Partagez | 
 

 Un condamné à mort [Mission rang A]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isoshi Uchiha
Chuunin de Konoha


Messages : 264
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 29
Localisation : Trouduculperdu no kuni

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/750  (0/750)

MessageSujet: Un condamné à mort [Mission rang A]   Sam 3 Déc - 13:42





Le soleil se levait sur le pays de la roche et le village ninja sortait doucement de son sommeil. Il en était de même pour un shinobi vivant dans un taudis au bord du village. Devant la petite maisonnette il y avait une statut représentant surement une quelconque divinité, la plaque de bronze sur laquelle y était normalement écrit le nom avait été arraché, mais c'était bel et bien la représentation d'un dieu peut connu mais terriblement puissant: Jashin. Dans la maison, un homme aux cheveux noir relativement long, venait de se réveiller. Il s'installait sur un vieux fauteuil poussiéreux, et buvait un café tout en allumant une cigarette. Agito n'était pas spécialement motivé ce jours là, l'envie de glander, de rester là, à attendre que le temps passe. Mais il n'en était rien, la veille, il avait vue le Kage qui lui avait remit une lettre cacheté et scellé, seul le ninja pouvait l'ouvrir. Que contenait cette lettre? Une demande du chef du pays vis à vis d'une mission...

Quelques jours plus tôt, un homme avait tenté de s'en prendre à la vie de Etsuko, Tsuchikage en fonction. L'homme fut évidemment intercepté, jeté en prison et sa condamnation était tombé: la pendaison en dehors du village pour servir d'exemple. C'était le seigneur du pays et ses conseillers qui avaient décidé du sort de l'homme mais Etsuko en avait jugé autrement et c'est ainsi qu'il avait convoqué Agito, lui donnant la mission d'exécuter l'homme mais sans prononcer un mot, il lui avait donné cette lettre. Souretsu, de son vrais nom, car Agito n'était qu'un pseudonyme, avait lu et relu la lettre avant de se coucher, il l'avait également brulé dans la cheminée car personne ne devait apprendre son existence et encore moins son contenu. Etsuko avait demandé à ce que l'homme soit relaché hors du pays et qu'on s'assure qu'il ne revienne pas, on épargnait ainsi sa vie et lui laissait la chance de s'en sortir s'il n'avait pas la stupidité de revenir.

Café et cigarette finit, le juunin se levait lentement et décida d'aller chercher le prisonnier dans sa cellule pour appliquer la "sentence". Sa religion le poussait normalement aux meurtres, pourtant s'il pouvait éviter de tuer il le faisait, certes, les sacrifices étaient obligatoire de temps en temps mais il n'aimait pas la violence gratuite, enfin pas plus que ça. Arrivé à la prison après avoir croisé plusieurs ninjas, dont un juunin avec un trio de gosses, il s'était dit qu'il avait de la chance, jusqu'à présent, jamais il n'avait eu de disciple et il n'aimerait pas particulièrement en avoir. Mais cela le fit penser à Gennosuke, un juunin qu'il avait affronté il y a peu, un ninja médecin qui avait ensuite demandé à l'immortel d'en faire son disciple pour mieux apprendre à sa battre. Comme quoi, tout est possible.

La cellule était gardé par deux ninjas: des chuunins en missions. L'un comme l'autre harcelèrent de questions Agito: nom, prénom, age, rang, ordre de mission, pour s'assurer que c'était bien à lui de prendre la relève sur le détenu. L'immortel avait vite été agacé à voir ces deux idiots essayer de ce donner de l'importance, l'un comme l'autre s'y croyaient un peu trop et ils flattaient leur égo à contrôler un juunin. Après avoir récupérer le condamné à mort, il leur avait dit en souriant que ce n'était pas avec cette mentalité de frimeur qu'ils parviendraient à évoluer. Apparemment vexé, les deux ninjas étaient partis sans ajouter un mot. Il était amusant de comparer le détenu à notre ninja. L'un était fin, un peu efféminé, de longs cheveux, un physique pas si musclé que ça alors que l'autre était grand et énorme: des muscles incroyables, des cicatrices ici et là, une boule à zéro en guise de coupe de cheveux et une barbe hirsute, il n'avait rien d'un ninja mais ressemblait d'avantage à un barbare, un guerrier pure et dur qui mise tout sur la force brute. L'homme était rebelle et refusait de sortir de sa cellule, car il savait ce qui l'attendait: la mort. Agito soupira, il entra dans la pièce froide et humide. D'un geste rapide il décrocha les chaines qui retenaient l'homme et il sortit son arme, une faux reliée à une chaine. Il enroula celle-ci autour du cou du prisonnier et le traina sur le sol. S'il refusait de sortir docilement, il suffisait de le forcer un peu.

Une petite promenade à l'air libre lui ferait le plus grand bien. Agito marchait d'un pas serein alors que la foule se retournait sur son passage: regardant le prisonnier trainant sur le sol, le souffle coupé et vociférant des insultes. A force, Agito en eut assez, il se figea et retira la chaine du cou de l'autre, le laissant ainsi se relever. Il lui fit un large sourire.

"Soit tu me suis sans faire d'histoire.
Soit tu peux essayer de me tuer et t'enfuir.
Devant public en plus, tu gagneras en notoriété,
Déjà que tu t'en es pris au Kage, ça te fera encore plus aimer du peuple!
Alors?"


Comme il fallait s'y attendre, l'homme pourvue d'énorme muscles disposait d'un petit cerveau. Il se jeta sur le shinobi et lui envoya son poing en pleine figure. D'un mouvement de recule, Agito esquiva et son coude vint percuter l'estomac du gros alors que son autre main vint mettre telle une baffe en plein visage à l'homme, lui brisant surement le nez sur le coup. Le gros tas de muscles s'étala sur le sol. Pas de quoi être fier, il était dans un bel état et le vaincre relevait du jeu d'enfant. L'homme ramassa la faucille sous le regard pétillant du ninja de Iwa: tout avait été prévue. D'un geste rapide, l'arme vola et vint s'enfoncer en pleine cage thoracique de Agito qui recula sous le choc et titube. Des cris retentirent dans l'assemblée pour le plaisir du comédien qui c'était figé debout, le visage porté vers le ciel. Il extirpa la lame de son torse, tira rapidement sur la chaine pour l'enrouler autour de son bras. Le prisonnier le fixait d'un oeil hagard, dépité, apparemment, il semblait voir un fantôme ou peut-être même le diable personnifié. Agito avança vers lui en souriant, il sortit une cigarette, lança un regard aux passants, leur faisant signe que tout allait bien.

"Maintenant que tu as encore foiré un assassinat,
si tu voulais bien me suivre...
Disons que ça m'arrangerait de ne pas te pendre ici.
Le kage serait furieux après moi...
Alors suis moi et fais moi le plaisir de te taire!"


Monsieur muscle ne dit alors pu rien, il se contenta de se lever et suivit Agito d'un pas trainant. Ils arrivèrent aux portes du village, Agito montra l'ordre de mission aux gardes, l'un d'eux lança un regard noir au prisonnier et murmura qu'il aurait été préférable de le pendre en place publique ainsi que le faire souffrir, Le juunin esquissa un sourire et fit un peu d'humour noir, disant qu'il ne fallait as s'en faire: il souffrirait. Après tout, c'était vrais: son amour propre allait prendre un coup. L'un des gardes cracha au visage du tas de muscles, ce dernier qui n'était ni attaché, ni tenu eut alors tout le plaisir de lui mettre son poing en plein visage mais Agito avait intervenu, bloquant le bras du grand costaud et posant sa main sur le manche du katana du garde. Il était préférable d'éviter toute effusion de sang inutile avait-il déclaré. A partir de là, Agito décida qu'il était mieux d'attacher le gros, éviter qu'il se sauve ou fasse d'autre idioties.

Ils marchèrent plus d'une heure de temps en suivant le chemin de montagne puis coupèrent en grimpant sur des rochers, le but était de s'éloigner du village. quatre heures plus tard, Agito s'arrêta et sortit une corde. Il fit un nœud coulant, passa la corde en haut d'un gros rocher, il préparait la pendaison en sifflant comme si c'était une chose banale, un truc qu'il faisait souvent. Le condamné était ligoté contre un rocher et ne pouvait que regarder la scène en silence. Enfin, le juunin de Iwa s'avança vers le prisonnier, sa faucille à la main.

"Dis moi... Quel est ton nom?
-Akira... Mon nom n'a pas d'importance...
-Et bien enchanté Akira. Qui t'avais envoyé au faite? j'imagine qu'on t'as déjà torturé, que tu as du parler ou non, mais moi, on ne m'a rien dit et j'avoue être un peu curieux.
-Personne. Je suis un ancien ninja du règne de Oonoki-sama et je trouve que ce nouveau Kage ne respecte pas les dernières volonté de mon maitre, alors je voulais qu'il meurt.
-En gros tu fais partie des derniers résistants quoi, ceux qui ont plongé le pays dans une guerre civile afin d'élire un Kage digne de ce nom... Etsuko n'est pas un mauvais bougre, il respecte la volonté du vieux, la preuve, il a réunifié le pays et ne cherche pas la guerre aux autres, même s'il refuse toute alliance. Il est trop protecteur selon moi.
-Il est fourbe! Il nous cache aux autres pour mieux les frapper dans le dos!
-Je ne pense pas... Et tu apprendras à changer ta façon de voir tu verras..."

D'un geste rapide, Agito coupa les liens retenant Akira, le rendant libre de ses mouvements. Monsieur muscle fixa Agito, une envie d'attaquer et de tuer était visible dans son regard, mais il n'en fit rien, surement le souvenir qu'une lame dans le torse du Juunin ne pouvait la tuer, ce qui refroidissait facilement quand on veut assassiner quelqu'un c'est de voir que cette personne est un monstre immortel. Agito hocha la tête en souriant et dit que c'était une sage décision, car un combat ici ne mènerait à rien. Le shinobi s'assit sur un rocher et alluma une cigarette. Il lui expliqua son ordre de mission, ainsi que la lettre de Etsuko. Enfin, il se contenta de lui dire qu'il devait le libérer et le laisser vivre, il ne précisa pas qu'il devait le surveiller pour voir s'il survivait et s'il ne revenait pas au village. Akira parut surprit de cette nouvelle, il ne bougea pas et fit comme Agito, il s'assit sur un rocher et fixa le brun d'un regard interrogateur. Agito quand à lui se leva, il était temps de partir.

"Et bien... Adieu."

Il balança une trousse médicale sur le sol, au pied de Akira, puis il sauta sur des rochers pour s'éloigner. Utilisant alors un jutsu, il plongea dans le sol pour disparaitre afin de rester caché et surveiller cet homme. Akira resta sans bouger durant plus d'une heure, apparemment, il ne savait pas trop quoi faire. Finalement, il ramassa la trousse de premier soin et pansa ses plaies, il avait pas mal de blessures suite à une torture assez éprouvante, les ninjas de Iwa n'y était pas allé de mains mortes. Il se mit enfin en route, se déplaçant rapidement, Agito le suivait discrètement, voir où il allait était le but de sa mission, enfin s'assurer aussi qu'il restait en vie. Akira se déplaça jusqu'à la nuit tombée, il était à la frontière du pays de la roche et continua encore une heure, voir deux. Il s'arrêta sur une plage de sable blanc, il y avait une petite grotte et il décida d'y passer la nuit. Agito c'était installé en hauteur et passa la nuit à écouter et surveiller, ne dormant presque pas. Au petit matin, Akira s'installa au bord de l'eau et pêcha pour se nourrir, il fit griller ses poissons et se prépara une petite hutte dans la grotte: comptait-il vivre ici pour un moment? Surement, il ignorait où aller après tout. Agito quand à lui avait tué un lapin et mangeait la viande crue, impossible de faire un feu sans être repéré mais c'était pas si mauvais que ça, enfin il préférait ne pas trop s'y habituer.

Le soir commençait à tomber et Akira alluma un feu, il comptait bel et bien rester là. Agito décida qu'il en avait assez vue et prit le chemin du retour. Il voyagea tranquillement, sans trop se presser, se demandant si avoir laisser un homme tel que Akira en vie était vraiment une bonne idée. A quoi pensait Etsuko? Pensait-il que cet homme reviendrait à lui loyalement? Ou simplement qu'il ne voulait pas le tuer par pitié? Agito se promit de poser la question un jour à son Kage. Enfin tout d'abord, il comptait rentrer chez lui: manger, prendre une douche puis dormir et il irait voir le Tsuchikage après.


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narutonoseitan.forumgratuit.org/t448-file-data-taku-shuei
 
Un condamné à mort [Mission rang A]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mission Rang B: Forgeron dans la merde ! [Yoru; Karas; Manzo]
» [Mission Rang C]A la recherche du lapin sacré [Pv : Solo]
» [Mission rang C] Livraison express ! Enfin... Pas tout à fait...
» [ Mission de rang C ] La disparition des enfants (Pv Samui Natsumi)
» A mort les mauvaises herbes ! (mission Rang D)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto No Seitan' :: Archives :: Archives :: Archives Rôle Play-
Sauter vers: