Partagez | 
 

 Matsuo Shizao

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Matsuo Shizao    Lun 7 Nov - 15:21

Matsuo Saeko
----------

-PRÉSENTATION GÉNÉRAL-
Surnom: Aucun
Age: 17
Sexe: féminin
Taille: 1m65
Poids: 50kgr

-DÉTAIL DU SHINOBI-
Spécialité & Affinité: Suiton,
Kenjutsu
sen kou si juunin: Sabreur

Village Actuel: Kiri,
Village d'Origine: Kiri



DESCRIPTION PHYSIQUE
----------



Qui vous a dis que les femmes ninjas étaient des brutes et qu'elles n'ont aucun charme?

Je suis une jeune femme plutôt jolie et sortant de l’ordinaire, de taille plutôt moyenne, un visage fin et de belles courbes, font de moi une fille vraiment jolie, mais il n'y a pas que cela. Mes cheveux sont rouge, plutôt longs mais attachés par de longues cordes afin qu'ils ne me gênent pas pour combattre, ils sont aussi tenus à l'avant par deux barrettes rondes et assez longues, l'une est noire l'autre est blanche symbolisant le ying et le yang. j'en prends soin comme de la prunelle de mes yeux, pour moi ses cheveux c'est comme une part de féminité. Passons à mon visage, celui ci est fin et mignon à la fois, je possède de grands yeux bleus, un bleu azuré magnifique, de petites lèvres fines que je pince souvent car je m'énerve assez vite, enfin bref mon caractère c'est pas pour ici! J'ai un petit nez tout mignon, des joues assez mignonnes et très visibles lorsque je rougis. J'ai un cou assez musclé et fin, les épaules normales pas non plus celle de monsieur tout le monde mais pas non plus celles d'un athlète. J'ai la taille assez fini, hum que dire sur ma poitrine mis à part qu'elle est bien assez grosse pour une fille de mon age... j'aime pourtant beaucoup ses formes généreuses car cela me donne l'impression d'être vraiment adulte, le seul problème c'est que j'ai mal au dos! le ventre plat, de petites fesses, des jambes fines et longues et surtout des pieds tout mignons, je dois faire du 37 ou 38 à peu prêt.

Pour ce qui est de mes goûts vestimentaire on va dire que cela est assez simple et compliquer à la fois, ma tenue de ninja est assez simple, mes sabres sont attachés à mes jambes grâces à des cordes, j'ai aussi une de ses cordes autour du cou et de la taille. Je possède des sous vêtements comme toute les filles et je ne met au dessus qu'un pull assez long arrivant au raz de mes fesses, je n'aime pas combattre en étant limités dans mes mouvements. A vrai dire c'est grâce à mon jeu de jambe que je suis assez rapide, enfin plus rapide que dans la normale... Mis à part cette tenue j'aime aussi me montrer assez féminine en mettant parfois des robes fendus sur les cotés, mais à vrai dire cela m'arrive rarement en ces temps ... A vrai dire je ne porte pas grand chose quand je dors, un simple t shirt fait l'affaire et au moins si l'on viens à me réveiller en pleine nuit je serai prête au combat, mes sabres ne me quittant jamais...

Des accessoires oh bien sur j'en ai. Mais pourquoi tenez vous à la savoir? Oh bien, alors j'ai une barrette dans mes cheveux de forme rectangulaire, elle me sert pas mal car je cache par mal de choses dedans. Je possède un tatouage juste entre mes deux seins, rares sont les personnes à l'avoir vu et à être ressorties vivantes. Je possède également de nombreux kunai cachés dans mon pull, des parchemins et aussi quelques shuriken de différentes tailles. Mes Katana l'un est de couleur normal acier forgé par mon maître qui jadis s'en servait aussi, l'autre est un katana maudit, légendes fascinées par les hommes craintes fondés par ce katana qui a soit disant causer la perte de pas mal de monde.





DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE
----------



Je suis une jeune fille, Assez surprenante, je m’adapte à toute sorte de situation. J'apprécie pas mal l'action, l'aventure et aussi pouvoir donner des ordres. J'ai ce que l'on appel un caractère fort. Je n'aime pas que l'on me méprise et qu'on me donne des ordres, je suis plus du genre en donner qu'à en recevoir, je suis ce que l'on appelle une personne dominante et non dominée et cela depuis ma plus tendre enfance... Je n'ai aucun mal à parler à un inconnu cela ne me gène guère, je ne suis pas facilement impressionnable, j'aime voir des personnes fortes en face de moi quitte à ne pas en sortir indemne. Le fait de combattre et de voir les autres blesser à ma place me frustre au plus haut possible, je préfère de loin mourir pour les autres que l'inverse, cela est peut être dut à mon enfance dont je ne me souviens pas... J'aime la compagnie des autres même si je m'en plains souvent, je ne passe pas une journée sans râler et a vrai dire si je ne le fais pas c'est mauvais pour vous... car cela veux dire que je suis en colère ou alors que je vais mal.

Parlons de mes goûts propres, J'aime beaucoup la littérature, la nature, les ramens le moshi... La couleur bleu comme celle de mes yeux, les vêtements de couleur rouges. Les cadeaux et les surprises ne me plaisent pas des masses je préfère de loin que l'on me paye à manger ou alors qu'on me donne un sabre à réparer ou à affûter, une sorte de passe temps lorsqu'il n'y a pas de mission à faire. J'aime regarder les couchers et les lever de soleil que je trouve magnifiques, les animaux ne me font pas du tout peur, que ce soit une mygale ou un lion pour moi c'est comme si j'avais un chien ou un chat devant moi... J'aime aussi beaucoup avoir de nouvelles armes en mains cela me plait fortement... hum que dire de plus ... J'aime beaucoup m'occuper des enfants mais aussi de mes supérieurs lorsque j'en ai...


Autre facette de mon caractère que je montre généralement à la majorité des gens: Celle ci est bien différente, je parait assez gentille, très serviable et aussi très protectrice, j'aime faire plaisir aux autres et prendre soin d'eux, le seul problème c'est que cela ne dure que quelques instant avant que la vrai personnalité reprenne le dessus...

Des mimiques... Hum je dois dire que j'en ai quelques unes, je joue très souvent avec les cheveux lorsque je ne sais pas quoi faire ou lorsque je stresse un tout petit peu, soit je les roule autour de mon doigt, soit je les pousse avec l'une de mes mains les faisant voler vers l'avant juste par pur plaisir. Je joue souvent avec mes doigts, soit je me ronge les ongles car je suis en train de m'énerver, soit je m'amuse a les tapoter sur un endroit juste comme ca sans raison valable. Lorsque vous me voyez en train de regarder dehors à moitié perdue dans mes pensées je ne vous conseil pas de me déranger au risque de vous prendre la claque de votre vie. Vous trouvez cela impulsif ? Et bien oui je le suis et alors? qu'est ce que ça change ? Rien car je suis faite ainsi et qu'à mon age pu personne de me changera.

Des choses que j'admire... Hum je dois dire qu'il n'y a pas grand chose qui m'épate ou m'éblouie, si je devais en trouver au moins une je dirai la beauté de notre princesse, mais aussi son courage à elle seule elle a réussi à rebâtir ce pays, je trouve cela vraiment très fort et surprenant de la part d'une jeune femme. Ah oui, il y a aussi mes supérieurs que j'admire car ils sont fort et n'hésite pas à le montrer a leur hommes, ils savent aussi très bien leur parler et savent quoi leur dire pour leur remonter le moral, une chose que à vrai dire je ne sais pas faire du tout, je les agace ou les terrorises plutôt qu'autre chose...


HISTOIRE
----------




Chapitre 1: Tendres moments

La jeunesse fonde le caractère des gens? Cette phrase ne prend de son sens que si l'on a vécu la même chose que Saeko, ou une histoire similaire...

Une jeune femme portant un enfant entre ses bras courrait dans la brume, celle du pays de l'eau, poursuivie car elle avait enfanté avec un membre d'un autre village, pure trahison lorsque ce village est un ennemi, fervent croyant au ninjutsu et à l'utilisation du chakra, elle devint alors ce que l'on appel un déserteur. Ce n'est que 3 ans après sa fuite qu'elle trouve refuge en haut d'un mont dans un temple, elle fut accueillie de manière agréable et lorsqu'elle s'expliqua on la laissa compter son histoire sans le moindre problème lui donnant un foyer, seulement la maladie qui la rongeait ne lui laissa le temps de vivre dans cette atmosphère paisible, elle confia alors son enfant à un vieux moine résident dans cette endroit, Cet enfant c'est Saeko, étant enfant je n'utilisais guère le chakra cela ne m’intéressais pas du tout, préférant de loin les armes blanches et leur coupant plus que fantastique. Une fascination qui me hante depuis que je suis bébé. Le vieux moine m'apprenais chaque jour à utiliser les armes blanches m’entraînant jusqu'à pas d'heure afin que je sois de plus en plus forte, mon apprentissage dura des années, mais je commis un jour une erreur, celle de vouloir utiliser mon chakra devant lui, je fus alors enfermer dans une geôle, punie pour le sacrilège que je venais de commettre... Un sacrilège? Mais lequel celui d'être ninja et de vouloir utiliser ce qui m'a été donner? Le chakra, apparemment ici c'est un tabou une chose dont il ne faut pas parler, une utilisation interdite et manque de peau je n'étais pas au courant, alors pourquoi me punir? Mon maître vint alors un jour m'expliquer les raisons de cette punition, il n'avait vraiment rien contre moi mais s'il ne l'avait pas fait alors à quoi aurait servis les règles imposées par les aînées? La situation se clarifiait et je resta alors enfermer 3 mois avant de pouvoir de nouveau sortir de ma prison dorée, me faisant dans un premier temps frapper et victimiser des autres, puis me défoulant et devenant une machine de guerre qui effrayait pas mal de personne, je devins alors aussi forte qu'une personne d'environ 15 ans alors que je n'en avais que 7... Mon maître décida donc de m'emmener avec lui dans un endroit encore plus reculer afin que je poursuive mon entrainement en sa compagnie, nous quittâmes alors la montagne....


Chapitre 2: La vie n'est pas un long fleuve tranquille

Le maitre m'emmena dans un endroit reculé assez loin des montagnes je serai bien incapable de vous dire où exactement mais l'endroit était magnifique, des arbres à perte de vu, un lac, une grotte et aussi pas mal d'animaux que nous pourrions chasser afin de nous nourrir, je trouvais cela magnifique, mon maitre me poussa alors de la petite falaise ou nous étions pour que j'avance, tombant la tete la première je me mis immédiatement à raler:

- sensei vous abusez ! ca fait mal
sensei: parle moins et avance, réfléchit aussi cela ne te fera pas de mal!

Le sensei continua d'avancer et laissa la jeune fille que je suis derrière lui, je me relève alors lentement m'essuyant au passage car je n'avais pas prit de tenue de rechange, pensant que nous n'allions rester que quelques jours... Le vieux maître m’entraîna jour et nuit sans relache pendant 1 an, une année ou j'ai peu dormi, manger juste ce qu'il fallait pour vivre et beaucoup souffert pendant cette année, mais je ne m'en suis jamais plains car j'ai beaucoup progressé. J'ai changé mes cheveux sont courts, usés, la peau sale et des coups de partout, mais je m'en fiche totalement, j'ai maintenant 9 ans enfin je n'en suis pas loin, j'ai beaucoup grandi et je ne demande qu'une seule chose recevoir ma propre lame car j'en ai assez de jouer avec des lames normales qui ne me donne aucune satisfaction lors des combats. Nous rentrâmes au village, il m'emmena dans une armurerie, celle de notre temple, afin d'y choisir un sabre, mon choix se porta sur deux katana l'un d'eux était étrange mais je le trouvais à mon gout...
Mon maître l'examina et trouva cette lame plus qu'étrange mais me laissa tout de même la prendre en échange des lames je dus travailler pour le magasin, j'appris à forger des armes, je ne trouvais pas cela évident au début, puis au fur et à mesure je pris du plaisir à faire ce boulot. Le contacte avec la lame est l'un des meilleurs contact existant au monde et j'aime ressentir cette froideur émanant de la lame et de l'acier dans lequel elle est fait, cette odeur lorsque l'on frappe sur la lame et aussi l'odeur lorsqu'on chauffe celle ci, il n'y a rien de meilleur au monde...

Les années passèrent vites et nous fumes retrouver par des personnes étant du même avis que nous sur la question de l'utilisation du chakra... Au début je n'aimais pas vraiment cette pensée et j'ai mené la vie dure à ceux qui m'entouraient ici, j'ai cassé pas mal de choses, blesser pas mal de personnes, désobéis pas mal de fois, mais a vrai dire je considère ces années comme les plus belles de mon existence. Mon maître me laissa partir avec ce groupe prétextant qu'il était trop vieux pour nous suivre, mais il avait senti la menace peser autour de nous... Je suivis alors ses conseils me mêlant aux autres et emportant les deux armes qu'il m'avait fait prendre des année plus tôt, je ne fis guère attention a ce qu'il se passait derrière moi mais le monastère fut massacré et mon maître le fit partir en fumée... Je remarqua seulement le bazar à ce moment la, la tristesse s'empara de moi et les larmes coulèrent de rage, je laissais alors les conseils de mon maître de coté et partie seule à la rencontre de mes ennemis.
Ce soir là, ma vie changea à tout jamais...

Le temple était en feu, mon maître y était encore, mais pourquoi m'avoir menti et s'être laisser ainsi faire ... Sans répliquer, nous étions biens assez nombreux et forts pour repousser une telle attaque. Alors pourquoi ne pas nous avoir dis qu'il y aurait des ennemis qui étaient la? Je ne comprenais absolument pas ce choix idiot. J'étais retenue par 2 personnes de mon clan, mais n'ayant aucune envie de rester les bras croiser je me suis débattue comme un diable et j'ai réussi à partir en direction de la fumée. Le temple était en ruine tombant sous la puissance des flammes, des ninjas se tenaient debout, je ne voyais qu'une simple ombre à terre, des cheveux blanc et une longue robe blanche elle aussi, une seule personne dans ce temple portait cette tenue de cérémonie, mon maître. Je me dirigea alors vers ces ombres et sorti un de mes katana pour les chasser d'autour de mon maître, mais il était déjà trop tard, un pieu de terre enfoncé dans le coeur, les larmes coulaient et ma main viens se poser sur mes lèvres, le bout de mes doigts sur le bord de ma bouche et rongeant mes ongles, me mettant ensuite à rire, un rire sadique et diabolique, je riais à gorge déployée, lâchant mon katana à terre, je ne regardais même pas les ninja autour de moi et j'évitais avec vitesse et précision leurs attaques, me faisant juste effleurée à plusieurs reprise. Je continuais de rire, un rire agaçant et pesant car toujours le même, la même sonorité se répétant à l'infini, mes ennemis s'énervaient de plus en plus continuant de me faire rire, j'aimais cette méthode casse pieds. Je continuais de rire et eux de s'énerver évitant les coups à chaque fois juste pour les énerver encore et encore, pendant qu'ils perdaient leur énergie en m'attaquant moi je regardais leur manière de combattre, je les trouvais vraiment marrant et aussi très nul, oser nous attaquer de la sorte en ayant ce niveau... pff.. De la pacotille... c'en est même vexant pour mon maître d'avoir été battu par de tel débiles...

Il n'y avait autour de moi que des ninja élémentaires, des imbéciles qui se croient plus fort que nous en utilisant ces techniques grotesques. Cela me fait franchement rire, je m’arrête alors d'un seul coup et pare chacun de leur coup à l'aide de mes katana, me mettant à rire encore plus fort, puis d'un seul coup plus de rire, un air sérieux et la tete baissée, des pulsions meurtrière prenant possession de mon corps, un gout de sang en bouche. Les bras tombant de chaque coté de mon corps, la tête baissée, et le silence, puis d'un coup au bout de 5 minutes un rire pas le même qu'il y a quelques instant, un rire bien plus sadique et horrible, la tête se relevant à une allure semblable à celle d'un zombie, les deux épées sortant de leur fourreau, puis d'un seul coup je leur fonçais dessus, parant chacune des attaques grâce à l'une des technique de mon village : Uzumaki Bougyono, je maîtrisais ce coup à la perfection vu que j'avais passé pas mal de temps à l'apprendre en compagnie de mon défunt maître. J'avançais en direction de l'un des ninja lui mettant un coup d'épée dans la jambe, récupérant l'autre pour lui couper les mains, le laissant giser au sol pour revenir le torturer plus tard. Je fis de même avec les autres, les laissant se vider de la moitié de leur sang, allant les chercher un par un les mettant aligné contre un pan de mur restant, je les regardais en souriant puis mon épée vint se planter dans la tête de l'un d'eux celui ci semblait déjà à moitié mort, cela ne servait à rien de le torturer...

Je pris alors l'un d’être eux par le col de son vêtement et l'ouvrit un tout petit peu au niveau des entrailles faisant sortir ses intestins les prenant de pleine main puis usant d'un kunai le les coupe en plein milieu, et fait un noeud avec, lui les passant autour du coup d'un autre, afin que l'autre l'étrangle tranquillement en se tordant de douleur, je me mis à rire encore plus fort, les autres avaient un regard terrifier, ce qui me fit encore plus sourire, je leur chuchotais alors:

- Cela fais quoi de se faire tuer par plus jeune et moins expérimenté que soit?

Je n'eu pour réponse qu'un cri de terreur, cela m'amusais tellement, je voulais voir du sang et des horreurs encore et encore, puis un interruption, je reçu une attaque de plein fouet dans le dos, un coup de fouet d'eau apparemment, une fois à terre je me mis à rire, me relevant un peu restant sur les genoux et usant de mes capacités : Soujû Heiki, la lame se planta directement dans le coeur de la pauvre victime, puis faisant ressortir celle ci le reprenant directement en main, le sang giclant sur moi, je me retourne alors pour faire tomber la dépouille et tape dessus à coups de pieds, la folie se sentant totalement, le rire toujours ce rire plus qu'agaçant, me retournant de nouveau vers mes deux autres proies à moitié morte, j'avançais alors à 4 pattes vers eux et je riais toujours , leur souriant gentiment d'un seul coup m'asseyant sur les jambes de l'un d'entre eux, lui souriant comme si j'allais le laisser s'échapper puis je vint lui planter un katana dans la jambe faisant bouger celui ci avec un sadisme enfantin, le regardant gentiment et souriant de même manière, cela m'amusais grandement, je lui coupa alors cette jambe et le regarda lui lechant le sang de son visage, ses larmes coulaient et la peur se lisant sur son visage, comme l'amusement pouvait se lire sur le mien. Un kunai en main venant le mettre sur lui plantant le kunai dans sa gorge, puis lui faisant un sourire tendre je vins lui planter ma lame entre les deux yeux. Il n'en restait qu'un à tuer et torturer, mais je n'avais plus d'idée pour ce pauvre bougre, lorsque je vis celui ci exploser, je fus dans un premier temps surprise puis je me remis à rire sachant qu'il y avait encore au moins un ninja ici. Bonne nouvelle...

- huhuhu, tu veux jouer avec moi, mon cher ninja? Cesse de te cacher l'explosion de ton camarade me montre bien que je ne suis pas seule!

La chaleur commençait à peser son poids, cherchant la moindre trace d'un ninja supplémentaire je m'enfonça encore plus dans les flammes, aucune traces.... puis une ombre, celle ci s'approchant et derrière cette ombre au moins 10 autres.... Le rire me reprenant une nouvelle fois. Les ombres étant plus nombreuses je restais cacher positionnant juste des parchemins afin de détourner leur attention, puis d'un coup j'apparais en plein milieu des troupes celle ci, me regardèrent étrangement, je faisais une mine vraiment toute gentille, faisant limite la jeune fille apeurée, les regardant avec les larmes aux yeux. 3 d'entre eux m'approchèrent, une occasion en or, je sorti de nouveau un katana, faisant mine de donner un coup ceux ci parant mon attaque, mais la situation n'était pas du tout celle qu'ils croyaient j'usa d'un de mes tours: Kensei! Les trois tombèrent alors sur le sol se vidant de leur sang, les autres me regardèrent stupéfait, profitant de cette pagaille, je courus vers l'un d'eux afin de lui asséner un coup à la gorge très rapide, puis voulant faire de même avec un autre, je me pris un coup par derrière une nouvelle fois, à croire qu'aucun d'eux ne sait attaquer par devant... Je tombe alors de nouveau me faisant encercler par 4 d'entre eux, ma lame étant resté au loin j'usa de nouveau de: Soujû Heiki. Faisant tourner le sabre autour d'eux avant de le prendre en main, diversion faite me permettant de leur donner un coup en tournant sur moi même, ceux ci tombèrent directement au sol, il n'en restait que trois... Retournant me cacher usant de mes parchemins pour les attirer, n'en voyant que deux d'entre eux, avançant vers eux en pleurant pour faire croire que j'usais d'une double personnalité, ils avancèrent comme deux débiles je souris alors une fois qu'ils étaient devant moi lui assénant un coup dans le ventre ouvrant celui ci et les poussant en arrière, et allant jouer avec leurs entrailles leurs roulant autour de mes poignets et tirant d'un coup sec. Je voulais les entendre crier, les voir souffrir et demander clémence mais aussi de l'aide. Aucun d'entre eux ne le fit, cela me lassant un peu, je tira encore un coup leur arrachant les tripes, je me retourne alors cherchant le dernier d'entre eux sans résultat...

Une heure passa sans le moindre résultat, je m'assis alors prenant le position pour méditer, les flammes n'étant plus la, le calme étant ma seule compagnie. J'entendis alors des bruits de pas se rapprochant, j’ouvris alors les yeux voyant l'un des ennemis devant moi... Je ne souris plus et ne ris plus le calme, seulement le calme, celui ci me regarde et pense que je ne vais pas bouger il fonce vers moi et tente une technique... En vain, Kabe No Yougo, un mur de vent se forma devant moi, celui ci fut surprit que je maîtrise son élément. Je me lève alors et dis d'une voix calme :

- est ce toi qui a tué mon maître?

Aucune réponse, juste un air méprisant, un regard ampli de haine envers moi, cela m'amusa, je le regarde remettant mon corps dans une position de zombie, et avançant doucement vers lui, il ne bougeait pas d'un poil ce qui m'intrigua fortement. arrivant devant lui je donna un coup et celui ci disparut, ce n'était qu'un clone, mais alors où était mon vrai ennemi... Je reste de marbre et cela commence à ne plus m'amuser du tout, je me lasse de tuer. L'ennemi se fait silencieux et je me prend un coup dans la jambe, celle ci saignant, je plia sur le coup. Etait il un ninja de rang supérieur je n'en savais pas grand chose mais je ne voulais qu'une chose sa mort... Il s'approcha de moi et me prit le visage avec l'une de ses mains:

- Tu n'es qu'une gamine tu ne mérites que je te porte trop d'attention! Et c'est bien moi qui ai tué ton cher maître !

Il me lâcha me poussant à afin que je tombe et cela marcha du tonnerre, une fois à terre il se retourna et commença alors à partir. Je me releva et donna un coup d'épée, celle ci le touchant mais c'était de nouveau un clone, cela commençait à m'agacer, il apparut de nouveau devant moi, je donna alors un coup, mais cette fois ce fut du sang qui coula, il s'était laisser faire exprès apparemment, cela me mis encore plus en rogne, je le regarde et lâche mon katana, pleurant tout ce que je pouvais, laissant tomber totalement mon envie de combattre, puis tout devint noir, et je m'endormie alors.... ne me réveillant que quelques jours plus tard...

J'étais dans le village de l'eau, ne connaissant personne et ne sachant plus qui j'étais, tout ce que je savais c'est que j’avais une puissance phénoménale en moi que j'avais 2 armes à mes cotés, Le kage me convoqua alors, je m'y rendis sans faire trop de manière, celle ci m'accueilli comme il se devait et me donna un endroit où vivre. Elle me proposa aussi de faire quelques test pour savoir quel serait mon rang, ne sachant pas exactement ce que c'était je demanda des explications, et compris bien assez vite que je pourrais avoir une place importante dans le village, heureuse de cette nouvelle et quelques peu triste de ne savoir qui je suis, je devins alors citoyenne de Kiri en attente d'un grade...






-DÉTAIL SUR VOUS-
----------


Surnom: /Miyo
Age: /19
Parrain: /aucun
Code présentation:


peut on changer mon pseudo svp ... (ma fiche viens d'ailleurs et je ne chercherai pas à prouver que c'est vraiment moi aui l'ai fait car je ne me tape pas des heures de boulot pour aller plagier les autres... )


Dernière édition par Hinata Hyuuga le Mer 9 Nov - 12:48, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chii Yachou
Juunin d'Ame


Messages : 68
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 24

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Matsuo Shizao    Lun 7 Nov - 17:36

Bienvenue à toi sur NNS!
Bonne chance pour ta fiche et à plus tard sur le rp ou la box Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Matsuo Shizao    Mar 8 Nov - 19:33

fiche finie !
Revenir en haut Aller en bas
Genza Meido
Junin spécialisé de Kiri


Messages : 102
Date d'inscription : 25/09/2011
Age : 24

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Matsuo Shizao    Mar 8 Nov - 19:44

On a besoin d'une preuve que c'est bien de toi qu'elle provient.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Matsuo Shizao    Mar 8 Nov - 19:53

j'aidonné le mdp et l'identifiant à hoon

le forum je ne peux pas faire de pub demandez à hoon mon msn ...

le forum je l'ai montré à hoon ...


Dernière édition par Hinata Hyuuga le Mar 8 Nov - 19:55, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Chii Yachou
Juunin d'Ame


Messages : 68
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 24

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Matsuo Shizao    Mar 8 Nov - 19:53

J'en ai eu la preuve. C'est bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kana Uzumaki
Genin de Konoha


Messages : 160
Date d'inscription : 08/08/2011

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/450  (0/450)

MessageSujet: Re: Matsuo Shizao    Jeu 10 Nov - 15:01

Ok pour grade de Juunin

Le Senkou c'est au grade de Juunin Spé ! =)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Matsuo Shizao    Jeu 10 Nov - 16:05

pas de soucis ^^ cela me conviens je l'ai mis au cas où comme ca ca évite de se poser des questions ou autre ^^
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Matsuo Shizao    Aujourd'hui à 4:56

Revenir en haut Aller en bas
 
Matsuo Shizao
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Mission de rang C] Casino Royal [Pv: Kaguya Shizao]
» Les Foudres d'une Femme [PV Nanaya & Shizao]
» [PV Matsuo Kumiko] Direction Argenta
» Laisse la Musique te Guider [Pv: Shizao]
» Tu es gauchère ? Non juste maladroite. [PV Kaguya Shizao]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto No Seitan' :: Archives :: Archives :: Archives Rôle Play-
Sauter vers: