Partagez | 
 

 Saiko, Maitresse Tellurique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Saiko Asai
Chuunin de Konoha


Messages : 3
Date d'inscription : 29/11/2011

MessageSujet: Saiko, Maitresse Tellurique    Mar 29 Nov - 18:26

Nom & Prénom
----------

-PRÉSENTATION GÉNÉRAL-
Surnom: Aucun
Age: 31 Hivers
Sexe: Féminim
Taille: 1 mètre 76
Poids: 51 kilos

-DÉTAIL DU SHINOBI-
Spécialité & Affinité: Doton
Village Actuel: Konoha
Village d'Origine: Konoha



DESCRIPTION PHYSIQUE
----------



Le fait que je sois une femme à beaucoup joué sur mes antécédents de Kunoichi. En effet, se hisser en société avec des techniques de charmes typiquement féminine est terriblement aisé. De part ma grande chevelure brune descendant jusqu'au bas du dos, il m'est facile de séduire un homme. Mes yeux d'un profond marron se sont toujours parfaitement jumelés avec mes cheveux. Du haut de mon mètre 76, je suis une femme élancée et bien formée. De grandes jambes fines et musclées affinent convenablement ma silhouette. Je porte un voile violet passant juste sous mes yeux, qui me cache tout le bas de mon visage. Mon nez et ma bouche sont donc camouflées par ce morceau de tissu qui me donne un certains charisme. Je Porte sur mes deux bras, des protections de cuir écaillées, capable de supporter le tranchant des lames les plus aiguisées. Habillée d'un léger haut violet a bretelle soutenant ma poitrine. Des pieds jusqu'au dessous de mes seins je suis couverte d'un collant en résille. Je porte aussi un pantalon en coton ouvert à l'intérieur munit de larges poches me permettant d'y ranger bon nombre d'objets dont j'ai besoin sur le champs de bataille. Les bottes violettes en cuir fermées au mollet par des lacets de cuir blanc ornent mes jambes. Pour embellir tout cas, j'ai depuis l'age de 6 ans une faux que je porte toujours avec moi. Fidèle alliée de champ de batailles elle m'a sauvé de la mort d'innombrables fois. C'est mon porte bonheur qui m'a été offert par mes parents, le jour ou je suis devenue génin du village de Konoha. Son Manche ,léger en bois d'acajou la rend très maniable. Quelques bandes de cuirs évitent quelle me glisse malencontreusement des mains. La lame légèrement recourbée, dans un alliage métallique léger lui donne une maniabilité exemplaire.





DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE
----------



Je vais essayé de faire court et tenter de vous décrire ma personnalité. En fait contrairement a ce qu'on pourrait penser je n'ai pas mauvais caractère, bien au contraire. Je suis le genre de femme sur laquelle on peut toujours compter. Toujours là au bon moment, ou il faut et quand il le faut. On m'a toujours dit que j'étais une personne de confiance, depuis toute petite. J'aime aider les gens, me rendre serviable est une de mes grande qualité. Toujours dévouée pour les plus faibles d'entre nous, j'ai toujours mis mon coeur et mon coeur a l'ouvrage pour tenter d'apporter de bonheur autour de moi. Mais ce n'est pas ma seule qualité, je suis aussi patiente, très patiente, parfois trop patiente. Mais bon, la nature m'a faite ainsi. Depuis mon enfance je suis une personne de timide et réservée, celle qui ne fait pas trop de bruit, pourtant depuis quelques années maintenant je commence a m'affirmée, et visiblement cela ne semble pas prêt a s'arrêter et je commence même a y prendre gout. Du Fait d'augmenter en grade et d'avoir de plus en plus de monde sous ses ordres m'a surement aider a devenir quelqu'un d'autoritaire et dynamique. Cependant j'ai aussi des défauts malheureusement comme tout le monde. On me reproche souvent d'etre trop pacifique et qu'un jour ou l'autre ca me jouera des tours, mais que voulez vous, je préfère ma parole plutôt que la baston. Bien que j'ai appris l'art ninja et que je suis arrivé a un niveau plus qu'honorable j'essaye le plus souvent possible de ne pas l'utiliser. Cependant cela est impossible et beaucoup trop de personnes sont mortes sous mes coups durant la 3 ème grande guerre ninja. Pour ce qui est de la 4ème cela est très différent, le fait de taper des créatures inhumaine ne m'a absolument pas dérangé. Je prenais même un certains plaisir a écraser leur visage contre le sol, trancher leurs membres ou décapiter leur corps. Ca c'est surement mon coté sadique qui se fait entendre parfois. En plus d'ètre pacifique je suis Très curieuse, trop curieuse. Je suis dans toutes les discussions, tous les mauvais coup, je sais tout sur tout et je passe mon temps a me renseigner, sur les ragots du village. Enfin mon entourage trouve que je suis moi el l'alcool menons une existence beaucoup trop liée et qu'un jour ca me perdra. Pourtant un verre de Sake de temps en temps ne fait pas de mal Si ?


HISTOIRE
----------




Comme quoi la banalité a du bon. Non je ne suis pas de ces ninjas qui ont vu malencontreusement leurs parents mourir sous leurs yeux. Ces enfants nés dans le sang et la douleur qui ne sont sur terre que pour venger leur famille. Non Non je ne sui pas de ces brutes, je suis une femme âgées de 31 ans, à l'histoire plus que Banale pourtant je m'en vais vous la conter.

C'est donc il y a31 ans que je naquis, sous le soleil resplendissant de Konoha, durant un été caniculaire. Ce qui explique peut être ma mine rayonnante aujourd'hui. Mes parents, deux agriculteurs dont le nom et la réputation n'est plus faire dans le pays du feu ont toujours été là pour moi, au petit soins. J'étais leur unique fille, leur rayon de soleil qui embellissait leur journée. Rien ne me prédisposé le jour de ma naissance a m'orienter plutôt vers l'art des ninjas, le Ninjutsu. Pourtant sur la décision de mes parents c'est ce que je fis à l'âge de 5 ans. Rentrée en tant qu'étudiante de l'académie, j'étais si mes souvenirs sont bons, la plus jeune de toute la promotion et sûrement aussi la plus douée. Une seule année m'auras suffi pour assimiler toutes les bases qu'un ninja doit savoir et pour m'élever au grade de Genin du village caché de la feuille. Arborant fièrement mon nouveau bandeau frontale je pouvais me pavanais dans les rues de Konoha, prouver aux habitants qu'une fille de 6 ans pouvait être une genin.

Depuis ce jour là ma vie a complètement changé, Si à la base la voie du Ninja n'était pas toute tracée pour moi, aujourd'hui cela est bien différent, cette voie est devenue ma raison vie, ma raison d'être. Celle pour qui j'existe, celle pour qui je me bas celle pour qui j'apprends encore et encore. j'ai donc comme tout bon genin de Konoha intégré une équipe composée de Deux autres genin et un Jonin. Ce jour la aussi, je m'en souviens comme si c'était hier, j'ai recu de la part de mes parent, cette faux que je ne quitte plus maintenant. Mon porte bonheur, toujours sur mon dos, prête a être dégainée. Bien que je n'ai pas fait du Taijutsu ma priorité, bien au contraire, elle m'a déjà sauvé la vie une bonne dizaine de fois. Surtout pendant la 3 eme grande guerre Ninja. Mais avant de parler de cette guerre il faut savoir qu'a 8 ans je fus promue au rang de chunin. Ce n'est pas mes aptitudes au combat, ou ma force pure qui m'ont fait atteindre ce rang, non bien au contraire, c'est mon calme et ma sagesse en toute situations qui m'ont permis de me faire remarquer eux yeux des examinateur. Si je me souviens bien nous étions 5 cette années là a être promue a ce grade, et me semble-t-il j'étais la seule de Konoha. Je parle d'une époque qui date d'une vingtaine d'année, il se peut que quelques infos soient érronées, mais dans les grandes lignes tout et là.

Je vais a présent vous parler d'une partie de ma vie que je ne risque pas d'oublier bien que cela date. La 3 ème grande guerre ninja. J'avais 16 ans a l'époque promue Junin depuis 3 ans maintenant, L'hokage 3 eme du nom m'avait convoqué dans son bureau, pour me confier une mission de la plus hautes importance. Démasqué, un espion du village de Suna s'était enfuis avec des informations confidentielles sur les secret du village. Evidement tous les ninjas partis à la guerre il ne restait que moi et mes deux camarades disponibles avec un niveau convenable pour arrêter ce genre de personnes. Nous étions partis dans l'urgence sur les traces d'un fuyard qui savait que nous étions a ses trousses. Je pense ne jamais avoir eu une mission aussi stressante que celle-ci. J'étais la capitaine de l'équipe et tous les espoirs reposaient sur moi, Hokage sama m'avait confié que la guerre pouvait changer du tout au tout si jamais ces informations étaient révélées. La pression était de mise, et l'angoisse de même. Nous savions qu'il tenterait de nous tendre des pièges pour nous ralentir ou même pire, nous tuer. Je me devais d'être à la hauteur, n'ayant pas le droit à l'erreur j'étais forcée de guider mes compagnons d'une main de maitre. Avec toute l'autorité et la souplesse que cela impliquait, je tentais de mener une mission irréprochable. Le genre de mission dont on vous félicité a votre retour dans le village, pourtant rien ne s'est passé comme cela. Au bout de 2 jours de course poursuite d'abord dans la foret de Konoha, ensuite dans les grandes plaines longeant le pays du Riz, puis a nouveau dans la foret faisant la lisière avec le désert aride de Suna. Nous étions tombé dans une embuscade. L"homme que nous pourchassions avait réussis a rejoindre un avant post et sans m'en rendre compte j'avais précipité mes camarades vers la mort. Une mort atroce, une mort injuste. La mission a pourtant été réussis, pendant que je pleurais mes coéquipiers dans un combat acharné contre 3 ninjas sur 7 encore vivants, une équipe de renfort de Konoha était venu me prêter main forte. c'était d'ailleurs la première fois que je Voyais Kakashi Hatake ce soir là. Accompagné d'un certains Obito et de Rin, une de mes amie ils avaient réduit a l'état de cadavres mes trois agresseurs en un rien de temps. La mort de deux amis, c'était donc ça le prix a payer pour permettre au village de Konoha de gagner la guerre ? Je pense que c'est l'un des plus horrible souvenir dont je me souvienne, depuis ce jour, je passe tous les jours sur leurs tombes; comme pour me faire pardonner, pardonner de les avoir tuer de moi même, m'excuser d'avoir été à l'époque une capitaine incompétente.

Je n'arrivais plus a me regarder dans le miroir suite a cela, repensant chaque jour a ce triste épisode de ma vie, ou j'ai perdu mes deux frères. A mon retour j'ai été félicité pour la réussite de la mission qui avait problamement servit a sauver le pays du feu. Mais ce n'était pas ce que je voulais, mais personne ne semblait me comprendre. J'ai donc décidé sans prévenir personne de quitter le village afin de me retirer de toute ce système, ces missions ces guerres, ces trêves ces paix. De 16 ans à 23 ans, j'ai donc séjourné dans une cabane abandonnée prêt du village de Iwa, ou j'y ai améliorer mon talent a maitriser le Doton avec des maitres du village de la roche. 7 longues année pour devenir une experte dans le maniement du Doton. En effet je n'ai qu'une seule affinité de chakra, ce qui a mon niveau mon expérience et mon rang est assez rare. J'ai donc décidé de pousser la maitrise du Doton a l'extrême, et je dois dire que ce périple a Iwa m'a été bénéfique, pourtant je sais que même actuellement, j'ai encore beaucoup de chose a apprendre. Quand je suis revenu au village 7 ans plus tard, tout avait changé, les commerçants, l'ambiance, la ville et la vie. Quand je suis partit l'odeur de la guerre régnait encore sur le visage, des mines tristes, des gens pleurant leurs fils ou leurs filles. Non Pas là, 7 ans plus tard je me trouvait dans un village actif, ensoleillé ou les gens souriant semblaient heureux. Apprenant que c'était encore le 3ème qui dirigeait le village, j'eus décidé de me rendre dans son bureau pour lui annoncer mon retour. C'est à ce moment là que j'ai appris que le démon renard a 9 queues, terrible bijuu avait attaqué le village 3 mois après mon départ. Et ce brave Sandaime m'a cité la liste de toutes ces personnes que je ne reverrais plus, mis à part au cimetière.

L'expérience que j'avais acquise durant ces 23 ans, m'avait permis à la demande du Sandaime Hokage d'intégrer les forces spéciales de Konoha. Fières combattants anonymes aux masques impénétrables et silencieux. C'était totalement différent d'être ANBu du village, c'est un rythme de vie totalement différents que de simple Junin. Toujours a l'affût nous étions sans cesses a la pêche aux infos, présent sur tout les fronts. C'est un rythme de travail et une capacité d'investissement que seulement peu de personnes peuvent soutenir. Pas de vie privé, pas de sentiment, pas d'affection. Dans la vie d'un Ninja, être ANBu est une expérience a vivre, c'est un point bénéfique dans une carrière mais il est impossible de tenir dans les forces toutes une vie. C'est beaucoup de sacrifices, c'est pour ca que 3 ans plus tard je repassait de l'autre coté de la barrière, ayant porté mon masque pour la dernière fois, j'étais à nouveau Saiko Asai, Junin du village de Konoha. J'étais malheureusement hors du village quand les forces de Orochimaru ont attaqué le village et je n'ai pas pu assisté aux funérailles du Sandaime. Encore un événement marquant dans ma vie, lui qui avait appris a me comprendre, qui m'avait accepté dans le village après 7 ans d'absences. c'était un homme honorable et exemplaire.

Il y a 3 ans, justement peu après la mort de Hiruezn que Tsunade a été élue à la tête du village. Elle aussi une légende de Konoha, cela promettait un bel avenir au village. Prospère et puissant durant tout son règne, la totalité des habitants furent heureux de son travail. De 25 ans jusqu'à il y a 6 mois j'ai dirigé 3 équipes de genin différentes. On dit de moi que je suis une bonne instructrice, assez sévère, juste comme il le faut. Pourtant Il y à 6 mois, tout à basculer. la 4 eme grande guerre ninja a étédéclaré. J'ai donc vécu deux guerres dans ma carrière de kunoichi, ce qui fait de moi une femme expérimenté. j'ai étais envoyé dans la section commandé par Darui, qui a livré une terrible bataille sur le bors de la plage, face aux deux légende de Kumo.

Aujourd'hui nous sommes 6 mois après la grande guerre.








-DÉTAIL SUR VOUS-
----------


Surnom: Very Happy
Age: 19ans
Parrain: Mangetsu Hozuki
Code présentation: Ok



Dernière édition par Saiko Asai le Mar 29 Nov - 22:18, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chii Yachou
Juunin d'Ame


Messages : 68
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 24

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Saiko, Maitresse Tellurique    Mar 29 Nov - 19:28

Bienvenue à toi! Je te souhaites bonne chance pour la fin de ta présentation.
Je te valide le code!
Bisous.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre du jeu
Immortel Errant


Messages : 268
Date d'inscription : 08/08/2011

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Saiko, Maitresse Tellurique    Mer 30 Nov - 22:02

Je valide, Chunin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narutonoseitan.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Saiko, Maitresse Tellurique    Aujourd'hui à 4:55

Revenir en haut Aller en bas
 
Saiko, Maitresse Tellurique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SWING, PETIT CANICHE, DOIT QUITTER SA MAITRESSE (dpt 93)
» la maitresse et ses eleves
» Tellurique RP[ RP Clôturés]
» Amant et Maitresse (pv MacKayla Lane)
» TINA CANICHE CLAIRE 12 ANS URGENT EN BOX (LILLE 59)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto No Seitan' :: Archives :: Archives :: Archives Rôle Play-
Sauter vers: