Partagez | 
 

 Kensei Yahiko [Shijima Nai]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Yahiko Kensei
Juunin de Kiri


Messages : 7
Date d'inscription : 02/10/2011

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Kensei Yahiko [Shijima Nai]   Sam 5 Nov - 17:15




    Nom: KENSEI
    Prénom: YAHIKO
    Surnom: ...
    Age: VINGT-QUATRE ANS
    Taille - Poids: 1m84 - 69kg
    Nindô: ...
    Village D'origine / Actuel: KIRI no GAKURE ㊌




    Spécialités et Affinités:

    [/td]
    ✖ SPECIALITES
    - NINJUTSU-
    L'Art du Ninja. C'est la base d'un guerrier Shinobi, l'essence même de leur nature guerrière ! Le principe est de maitriser son Chakra, sa force intérieur et de savoir s'en servir comme arme. Maîtriser le Ninjutsu, permet aux Shinobi de pouvoir maîtriser des affinités directement liés a son propre Chakra et d'acquérir des techniques puissantes, voir mortel. Les Meilleurs dans le NINJUTSU, deviennent souvent les meilleurs de leurs village !!

    - KENJUTSU -
    Le Shinobi devient maître d'arme. Le KENJUTSU, est l'art de maîtriser les Katana. Ces Sabres attribués aux Samurais, que le Shinobi s'approprient. Ceci lui donne un certain avantage face aux autres Shinobi. Le Kenjutsu, pourrait améliorer les réflexes et parfois la vitesse. Les meilleurs KENJUTSUistes étaient et restent les Epéistes de Kiri. Leurs Katanes et leurs maîtrise facile des Katanas tous aussi différents les uns des autres, les ont rendu célèbres.

    - KEKKEI GENKAI -
    Une affinités des Ninjutsu héréditaires. Réel avantage pour l'utilisateur, c'est une spécificité qui lui est propre et qui le sors du lot parmi ses semblables et des Shinobi du même niveau. Leur nombre est encore inconnu, mais le fait d'en connaitre un assez grand nombre laisse le champ large à l'imagination des fusion des affinités primaire, car oui, les Kekkai sont les résultats de la fusion de deux ou plus d'affinités élémentaires.

    ✖AFFINITES
    - 火 KATON -
    L'art de maîtriser Le Feu ! Le Shinobi, par sa nature, peut transformer la nature de son Chakra et la transformer en feu, se l'approprier et en faire une arme mortel. Violent et couvrant de grandes surfaces, le Katon n'est pas une affinités à prendre à la légère.

    - 水 SUITON -
    L'art de maîtriser l'Eau ! Toute l'eau pourrait être contrôler, qu'elle soit vapeur ou liquide, le Shinobi peut la contrôler par la nature de son Chakra Suiton. Bien plus féroce et destructrice que l'on peut croire, le Suiton est à classer parmi les plus puissants éléments !
    - 沸 FUTTON -
    L'art de maîtriser la Vapeur ! Le Futton est né de l'association du Suiton et du Katon. Encore inconnu, on suppose qu'il est puissant et meurtrier au vu de son statue de Kekkai Genkai !


    Descriptions

    - PHYSIQUE-
    En apparence, Yahiko a un physique banal, du moins c’est-ce qu’on croirait à le voir de loin. Ces cheveux blanc argentés ne laisse certes indifférents. Il a toujours aimé ces cheveux qu’il avait, et n’as jamais chercher à les cacher, il dit que ça le rend unique. Du haut de son mètre 84, il impose le respect, mais ne s’en est jamais servi pour affirmer une certaine autorité, tout de même ça lui donne une certaine allonge, et non négligeable. De plus pré, on vois qu’il est fin et assez frêle, donc une force moindre, mais une vitesse accru par son corps fin. On remarque ensuite un beau visage, il ne s’en vente gère, avec des yeux marron noisette. Ces habits ensuite… Yahiko reste simple, et toujours banal, mais ce différencie des autres Shinobi de Kiri. Il a choisi une combinaison simple, dans laquelle il sentirait bien; un simple t-shirt ou un pull, avec un pantalon Shinobi. La plus part du temps, lors de ces mission notamment, il a un long manteau noir grisé , qui peut monter jusqu’à cacher son cou, mais qui reste souvent ouvert, ce dernière lui descend jusqu‘aux genou. Sous le manteau il y a aussi accroché sa sacoche d’inventaire, ou plutôt 2 sacoches ! Pour finir, le signe de Kiri est présent sur mon long manteau, placé en évidence sur le bras gauche.

    - MORAL -
    Froid, solitaire, ou sombre… Yahiko laisse paraitre des aspect de sa personnalité qui ne sont pas vrais. Il cache une certaine timidité par cette carapace dur, que certains ne supprimeront qu’en étant devenu un bon ami avec lui. De ce fait, il en devient insociable, et refermer avec lui. On pourrait presque le prendre pour une autre personne lorsqu’on le voit rire et plaisanter avec quelques amis. En tant que Shinobi, il accepte assez bien l’autorité, que ce soit celle du Mizukage, ou du Chef d’Equipe si ce n’est pas lui, mais a tendance à ne suivre que ce que lui dis ça tête… Assez contradictoire, mais il reste dans la limite du possible. Il se fit beaucoup à son intuition. Son intelligence est grande, et l’utilise assez bien pour pouvoir contrer le style de combat de son ennemi, lors des missions et des combats. C’est un homme bon, et humble qui reste assez simple malgré tout. Il sait rester logique et ça en fait encore un point fort. Combatif et courageux, il défens ses intérêt et ceux de son village et n’hésiterait pas à ce sacrifier pour remplir un des objectifs qu’il s’est donner.
    Dans certaines conditions, il ne fait plus du tout preuve de pitié, cherchant à tué à tout pris son ennemi, il n’est pas du genre à donner une seconde chance !! Il ne hait personne, même ces pires ennemi, mais il entre dans des états seconds lors de combats importants. Lui même ne s'en rend pas compte, mais il change complètement de personnalité, devant ainsi quasi "sauvage" !




    Histoire:
    C'est bien un de ces jours que l'on a tous plus ou moins vécu, c'est de ces jours ou le vent souffle dehors et les colères des cieux nous tombent dessus, ces jours ou l'on a pas envie de sortir dehors, ou l'on veut simplement rester chez sois, sur son lit sous sa couette. C'est ce jour la ou mon Père, un respectable Shinobi de Kiri revenait de mission ! Pas la peine d'en dire plus sur lui ! Il était plus que parfait comme Père, me comblant de cadeau et me protégeant de la moindre chose. Ce jour la j'avais déjà plus de 6 ans et je commençait l'Académie des Ninja, du moins c'est ce que voulait mon Père, contre l'envie de ma Mère de me voir Médecin ou bien Bibliothécaire... Des métiers sans grande actions, que je trouvais inintéressants et fade. Déjà petit j'aimais l'action et les combats, et j'aimais beaucoup écouter mon Père me raconter ces missions, même les plus parieuses. Je m'intéressais de plus ne plus aux Ninjas et à leurs technique que je classais parmi la "Magie". Ce Jour là ! Je ne reconnaissais pas mon Père, il est revenu solitaire, son visage était vide d’expression, et ces yeux rouge comme un démon. Je l’ai éviter, chose que je n’ai jamais faite… Ce jour là, du haut de mes 6 ans, je craignais mon Père pour la 1ere fois. Il est monté à l’étage sans même dire bonjour à ma mère, je l’ai suivi jusqu’à la chambre parental. Je crois qu’il m’as remarquer, mais il n’as même pas fait attention à moi, claquant la porte devant mon nez. Je ne pouvais comprendre son état, rien ne peut changer un Homme comme lui ! Fort dans son esprit, il est devenu faible… Je l’ai entendu sangloter derrière la porte de sa chambre. Je ne le reconnaissais plus, même ma mère en avait peur et restait en bas. J’écoutais ses sanglots, comme s’il s’extirpait de quelque chose ! Je l’ai écouter pendant plusieurs minutes, et je ne comprenais pas ces sanglots. Je restait là assis, contre la porte fermée. Je me suis refermé sur moi-même attendant qu’il ressorte de son état. Je me suis même endormi là et je ne me suis réveillé que le soir, maman n’était pas là, et papa encore dans sa chambre. Je le sais parce que j’ai regarder par le petit espace de la porte coulissante. Il était toujours là, toujours avec ses habits de Shinobi, assis sur le lit et regardait le sol… J’allais renter, il avait l’air calmer, quand les vitres de la fenêtre ce sont brisés en plusieurs morceaux ! De la fumé noir enveloppait la chambre et me cachait la scène. J’ai cru entendre des Kunais qui s’entre choquaient, un Katana qui sortait de son fourreau et un cri de douleur. Je l’ai reconnu, celui de mon Père, je reconnais sa voix !! Je regardais par ce léger espace, même si je ne voyais rien. J’entendais toujours du métal s’entre choquer, mon Père se battait c’est certain, j’en avais marre je suis rentré en poussant fort la porte. C’est là, qu’une giclé de sang vient s’écraser sur mon visage blanc et mes cheveux argentés. Je restais immobile, pendant que je voyais mon Père tomber à tête toucher par l’attaque d’un Katana. Ma main restait bloquer à la porte pendant que coulait le sang sur mon visage devenu rouge. Puis plus rien, la fumée s’était dissipée et mon Père essayait tant bien que mal de se relever, mais c’était peine perdu, il baignait déjà dans son propre sang. Je reprenais petit à petit mes esprits, essuyant le sang qui couvrait les alentours de mes yeux pour pouvoir y voir plus clair. Malheureusement, je ne voyais devant moi qu’une scène de mort et une pièce taché de sang… Une scène apocalyptique !! Je n’avais que 6 ans, et je n’avais aucune notion de la mort, ni de la vie d’ailleurs, et je ne savais pas ce que c’était le sang, mais une chose que je savais, c’était que mon père n’allait pas bien du tout ! Les larme coulaient et je me sentais seul, je n’arrêtais pas de crier, quand l’un des 3 personnes qui étaient là m’éjecta avec son coup de pied vers l’escalier à quelques mètres de la porte… heureusement, je ne suis tomber que sur le plancher. Me relevant tant bien que mal, j’ai réussi à voir leurs visage ! Des visages, pas sur, je voyais surtout des animaux, ou plutôt des masques d’animaux… il me semblait aussi que ce ne sois autre que le signe de notre grand Village, Kiri ! 9 ans maintenant, un peu plus que 3 ans ce sont passés depuis ce jour là, et je n’arrête pas d’y penser, à mon père et ces personnes. Je détestais les masques, contrairement aux autres enfants de mon âge. Ma mère ne s’en est pas remis, elle y repense toujours… Elle m’as même pousser à devenir comme lui, pour « l’honneur de la famille ». Tss’ l’honneur de la famille ! Il n’y avait plus de famille, juste un enfant et une femme qui ne sait même plus qu’elle est mère d’un p’tit garnement. Et moi ce qui m’importait maintenant, c’était de devenir un Shinobi et de dépasser mon père ! S’ils l’ont tuer c’est qu’il a fait une erreur, je ne veux pas faire la même. Je continuais mes études et je montais les classes sans problèmes maintenant. J’affichais l’envie de réussir et l’envie de m’intégrer aux autres, même si le cœur n’y était plus vraiment. J’avais vu la bêtise humaine à l’aube de ma vie, je ne volais devenir quelque chose de comparable. Les années passaient et je grandissais dans la même mentalité qu'avant, l’adolescence avançait à grand pas et j’essayais de ne pas me faire remarquer. Puis j’intégrais une équipe de Genin… Bizarre il n’y en avait que 3 cette année… Je ne vous apprendrais rien si je vous disait que les tests étaient sanglants, j’ai du combattre des camarades de classe, mais peu importe, je ne m’y étais pas attacher… J’apprenais petit à petit, je durcissais mon corps et mon esprit, devenant doucement un Shinobi prenant comme modèle ceux qui ont réussi à devenir les Elites de Kiri, ceux qu’on appel « Epéistes ». Non pas que je les admirais mais leur sens du combat, leur techniques meurtrière et le histoires qu’ont racontaient sur eux me faisaient le même effet que celle que me racontait mon père lorsqu’il rentrait. En parlant de lui, il avait disparus de l’esprit des gens, enfin c’est-ce que j’avais cru jusqu’à ce que mon Sensei m’invite à diner. Je ne le connaissais pas en dehors de nos missions et nos entrainements en équipe. Je n’ai fais qu’affirmer ces dires, rien de bien intéressant jusqu’à ce qu’il parle de mon Père !! Je me suis directement intéresser à ce qu’il disait, sans plus faire attention aux reste.

      … J’ai demander à t’avoir dans mon Equipe bien pour ça, Yahiko ! Mugen-Senpai était l’un de mes compagnons. Tu lui ressemble assez pour pouvoir te parler de ça. La mort de Mugen-Senpai n’est pas anodine, elle a été ordonné par des gens puissants. Je n’en connais pas les raisons, mais il savait bien ce qui allait se passer, ils ont même envoyé des Oi-nin faire le ménage, ton Père ne faisait pas le poids... Je ne devrais pas t'en parler, franchement ! Mais c'est mon devoir... Heuu... On dit que les Épéistes étaient dans le coup aussi, tu sais c'est très confus, c'était déjà "la brume sanglante" à l'époque. Quoi qu'il en soit, tu dois être fière de Mugen - Senpai !!  

    Les hautes sphères de Kiri ont tués mon Père pour des choses que je ne connait pas. Tss’… ce ne sont pas des choses qu’il faut dire, surtout à moi, mais il faut avouer que ça m’as bien fait du bien de voir qu’on avait pas oublier celui qui était mon père. Je me sentais bien et bizarrement. Mais je ne pouvais excuser les Épéistes !! Je commençais à penser que c'était que leur faute, entièrement. Ceux qui me servait de "modèle" n'ont fait que me décevoir à jamais... En faite, je me plaisais à lui parler, comme s’il remplaçait mon père, mais je le savais bien… C’est impossible. On a parler jusque tard dans la nuit, et il m’a clairement expliquer qu’il allait s’occuper de moi, m’entrainer comme mon père le voulait, et faire de moi l’un des meilleurs. Bien sur au fond de moi j’étais heureux, mais je continuais à penser que ce serais inutile, pourquoi s’occuper de moi ? M’enfin, peu importe ! Les mois passaient et je voyais s’enchainer les missions et les combats. J’avais totalement changer de style de combat; je n’étais plus la tête de mule essayant de finir l’ennemi le plus rapidement possible en dépensant mon chakra à tout vas. Je me servais de mon cerveau, je réfléchissais, j’étais plus stratégique, j’observais et je déduis, je lis le jeu de mon adversaire, je le cerne sans être cerné à mon tour. Mon niveau avait largement augmenter, je ne pouvais pas dire le contraire. Mes performances en mission, dans l’entrainement avaient décuplé. Je faisais en sorte d’être le plus imprévisible possible, je faisais en sorte d’être le plus percutant possible et le plus direct possible. Ma vision de l’ennemi ne devait pas être découverte, c’était ma force et mon point fort. Mais j’avais d’autres objectif, je voulais être plus que ça, plus fort, plus imprévisible, je voulais juste plus de puissance et je serais satisfait de moi-même... Ma motivation n'était pas simple, j'étais nourri par la cette "haine" envers les Épéistes de Kiri, leurs actes me paraissaient de plus en plus noir, je ne pouvais supporter cela... A ce niveau là, j’étais déjà assez fort pour prétendre diriger pendant au moins une mission mes autre camarades, mais mon Sensei ne voulait pas, il pensait que me donner trop de pouvoir allait me monter à la tête et faire de moi l’un des plus détestable ninja de Kiri ! Peu importe, ce n’était pas l’une de mes priorité, et il aimait que je pense ça. Je continuais comme ça, j’avançais la tête haute, le buste gonfler, bref je devenais un homme petit à petit. Voila maintenant 3 ans que je suis dans la même équipe, et je me sentais bien parmi ces gens là, même si je ne le montrais pas tout le temps. Je pensais aux Épéistes souvent, ces élites, voila ce qui me poussait à devenir plus fort, mais j’ai vite oublier cette idée de les égalés, j'en voulait plus, toujours plus !!! Je vivais dans ce « rêve » jusqu’au jour ou notre équipe fus éclater !! Notre Sensei promu, mes camarades avaient été affectés ailleurs, prenant chacun un chemin différent, se considérant assez puissant pour pouvoir vivre leur vie de Ninja dés à présent. Moi, je continuais à voir notre Sensei lorsqu’il le pouvait, nous nous entrainions comme d’habitude et mes sens se développait de plus en plus, ma puissance devenait destructrice, mais tout ça c’est bien vite fini… Je n’ai plus eux de nouvelle de lui depuis qu’il a été convoquer par notre Mizukage-sama.… J’essayais d’ignorer tout ça, mais c’était impossible. Je me suis encore isoler, je ne sortais presque plus de chez moi. Je n’avais qu’un seul moyen de sortir ce cet isolement, et c’était l’entrainement. Je m’entrainer encore et toujours, on aurait presque dis que ma vie était l’entrainement, pas joyeux comme vie. Je voulais tout oublier, oublier cette vie, ces joie et ces peines, mais comment faire si la seul solution est la mort. Tss’, je n’abandonne pas, je tomberais pas dans ces ténèbres, je continuais d’avancer la tête haute, fière de moi et de mes principe. J’étais sur maintenant, que j’avais surpasser celui qui m’as donner son sang !


    ...

      Ninja de Kiri, la guerre est maintenant à nos portes, l'alliance "SHINOBI" entre en guerre contre l'Akatsuki. Ce n'est pas pour les principes de notre Village que nous combattons, mais bien pour l'avenir du monde, qui est maintenant mis en péril par Madara et son organisation ! Vous êtes tous réquisitionner pour aller au front !! "  

    ...

    Yahiko-san... Yahiko-san ! Tu intègre la troisième division, La Division des combattants à proche et moyennes distances. Tu pars avec le Général Kakashi Hatake !...

    ...

    Mais qu'est ce qui se passe ? C'était trop pour moi, mais c'était aussi l'occasion. Une occasion à ne ma manquer... A y penser de plus prés, ce n'était pas l'affaire d'un homme, mais de tout un monde. C'était la guerre, la 4eme du nom ! Celle-ci n'est pas anodine, elle n'est pas comme toutes les autres, celles-ci est symbolique de l'union des Shinobi, faut dire que j'y avait jamais penser, pas un soupçon. Mais le contexte était spécial. Les combats s’enchaînaient, quasiment sans relâche. Parfois je ne savais ce que je faisais la, ce qu'était cette stupide guerre, qui en faite n'était pas si stupide que ça. L'avenir du monde en dépendait, et cela me remotivait à chaque fois. Avec Kakashi-Senpai nous avons eu droit à une belle brochette de Shinobi et pas des moindres... Tout était étonnant, l'Alliance Shinobi n'aurait jamais pu avoir lieu si tout le monde n'était pas concerné, elle n'aurait pas eu lieu si aucun des milliers de Shinobi présent n'avait été concerné par le problème posé... Sur notre flan on a eu de grosses pointures, et ceux qui m'ont interpellé sont... Zabuza et Haku ! Ces deux la sont de Kiri, et ces deux la sont comme ceux de Kiri, du moin sà l'époque; sans confiance qui peuvent te trahir à n'importe quel moment !! Parfois, même dans un même village la confiance ne demeure pas, c'était le cas à Kiri, avant la promotion de Mei-Sama, même si ça reste dur encore. Ces deux la sont forts, très fort. Mais j'ai entendu dire que Kakashi-Senpai les avaient déjà battu il de cela quelques années, j'étais rassuré. Toute fois, ce ne fus pas simple, Kakashi-Senapi a du s'en occuper, et la j'ai réellement vu le génie du Shinobi en pleine action. Ce n'était plus un combat bourrin, mais un complexe de stratégie et d'entraide entre tous les ninjas de la 3eme Division... J'étais content de tomber sur cette division. La joie ne fut pas de long durée... La dernière génération des Épéistes ! Il n'en fallait pas plus pour m'enflammer. Le démon qui vit en moi s'est réveiller en sursaut, rugissant sa soif de meurtre !! Ils étaient la, tous devant nous, mais je savais bien que je n'était pas de taille à faire face... pas encore. Mon rôle ce limitait à protéger Kakashi-Senpai pendant qu'il exécutait son plan avec ceux du clan Nara ! Je m'en suis donner à coeur-joie, ce n'était pour moi pas qu'un simple rôle. J'ai surement éviter la mort à plusieurs reprise, contre Ringo et son Kiba de foudre, ou même contre Munachi et son Himatsu explosif... Tout s’enchaînait. Ce ne fut pas simple, ah ça non !

    ...

    Nous avons fini par triompher, non pas de notre ennemi, mais de la guerre, tout est fini maintenant, la vie reprenait son court, du moins c'est ce qu'on a tous crus, ce ne fut pas du tout le cas !!



    Détails sur moi e_e:
    ----------

    Surnom: Yun
    Age: 17 étés
    Parrain: /
    Code présentation:






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Umibōzo Suishin
Nuke-nin Juunin


Messages : 54
Date d'inscription : 29/09/2011
Age : 23
Localisation : Kiri.

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Kensei Yahiko [Shijima Nai]   Sam 5 Nov - 20:35

J'hésite entre le Rang Chuunin et le Rang Juunin. Je demande donc l'avis concernant ton rang par un autre membre du staff.

J'ajouterai simplement : Relis toi didiou ! C'est truffé de fautes, bêtes en plus de ça ! Comme : Long durée, au lieu de longue durée, pour ne citer que celle-ci. Toutes ces petites fautes jouent en ta défaveur. Tu peux utiliser des sites de correction orthographique (BonPatron) ou des logiciels qui ont un correcteur intégré, Word ou OpenOffice. Wink

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre du jeu
Immortel Errant


Messages : 268
Date d'inscription : 08/08/2011

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Kensei Yahiko [Shijima Nai]   Lun 7 Nov - 19:31

Je valide.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narutonoseitan.forumgratuit.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kensei Yahiko [Shijima Nai]   Aujourd'hui à 2:25

Revenir en haut Aller en bas
 
Kensei Yahiko [Shijima Nai]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Setsuko SHIJIMA
» Kensei vs Kujaku
» [Mission de rang B] Recherche d'une goutte au Pays de la Pluie (PV: Nitoshi Yahiko)
» Site n°9, Lac Karas - Terrain de Shijima Seika
» [Validée]Fiche technique de Kensei

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto No Seitan' :: Archives :: Archives :: Archives Rôle Play-
Sauter vers: