Partagez | 
 

 Des Brah Brah sous la pluie [Mangetsu][FB]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Des Brah Brah sous la pluie [Mangetsu][FB]   Ven 28 Oct - 19:20



Durant la guerre, sang truc et blabla :


L'odeur du sang, une odeur étouffante, une odeur de cadavre, les gens, les ninjas, les combattants, enfin bref les guerriers étaient là : répartit comme des pions sur une table de jeu . En plein milieu du champs de bataille se trouvait une cage, des ninjas de Kiri se trouvait ici, sueur autour du front, le regard affolé, le teint blanc comme de la purée avariée, il en était même dur de dire pourquoi ils se retrouvaient sur un champs de guerre alors qu'ils n'avaient pas de sang froid. La cage s'ouvrit et c'était d'une grande peine que l'un des soldats dit : «Peut-on me dire pourquoi on l'a amenée ici, la dernière fois que je l'ai vu il était instable et cruel envers tout le monde», la plupart devait penser comme ça, mais un grand gaillard venu vers eux et c'était d'un ton mélodieux et admirable qu'il encouragea les autres tafioles : «Pas le temps, ils envoient donc les ninjas les plus puissants des anciennes époques... à nous d'envoyer nos nouvelles forces ! Battons nous jusqu'au bout !!!». C'était un garçon des plus banals qui était sorti de cette petite cage remplit d'ombre, il avait les cheveux longs et d'orées, son regard était plein d'étoiles, en effet il regardait le paysage comme si c'était la première fois qu'il voyait ce long spectacle ( et c'était peut - être bien la première fois non ? ) . Il avait un large sourire, une fumée sortait de ses habits et ce n'était surement pas dû à sa transpiration, Honoo se retroussa les manches puis ce dernier dit d'une voix quasi enfantine : «Yosha, laissez moi m'étirer et je les éclate tous !!», il fit quelques exercices comme s'il était en train de faire de la fitness et d'un grand saut il atterrit sur une petite motte de terre .


Non mais j'allais pas tout vous dire non ? :



Bouhh que c'est barbant toutes ces descriptions, autant lire un livre réaliste ou une merde dans le genre . Honoo se réveilla d'un bond, non pas que l'horreur de la guerre le marqua à vie, mais il était tout excité quand il repensait aux combats qu'il avait jadis effectué . Il était dans son lit, la couette étalée sur la moitié de son corps, il était tout au bord du lit, vous voyez, la moitié du corps dans le lit et l'autre partie en dehors . Notre jeune et bel héros se leva d'un bond, se mettant debout sur son propre matelas, on aurait dit un macaque qui voyait les abominables hommes sur sa sainte terre ; il affichait un sourire tout aussi diabolique que ceux du diable, mais bref, le jeune ninja prit son petit - déjeuner calmement, il n'y avait ni bagarre, ni insulte et c'était peut-être l'un des moments les plus doux de sa vie . Quand il eut terminé de se préparer, l'homme ouvrit délicatement la porte pour ensuite vérifier qu'il n'avait rien oublié et c'était d'un triste geste qu'il ferme brutalement ce portail .



Il escaladait comme un petit singe la ville qui l'accueillait, Kiri était un peu comme son petit nid douillait : un petit nid qui lui permettait de se battre contre les soldats les plus forts du monde et pour lui rien ne dépassait cette motivation . Dehors, il pleuvait une averse démoniaque, les gens ne sortaient pas mais l'on pouvait observer que les jeunes gens se baladaient avec des parapluies . Il finit ainsi son escalade jusqu'au bâtiment le plus haut, il regardait la vu énorme qui se dégageait du village et repensait aux douces paroles de sa mère adoptive : ces paroles raisonnaient au fond de sa petite tête d'imbécile, il se rappelait souvent d'elle et ne voulait pas masquer son visage, aucune larme, aucun déséquilibre et plus aucun sourire, le temps était complètement figé :


      «Qui est la ?»


Le jeune homme bestial avait repéré une présence, il regardait les alentours avec ses yeux grands ouverts, ce dernier tremblait comme une feuille, non pas par peur, non pas par le froid, mais juste par l'excitation d'affronter une personne un peu plus forte que lui, un peu ? Que dis-je, l'homme qui traînait dans le village avait une force exceptionnelle . Chaque goutte s'évaporer sur la peau brulante de Honoo, ce petit détail définissez bien les maitres de Katon et ce petit signe voulait tout dire, Honoo était un être incroyablement puissant (Il était surtout un des rares maîtres Katons à Kiri !) . Tension... Peur... Combat... mais que va-t-il se passer ? Oh la la !


Dernière édition par Honoo no Kami le Dim 30 Oct - 12:20, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hashirama Senju
Immortel d'Ame


Messages : 97
Date d'inscription : 22/10/2011

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Des Brah Brah sous la pluie [Mangetsu][FB]   Ven 28 Oct - 23:39

Marchant dans la demie pénombre du soir, j'avançais dans le village de Kiri à la recherche d'un homme et d'un seul. Les lumières du crépuscule luisaient a travers les fines gouttes de pluie s'abattant sur mon visage. tant de souvenirs me revenaient en traversant ces rues dont je connaissais les moindres détails, les moindres raccourcis. Mon visage encapuchonné était méconnaissable, je devais absolument garder l'anonymat dans une ville ou j'étais surement l'un des hommes les plus recherché. Je sentais monter en moi le gout du passé, le gout de l'échec, sachant pertinemment que j'aurais pu prendre le contrôle de cette ville, instaurer une vraie justice basée sur l'ordre et la discipline. Une ville rayonnante par sa puissance et sa combativité, une ville à mon image. Par le passé j'avais échoué, mais me voilà maintenant revenu d'entre les morts, totalement libre de mes actions et de mes mouvement. ce village sera bientôt à moi, cela n'étais qu'une question de temps. Après avoir trouver ici le motif de ma venue, j'en profiterais pour glaner quelques informations sur la puissance du village, de ces ninjas ainsi que de leur Kage qui visiblement n'est plus le même qu'a mon époque. Déambulant maintenant depuis presque 20 minutes a travers les ruelles, j'essayais de distinguer les chakra les plus puissants. Cependant avec toute ces foule qui flânait devant mon regard fatigué. Mes chaussures expulsaient l'eau se trouvant sous mes pieds a chaque pas que je faisais créant un rythme régulier qui animait ma balade. mon visage fouetté par la pluie qui devenait de plus en plus violents, s'accommodait parfaitement avec l'ambiance de ma ville natale. Non loin de là, j'avais détecté un chakra assez impressionnant, de toute mes sensations il semblait être le plus proche de ma position, y faire un petit détour me semblait inévitable. J'allais enfin pouvoir mesurer de quels genre de ninja le village caché de Kiri était doté. Virant sur ma gauche dans le premier croisement sur mon chemin, je m'étonnais encore de la facilité par laquelle j'eusse pénétré a travers la ville. Il faut dire que mes capacité de dissimulation étaient plus que remarquables et faisaient de moi un infiltré indécelable. Orné de Kiba dans mon dos ,j'avançait calmement, essayant de masquer ma présence et de me faire le plus petit de monde. Arrivant sur les lieux j'entendis la petite voix du jeune s'exclamer haut et fort sans un soupçon de discrétion.

-" Qui est là "
J'atais là, devant lui bien que masqué par la grande cape noire qui masquait mon visage de sa capuche, je trônais au milieu de la foule indétectable. j'étais le fantôme des rues de Kiri. Quant à moi, j'avais desuite repéré le garçon, je demeurais réellement chanceux de tomber sur la personne que je cherchais du premier coup. M'avançant vers lui je lui lançai:

-" On dirait que j'ai de la chance c'est toi que je te cherchais petit homme "

La pluie se faisait plus forte, bien que s'évaporant sur son corps fumant, elle s'intensifiait. C'était bien l'homme que je cherchais, un maitre katon dont on m'eut compté les exploits durant la 4 ème grande guerre ninja. un homme, que dis-je un jeune homme dont la puissance et la ferveur n'étaient pas à prendre à la légère. Attendant une réponse de se part, je profitais de la pluie environnante qui inondait mon visage hydrophile.


Spoiler:
 

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des Brah Brah sous la pluie [Mangetsu][FB]   Sam 29 Oct - 10:26




Une énorme pression se dégageait des deux combattants, d'un coté se trouvait le mystérieux inconnu, il était capuchonné et son visage était assombrit derrière ses habits, de l'autre coté il y avait Honoo, enfant des flammes, surnommait dieu du feu : il regardait l'inconnu avec concentration . L'homme disait le chercher alors que les deux gladiateurs ne s'étaient jamais vus auparavant, le ninja avait une aura en parfaite harmonie avec le temps d'aujourd'hui, mais même avec cette impression de supériorité Honoo ne baissait pas les bras. Il s'approchait doucement, ne prenant pas garde à la férocité de notre cher et tendre ami . C'était d'un geste rapide que le dieu des flammes leva son pied pour lui rafler la capuche, ce dernier était complètement modifié par la marque maudite, il y avait une longueur anormal à ce membre et tout ça pour le rapprocher un maximum du visage de son adversaire, Honoo souriait à la vu d'un opposant qui semblait aussi fort, mais était-ce vraiment un ennemi pour notre héros ?


      «Hum... Présente toi tu veux...»



Puis il rabaissa le pied, le gars qui se trouvait devant lui n'était pas d'une immense taille, il devait surement être de la même carrure que Honoo . Il portait des lames qui semblaient rare pour un ninja banal, comme je le disais tout à l'heure il avait une aura plutôt imposante, mais quelques choses n'allaient pas chez cet individu, en effet : quand on était face à lui, on ne ressentait aucune chaleur humaine (Bien sûr on ne peut pas être aussi chaud que notre bel aventurier), bref on aurait dit qu'il parlait à un mort vivant, un cadavre ambulant ou à un vivant... mort ? 'Fin bref comme vous voulez quoi . Honoo ne savait pas quoi penser, d'un coté il aurait pu  lui sauter dessus, l'écraser comme on écraserait un moucheront, mais d'un autre il aurait voulu discuter avec cet être . le combat était perdu d'avance et même un abrutit comme notre héros pouvait le sentir . Puis il comprit ses propos à la seconde près, son opposant avait besoin de lui et ce n'était surement pas pour planter des plantes dans un jardin, Honoo était un spécialiste dans la destruction . Il fut surpris qu'on demande quelque chose à sa personne et se fut d'un ton assez interrogatif et inquiet qu'il dit une parole (Ou plutôt un murmure) du genre :


      «Avoir besoin de moi ? HAHA Dit m'en plus !»


Cela faisait longtemps qu'on ne lui avait pas dit ce genre de choses, la dernière fois qu'il avait entendu ces termes, c'était de sa mère adoptive : la seule personne qui le comprenait vraiment . Elle était douce, charmante et chaleureuse, sa naïveté n'avait pas d'égale, mais elle savait parfois devenir dur ; c'était une ancienne kunoichi choqué par la mort de son mari durant une mission foiré. Gato, un vil marchand, l'avait arnaqué jusqu'à la moelle et ce ne fut pas une surprise de le voir débarquer un jour chez elle, garde au bras . Enfin bref, c'était une belle femme qui s'occupait de beaucoup de personnes, Honoo était tombé sur elle alors qu'on l'avait 'abandonné' dans un ruisseau, depuis ce jour, la jeune femme s'occupa de lui comme si c'était son propre enfant. Bref retournons à nos moutons, Honoo et l'inconnu étaient en train de se fixer, ce dernier semblait sur ses gardes alors que notre héros souriait bestialement, petit à petit, une substance vint s'ajouter à son bras, la marque lui était parfois bien utile pour se défendre ou pour attaquer, avec cette capacité il pouvait se permettre de créer des armes ou des défenses ; c'était quand même ironique de voir qu'un don qu'on lui avait imposé et injecté de force lui servait quand même de nos jours :

      «Par contre je te préviens, si t'as besoin de mes services il va falloir payer cher, ou alors faut vraiment que je m'amuse sinon c'est hors de question ! »


Le gamin se tortillait au fil du vent, derrière ses phrases 'pleines de sens' se trouvaient une cupidité plus que malsaine, Honoo était du genre à vouloir de l'argent ou du sang, les deux ne le dérangeaient pas, il pouvait très bien tuer tout le monde pour une poignée d'argent ; bien sûr il n'est attiré par ce bien si futile qu'est l'argent, mais il faut bien payer le loyer non ?


-----------------------------------------------------------
Shitai Gobu x 2
170 PC



Dernière édition par Honoo no Kami le Dim 30 Oct - 12:19, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Hashirama Senju
Immortel d'Ame


Messages : 97
Date d'inscription : 22/10/2011

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Des Brah Brah sous la pluie [Mangetsu][FB]   Sam 29 Oct - 12:39

La tension était montée d'un cran entre nous, il était me traque et j'étais le chasseur. Camouflé derrière ma capuche je l'effrayais sûrement. La pluie battante résonnait sur ma grande cape noir, créant autour de moi un halo blanc lumineux de toutes petites gouttes, plus fines les unes que les autres. Je sentais l'eau glissait sur l'entière totalité de ma cape, tombant ensuite sur mes pieds. En un coup de vent, je sentis ma capuche se retirer, pourquoi esquiver quand vous savez que le coup ne vous atteint pas. Mon interlocuteur de Façon rapide m'avait en effet ôter le tissu qui couvrait mon visage, avec son pied. Je sentais sa puissance monter en flèche comme une envie de se battre qui devait tellement puissante qu'elle prenait le dessus sur la logique et le psychisme de mon adversaire. Je savais exactement a quoi était due cette soudaine envie de se battre. J'en avais tellement entendu parler auparavant durant toutes ces guerres toutes ces batailles. Kubiwa. L'homme me fixant au travers de ses yeux brulants de haine et de baston. Ce jeune homme avait été l'une des bêtes noires de la 4 eme grande guerre ninjas, ces bêtes noires qui s'opposaient a nous les morts vivants.

-" Hum... Présentetoi tu veux... "
L'homme paraissait bouillonnant contrairement a moi totalement calme totalement froid, presque mort. j'étais l'incarnation parfaite d'un homme ayant été capable de lutter contre la pire sentence du monde, sentence que laquelle tous les hommes craignent et subissent un jour. Sentence qui déchainent les foules, créer les espérance, des pleures, des chagrins. Mon visage était a découvert dans un village ou j'étais surement l'un des personnage les plus recherché, et maintenant qu'il l'avait vu, il devait m'avoir reconnu, moi le traitre, l'homme a abattre, le renégat. J'avais juste essayé d'apporter un nouveau souffle a ce village des années plus tôt mais en vein. J'étais mort.

-" Avoir besoin de moi ? HAHA Dit m'enplus ! "

Besoin de lui en effet, mon équipe d'épéiste que j'avais monté des années plus tot était totalement décimée, je devais pour accomplir mon nindo avec succès cette fois ci, m'entourer des meilleurs ninjas qui existent sur cette planète. Aujourd'hui mon recrutement commençait à Kiri et je devais trouver un certans Honoo no Kami, dit aussi le démon de Feu.

[center]-" Par contre je te préviens, si t'as besoin de mes services il va falloir payer cher, ou alors faut vraiment que je m'amuse sinon c'est hors de question ! "


Un sourire de dessina alors sur mon visage froid et humide dégoulinant de pluie de toutes parties. La vie dont il rêvait ? c'était exactement cette vie là que je lui proposait une vie de sang de meurtres, de combat et de pouvoir. Cette vie dont tous les ninjas un peu rebelle comme les épéistes rêvent. M'avançant vers lui je sentais son chakra toujours plus grandissant envahir les environs. Cet était vraiment tres impressionnant.

-" Maintenant que tu as vu mon visage tu as surement du me reconnaitre, pas besoin de faire les présentations."
je coupai ici ma phrase pour donner un aire plus emblématique a mon discours. Profitant toujours plus de cette humidité environnante.

-" Je suis revenu d'entres les morts, pour accomplir ma voie. cette vie dont tu rêves seul moi peut te l'offrir. Une vie de sang, et de pouvoir, c'est bien ca que tu cherches ? En échange de ta loyauté je t'offre une place dans le clan très fermé des 7 épéistes légendaires de la brume sanglante.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Des Brah Brah sous la pluie [Mangetsu][FB]   Dim 30 Oct - 13:19

Ennuyant, Honoo était de nouveau déconnecté, ça lui arrivait souvent de ne plus penser à rien, de laisser écouler certaines paroles barbantes, de regarder le ciel et de voir de jolies nuages qui pouvaient représenter plusieurs choses. Il n 'en avait rien à faire et manque de bol pour les nuages : ils c'étaient tous regroupés pour former une espèce de masse grise dont s'écoulait une pluie intense et pesante . Kiri était quand même un beau village : une architecture sympathique et pas trop compliqué pour se repérer géographiquement, une population accueillante qui n'a pas peur de se retrousser les manches pour améliorer la vie dans le village . Honoo regardait donc son village avec des yeux remplis d'envies et de rêves, il avait enlevé la capuche d'un coup de pied qui avait rafler le visage de l'inconnu ; ce dernier était le célèbre Mangetsu Hozuki, ancien épéiste de Kiri, il avait su se faire une réputation grâce à sa facilité à manipuler les différentes épées du village ; l'ennemi de la grande guerre ninja l'avait ramené à la vie et ce dernier avait causé d'immense dégât aux forces alliés . Son regard traversa l'ancien épéiste et il analysa ses propos, l'homme était fou, il voulait donc reconstituer un groupe qui faisait jadis polémique, Honoo n'en avait en fait rien à faire, se retournant et réfléchissant bien à sa proposition, notre héros n'était pas tout à fait près à prendre une décision, de plus : la tension dans les paroles des deux protagonistes mettaient une ambiance des plus écrasantes et stressantes . Vint alors le discours du cadavre : «Je suis revenu d'entre les morts, pour accomplir ma voie. cette vie dont tu rêves seul moi peut te l'offrir. Une vie de sang, et de pouvoir, c'est bien ca que tu cherches ? En échange de ta loyauté je t'offre une place dans le clan très fermé des 7 épéistes légendaires de la brume sanglante. », dans son ton on pouvait voir plein d'arrogance et d'assurance et Honoo n'appréciait pas qu'on s'approprie ses capacités . Il tourna la tête laissant voir ses yeux de fous et son visage colérique : à cette seconde - ci une chaleur impressionnante se dégagea du corps de notre héros, son bras qui avait déjà été modifié à l'instant d'après s'écrasa contre le sol, le toit ou plutôt une petite partie du toit s'effondra :


    «Haha, Insecte ! Je suis le seul à pouvoir me contrôler, le seul à savoir qui je veux tuer ou pas. Crois-tu me manipuler aussi facilement par de vaines paroles ! Je ne dirais rien à notre Mizukage... non ça serait trop facile, de ton cotés rassemble les guerriers les plus puissants du monde, mais n'oublie pas qu'à Kiri, nous sommes près à tout pour protéger notre nation !»



Il avait dit ça sous un ton complètement fou, il était sur des débris qui étaient eux - même en train de tomber dans le vide, il se laissait portait par la chute, par la gravité, par la force qui l'attirait vers le sol d'une façon indéniable . Puis vint des mudras rapides pour créer une immense boule crachée par la bouche de Honoo, cette action c'était précipité vers le bâtiment pour lui faire encaisser beaucoup plus de dégâts, Honoo ne savait pas si ça avait touché l'autre ninja et il s'en fichait pas mal si vous voulez mon avis... Hmm vous suivez toujours ? Il s'écrasa alors sur le sol avec un tas de poussières autour de lui . Il regardait son entourage et il voyait une masse de civils s'approchaient; ils avaient surement dû entendre le bruit qu'avait fait notre héros et comme des ras ils s'étaient approchés de la scène .


Toute cette agitation lui rappela fortement les longues batailles de l'époque, une époque pas si lointaine puisque ça faisait déjà quelques mois que le monde c'était rétabli correctement, maintenant les gens avaient peur à chaque bruit, à chaque Jutsu et à chaque explosion dans les rues . Il rentra dans le troupeau, observa chaque geste et jeta un dernier oeil sur la battisse qui était sur le point de s'effondrer puis partit tranquillement dans son coin . La pluie s'arrêta alors doucement sur le grand village de Kiri, lui était installé sur une petite plaine, couché les bras sous la tête il contemplait le ciel qui petit à petit se découvrait de cette masse de nuages gris. C'était sous ce cadre paradisiaque qu'une nouvelle guerre s'annonça, le monde ninja ne pouvait donc pas être tranquille quelques années, nous étions obligés de nous battre comme des chiffonniers . Ce n'était pas une chose que détestait notre ami, non, lui voulait se battre contre ces sois disant épéistes, il voulait voir leurs forces, il voulait les écraser mais pour ça il ne fallait pas le dire à la Mizukage, cette dernière risquerait d'anéantir tous les efforts fait par ce Hozuki .



HRP : Ça sera mon dernier post, pour le combat j'ai la flemme

PC Restant : 1095
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des Brah Brah sous la pluie [Mangetsu][FB]   Aujourd'hui à 2:20

Revenir en haut Aller en bas
 
Des Brah Brah sous la pluie [Mangetsu][FB]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama fait campagne sous la pluie alors que McCain annule...
» Voir Nice Sous la Pluie
» [Libre] Sous la pluie et le vent.
» Une balade sous la pluie
» Sur le sol, sous la pluie... ♪ [PV Yasushi]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto No Seitan' :: Archives :: Archives :: Archives Rôle Play-
Sauter vers: