était plus et en le disant, c'était comme si je venais de le détruire moi même. Détruis mon pays, mais mon monde et tout ce qui m'entourait. Je n'étais plus rien et ne voulais plus du titre de Kage car je n'en étais pas digne...


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Naruto Uzumaki
Hokage


Messages : 15
Date d'inscription : 30/11/2011

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Un nouveau départ, un nouvel obectif [PV Naruto]   Lun 9 Jan - 4:24



© Codage par Uzumaki Naruto. Toute reproduction sans autorisation interdite

Que ce passe-t-il ?
Le Raikage en détresse !





J'aime bien ce verbe «résister». Résister. à ce qui nous emprisonne, aux préjugés, aux jugements hâtifs, à l'envie de juger, à tout ce qui est mauvais en nous et ne demande qu'à s'exprimer, à l'envie d'abandonner, au besoin de parler de soi au détriment de l'autre, aux modes, aux ambitions malsaines, au désarroi ambiant. Résister, et ... sourire. C’est ce que tous avaient fait durant la terrible guerre qui nous avait touchés. J’y pensais encore et toujours, rien ne me faisait oublier, même pas mon rêve finalement accomplis…

Je me tenais adosser contre le rebord de la fenêtre à ruminer mes pensées. J’en avais bien marre de travailler ainsi comme un bœuf à remplir maints dossiers. Il faisait tiède à l’extérieur, mais je ne pouvais en profité pleinement. Les oiseaux virevoltaient haut dans le ciel, chantonnant leur airs respectifs. Je voyais part delà les maisons tout le village de Konoha, le village qui était sous ma gouverne, le même village que je chérissais plus que tout… Jamais je ne laisserais quoi que ce soit arrivé à ce village, je le jure sur la tête de tous les précédents Hokage. La volonté du feu perdurera !

Mélodies harmonieuses, mélodies asymétriques. Des pas résonnèrent dans le couloir tous juste de l’autre côté de la porte de mon bureau, ils se rapprochaient de plus en plus. Rien que son je pouvais comprendre qu’il s’agissait de pas presser, et je me doutais que cela m’était destiner. Avant même qu’on frappe à la porte je l’avais déjà ouverte et regardait l’homme qui se tenait, droit, devant moi. L’homme reprenait lentement son souffle, mais trop presser pour attendre il laissa sortir de ses lèvres des mots ardus à déchiffrés, mais j’y parvins tout de même. Maître Hokage ! Il y à quelqu’un aux portes du villages, le Raikage en personne. Il prétend que Madara à attaquer son village… et que Kumo est complètement… dévasté. Me dit-il dans un soupir. Mes yeux globuleux en dirent gros, j’étais abasourdi, cette nouvelle me mettait dans tous mes états. Impossible, complètement impossible que Bee-San est été attaqué ainsi. Que faisait-il ici ? Était-il seul ? Tel un fauve chassant sa proie, je me retournai le plus rapidement possible et courut en direction de mon manteau et mon chapeau d’Hokage. Je l’ai saisis et courut vers la fenêtre, en un simple bon j’étais à l’extérieur et je tombais dans la rue juste au dessous. Je courus de toutes mes forces vers les grandes portes de mon majestueux village. *Bee… Que c’est il passé ?*
Le trajet pour m’y rendre me semblait terriblement long, je me dépêchais de plus en plus, mais en vain j’avais l’impression que les murailles du village s’éloignaient plus qu’elles se rapprochaient. Les minutes défilèrent… j’arrivai enfin au porte, par là je voyais les gardiens des portes, et de l’autre côté je pouvais apercevoir mon ami. C’était la première fois que je le voyais ainsi, les yeux diriger vers le sol les poings serrer et des larmes séchées trônait toujours sur son visage. J’arrivai près de mon camarade et le regardai quelque instant, il ne m’avait pas encore perçu. Pauvre Bee, il était dans un sale état. Je m’accroupis, prenant ma voix la plus douce je m’adressai à lui. Bee ! Mais que t’arrive-t-il ? Pourquoi es-tu venu ici … Ne répond pas maintenant, accompagne moi jusque dans mon bureau. Je pris le chemin du retour accompagner de mon ami, du Raikage.













_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Un nouveau départ, un nouvel obectif [PV Naruto]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» 01. Episode n°1 ; Un nouveau départ
» Petite Ode ○ La chanson du désespoir où la mélodie d'un nouveau départ ?
» Un nouveau kit pour un nouveau départ
» Une fin signifie seulement un nouveau départ...[Mahiru et Dan]
» Besoin d'un nouveau départ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto No Seitan' :: Archives :: Archives :: Archives Rôle Play-
Sauter vers: