Partagez | 
 

 Feu Feu Feu !! [Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Feu Feu Feu !! [Terminé]   Mer 19 Oct - 19:35

Honoo No Kami
----------

-PRÉSENTATION GÉNÉRAL-
Surnom: Inconnu
Age: 20 ans
Sexe: Masculin
Taille: 1m79
Poids: 60

-DÉTAIL DU SHINOBI-
Spécialité & Affinité: Ninjutsu & Kekkei Genkei (Kubiwa)
Village Actuel: Kiri kiri kiri !!! ♪
Village d'Origine: Kiri Kiri... au flemme



DESCRIPTION Général
----------








Comment définir un dieu, Honoo est un type imbu de sa personne, il regarde tout le monde de haut, n'hésite pas à prendre la moindre vie, même si celle – ci est misérable et insignifiante . C'est un dieu et son physique suit avec sa réputation, il est musclé, grand et beau, mais ne nous arrêtons pas à de stupides généralisations . Il a des cheveux aussi longs que ceux d'un prince tendre et courageux. Ses yeux ne transmettent qu'un seul message, le combat, il est né pour arracher la vie à de misérables cloportes comme vous, ce n'est pas un garçon comme les autres, pour lui un ninja n'est pas une arme, pour lui on ne devrait pas se cantonner à de stupides villages, les combattant s'entrainent pour devenir plus fort, mais pourquoi ?Pour protéger de faibles femmes ? Pour des raisons personnelles aussi imbéciles que la vengeance ? Non tout le monde dans l'univers ninja s'entraine pour pouvoir ensuite voir ses capacités et se fritté contre d'autres ninjas, on ne devient pas gladiateur parce qu'on le doit ,mais parce qu'on le veut toute cette nuance fait la différence . Il a un sourire sadique, un sourire qui met mal alaise n'importe quel déchet qui passe à coter de lui, ce n'est pas n'importe qui et c'est d'une aura particulièrement oppressante qu'il va s'amuser avec vous, c'est un combat psychologique qui s'offre à vous une fois que vous croisez son visage de démon, il sait très bien qu'il a une tête à faire peur, mais que voulez-vous ? Il se doit d'utiliser cet avantage pour gagner une bataille ! Il n'est pas très grand comparé à des personnes de sa génération, mais c'est d'une carrure tout à fait correcte que le jeune homme devient remarquable, il est d'une énergie affolante, c'est un ninja rapide qui n'a pas peur de risquer ses membres pour être le vainqueur d'un combat. Ce qu'est notre bel ami ? C'est un guerrier, c'est un fou, un schizophrène, un samurai des temps 'modernes', il n'approuve pas qu'on le terrasse, c'est le genre d'ennemi qui t'attaque toujours même avec le genou à terre, c'est tristement aussi le genre d'adversaire qui profitera du dernier moment, de la dernière erreur d'inattention pour attaquer dans le dos, le genre d'ennemis qui se font couper en deux à la fin d'un combat, les bras en l'air, se rappelant de sa triste enfance .


En parlant de schizophrénie, vous avez devant vos yeux un homme atteint par ce fléau, c'est une personne violente voir même parano, mais il lui arrive d'éprouver de la compassion avec une personne, bien sûr, il est rare de le voir rire ou pleurer. C'est le genre d'homme complètement déconnecté du monde, il rêve debout, regarde le ciel, mais dés qu'on lui parle d'action ou de bagarre il se jette dans la masse et détruit tout sur son passage, ne pensez pas que ce n'est qu'un âne à la recherche de sang, enfin si s'en est un, mais d'un autre coté, il peut devenir très malin voir même démoniaque : laissant certaines failles dans sa défense pour piéger son adversaire, il n'hésitera pas à user d'une de ses stratégies pour gagner; pour lui une victoire reste une victoire, même s'il n'est pas tout seul à gagner il n'en sera pas peu fier. Comme je vous l'avais dit tout à l'heure, c'est un dangereux paranoïaque, il regarde partout, il ne fait confiance à personne, il s'imagine sans cesse des films sur la vie d'autrui et ça lui arrive de penser qu'un ennemi  lui tant un piège à la prochaine rue ,Je vous fais, depuis un petit moment une description d'une personne peu fiable, à la limite d'un fou; entre nous, vous n'avez pas tort, mais n'oublions pas que c'est un ninja, il sait contrôler son stress , il vous regarde avec ses yeux à spiral ( Renforçant son coté un petit peu dingue), rythme sa respiration et se lance tête baissée sur son adversaire . Vous l'aurez compris, même s'il ne veut pas servir d'arme pour un village, lâchez - le dans un champs de batailles et vous aurez une liste de cadavre à ajouter dans le village opposé . Globalement c'est le Shinobi parfait, trop bête pour avoir une quelconque peur dans ce monde sombre et sans pitié, trop fou pour avoir le moindre remord, ce n'est pas le genre de guerrier qui va tomber sous le charme d'une femme en plein milieu d'un combat et ce n'est surement pas le genre de gars à épargner une famille cachée dans un sous - sol .


Mais qu'est-ce qu'un homme sans peur ? Un monstre ? Notre héros n'est pas dans ce genre de catégorie, je dirais qu'il se crée surement une carapace pour ne pas être touché, au fond de lui, une peur le tourmente depuis qu'il est bien jeune; la solitude est l'une de ses préoccupations et je dirais que le jeune homme fait tout ça pour attirer l'attention ; quand on a peur de ne pas se faire remarquer, on fait tout, tout pour que quelqu'un prête attention à notre âme . Depuis qu'il est gamin, Honoo essaye d'avoir le moindre ami, mais l'homme que je vous décris depuis tout à l'heure n'a pas un caractère des plus faciles, de plus, au vu de son histoire il est dur de lui faire confiance . Peut-être bien que sa recherche d'adversaires retranscrit son envie d'avoir des alliés ? Vous pourrez tout lui dire, il ne sera pas du genre à vendre la mèche, comme je vous le dis depuis tout à l'heure, le dieu des flammes à une carapace qu'il ne veut pas détruire, il préfère qu'on le qualifie de monstre que de martyr, c'est la vie, c'est comme ça . Dans la vie de tous les jours, on ne le voit pas beaucoup dans le village, il n'est pas patriote, Kiri est pour lui une bonne excuse pour faire la guerre à d'autres personnes, il voyage dans d'autres pays pour un jour tomber sur une personne bien plus fort que lui, en parlant de combat Honoo n'est pas du genre à sous-estimer ou à surestimer, il est plutôt du genre à bien choisir son opposant, si un ninja est trop fort, il ne choisira pas de l'attaquer de la même façon qu'un faiblard qui se balade sans faire attention à son environnement .Pour en finir avec tout ça, contrairement à son tempérament, Honoo porte des habits à forte ressemblance avec ceux des moines, il porte aussi sur son torse une marque violette.





HISTOIRE
----------







~~C'est ici que je suis censé dire des ta de métaphores trop belles et tout, mais j'ai la flemme quoi ... En plus ça fait cliché !!~~


Notre épopée commence sur la petite archipel qu'est le pays de l'eau, nous sommes à l'époque de la brume sanglante, à cette période aucun clan ne reste longtemps en vie . Parmi tous les ninjas disposés auprès du tyran, un clan constitué de membre cannibale se fit de plus en plus une place auprès des grands clans du pays : vous l'aurez donc deviné d'avance, nous avons en face de nous l'ancienne famille de Honoo . Notre héros n'était pas encore né et il est difficile de dire s'il aurait survécu à cette histoire ! Tout commence donc par des combats, d'un coté les forces privés du tyran et de l'autre tous les shinobis ne voulant pas danser dans la même salle que cet  homme sans foi ni loi . Enfin bref ne rentrons pas dans des détails sans intérêts et débutons par les choses les plus intéressantes . En plein milieu du champs de bataille on pouvait voir un vieil homme, torse nu, le sang jusqu'au front il regardait le ciel comme si de rien n'était, comme s'il était dans une rue ou sur un banc : l'homme que vous observez est l'arrière grand - père de Honoo, cheveux rouges, peau assez mate ce dernier était aussi fort au combat que le prétendu Mizukage . Dans toute l'histoire du clan les membres disaient que c'était l'un des combattant les plus puissants de la famille, voir même de Kiri .Malheureusement, l'histoire serait si belle si tout ceci commençait comme ça, le Mizukage grâce à l'aide de certains alliés réussit à renvoyer l'attaque dit «Pleine de rancune, de haine et de trahison», les opposants au régime de fer fut banni du village entrainant donc l'interdiction de les citer dans les livres et même d'en parler ; cette décision fit grincer des dents, mais plus le temps se mit à passer, plus les gens oublièrent le nom de ces anciens héros qui c'étaient battus pour la liberté de leur pays . C'est donc ainsi que tous les proches de notre héros devinrent ou plutôt redevinrent une tribu de cannibale bon qu'à se dévorer entre - eux et à se faire insulter par tous les autres ninjas .

«Ah bande de bâtards... Vous avez faillit m'arracher le bras ! »

C'est une image identique, mais cette fois a une époque différente, au fil des générations il arrive que la force et le pouvoir des ancêtre disparaisse, mais dans le cas de notre jeune héros il n'y avait pas de tel phénomène . Vous devez être impatient, vous devez être tout excité en vous demandant qui vient de parler d'une voix aussi nonchalante et provocatrice , non ce n'est pas encore Honoo le ninja provocateur, mais bel et bien son père . A cette époque il ne restait que lui et quelques membres de sa vieille tribu . C'était une journée typique, une bande de ninja qui tentait d'éradiquer définitivement la famille du héros de cette histoire, cette 'tradition' avait été exigé par l'ancien Mizukage maintenant remplacé par un jeune jinchuriki . Le combat semblait déjà tracer, la moitié des alliés du père étaient à terre, il ne restait plus que sa femme, un nourrisson, le frère ainé et quelques autres membres . La jeune femme, apeurait, osait à peine regarder le combat, le père, lui, combattait d'une rage incroyablement flippante, il avait un bras qui pendait, du sang sur tout le visage et pourtant il était aussi rapide que les autres ninjas . C'était d'une voix sèche  et violente que le père du héros cria à sa femme : «Part avec nos fils, je te les confis, vous autres protégez - la sinon je vous tue ! » Il avait prononcé ces phrases d'une voix si violente, mais il portait un sourire sur son visage ; quelques secondes plus tard un rideau de flammes s'abattit sur le terrain d'affrontement, les autres membres s'enfuirent avec le précieux bébé . Malheureusement pour tout le monde, les forces de Kiri arrivèrent bien vite au niveau du groupe qui fuyait le désastre et d'un dernier geste la mère lâcha son fils désespérément dans la rivière la plus proche . Nul ne sait si les ninjas avaient remarqués que les parias avait relâchés une chose derrière eux, mais ces derniers furent bel et bien assassiné .



~~Au revoir les vieux place aux jeunes ! ~~


Ce fut donc ainsi que se termina l'histoire d'un clan, le bébé qui était dirigé grâce au courant de la nature venait donc de perdre la seule famille qu'il avait . C'est quand même triste de voir qu'une famille manifestant pour la liberté dans un village ait un descendant qui ne puisse pas décider de son avenir, enfin bref ce n'est que le début de l'aventure, mais vous verrez que le jeune homme n'a pas son mot à dire pour son avenir . Il atterrit donc devant une maison dans un petit village à coter de Kiri, c'était une femme douce et gentille qui l'accueillit, elle était la, comme par hasard au moment ou le nourrisson 'tapa à sa porte' . Elle l'éduqua soigneusement : lui apprenant à lire, à écrire et à parler correctement aux gens . Le garçon était bien chez elle, les deux étaient liés par une quelconque admiration et amitié . Il y avait des jours ou des ninjas rentraient chez elle, c'était toujours à ces moments qu'elle semblait triste, du jour au lendemain elle devenait blanche comme de la neige, elle avait un regard sombre et cette femme qui semblait bavarde ne prononçait plus aucun mot. Alors que le jeune garçon du nom de Honoo se posait des tas de questions, une remarque lui vint alors à l'esprit, d'une voix perspicace et intrigante il lui demanda pourquoi la venue de ces ninjas la rendait soudainement nostalgique voir même colérique à certains moments ; la nouvelle mère de notre héros ne répondit jamais à cette question, elle était la, à regarder l'horizon, quelque chose clochait derrière cette affaire mais pourtant il ne pouvait rien faire, il était encore bien jeune . Ce fut d'une énorme surprise qu'un matin, alors que la journée semblait si banal, une dizaine d'individus s'invita dans la demeure des deux malheureux . Un vieillard dés plus petit s'assit au milieu de la pièce, il portait des lunettes et devait surement commander tous les grands gaillards autour de lui, le petit garçon avait entendu son prénom, un certain Gato, homme d'affaires virulant qui n'avait pas peur d'arnaquer une douce femme pour s'enrichir ensuite sur son dos, d'un ton agaçant et cruel il se mit à dire : «Nous t'avons prévenu... Je t'ai prévenu, ton mari nous devait de l'argent, c'est à toi de nous payer maintenant !» bien sûr, tous les escrocs savent que leurs cibles n'ont pas la somme demandée, ce fut d'un geste rapide qu'il arrêta Honoo et sa mère adoptive pour les mettre dans une pseudo cage et les faire travailler pour son compte ; encore une fois notre héros n'eut pas le choix de sa destiné et comme je disais tout à l'heure, c'était assez marrant de voir qu'il n'était pas libre alors que sa famille se battait spécialement pour ça, c'était surement une malédiction lancée contre lui et ses proches .

C'était dans un espèce de camps de travail forcé qu'on envoya les deux personnes concernés par l'arnaque, la durée de vie là-bas ne dépassait pas les deux mois et torture était main courante dans cet endroit plein crasse . Honoo fut séparé de sa mère, cette dernière fut forcée à travailler avec son corps alors que le jeune garçon devait travailler dans ce qui s'apparentait à une mine . Malgré les règles stricts et injustes il arrivait que des membres planifient des actions pour renverser le camps, l'air sentait la révolution, mais nous savons bien que chaque révolte rime avec la mort de la plupart des combattants . Du cotés d'Honoo, le jeune esclave était accompagné d'autres garçons, le camps servait aussi de laboratoire, on expérimentait des Jutsu, les criminels les plus connus venaient pour recruter certains enfants, d'autres testaient leurs nouvelles techniques, je crois que c'est à partir de ce moment que notre héros devenu une coquille vide bien qu'à se battre avec les autres phénomènes du camps . Puis le jour de la bataille commença, dés tas de prisonnier maintenant booster de conneries se battaient contre ceux qui les avaient rendus si fort, entre la peur et la colère, Honoo était complètement figé par la terreur des combats, mais la vu des morts, du sang et peut-être bien à cause des expériences faites jadis sur lui fit un espèce de déclic dans sa vision du combat ; se jetant dans la bataille comme un fauve, on pourrait dire que ses gènes firent surfaces, toute la rage de son clan réapparue par un coup de folie . L'île de torture et de travaux forcés disparue des cartes, les dirigeants ne parlèrent plus jamais de cet incident et firent passés les victimes pour des psychopathes ( Ce qu'ils étaient devenus pour se libérer de cette prison) . Notre jeune héros s'engagea alors dans une pseudo organisation créée par les survivants, d'abord inventé pour se défendre entre-eux et développer un nouveau village, le groupe se pervertit, rassemblant un groupe de tueur et de psychopathe . Du coté de Honoo, qui suivait les fous sans rien dire, son caractère avait drôlement changé, il ne parlait pas, regardait le ciel, tuait ceux qui le gênaient, il en vain même à faire peur à ses propres 'amis' . Mais, parce qu'il y a toujours un mais, Kiri décida de mettre fin aux activités, capturant tous les criminels du groupe et les enfermant individuellement pour les interroger les uns après les autres, ce n'est qu'après une longue lutte contre l'enfant qu'ils réussissent à le mettre à terre et dans une douleur sombre des voix raisonnèrent :


??? : On devrait le tuer, c'est comme ça qu'on faisait avant !
??? : Il suffit nous ne sommes plus à cette époque violente, amenons - le au Mizukage !

On le prit en charge, lui faisant suivre des thérapies . D'un coté il y avait les vieux dirigeants qui approuvaient la décision de le tuer, mais de l'autre il y avait une partie plus crédule, ils ne voulaient pas le tuer, c'était contraire aux récents changements politique : une exécution serait une mauvaise pub . Il fut donc entrainé par un courant de polémique, mais derrière ça se cachait une chose bien plus malsaine et secrète, l'enfant ayant intégré des techniques qu'on lui avait 'enseigné' dans le camps, il était devenu une pièce particulière contre les autres pays et surtout Konoha, qui participer dans l'ombre à ces expérimentations affreuses . On le fit passer plusieurs grades au vu de son potentiel et de son âge, on l'inclue dans une équipe et on le dirigea pour qu'il grimpe vite fait les échelons. C'est ainsi que le jeune homme commença sa carrière de ninja, manipulé comme un pantin, lui qui avait une famille si sensible sur les droits des ninjas .




-DÉTAIL SUR VOUS-
----------


Surnom: / Proto Surprised
Age: / L'âge n'existe pas, je peux très bien avoir 350 ans comme avoir 0 ... an ? En fait j'ai Hi han (Parce c'est le cri de l'âne)
Parrain: / Don Corleon Pourquoi ? :rire: :rore: :rure: :rare: :jerrygolayjepeuxpastgolay:
Code présentation:


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Feu Feu Feu !! [Terminé]   Dim 23 Oct - 11:20

Et voilà j'en ai finit Surprised
Revenir en haut Aller en bas
Genza Meido
Junin spécialisé de Kiri


Messages : 102
Date d'inscription : 25/09/2011
Age : 24

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Feu Feu Feu !! [Terminé]   Dim 23 Oct - 16:57

J'aime bien ton histoire, même si il y a des fautes d'orthographes (pleins) qui gachent vraiment et que tu prends pas l'écriture au sérieux (pour donner un style je comprend). Juunin de Kiri. Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Feu Feu Feu !! [Terminé]   Aujourd'hui à 2:23

Revenir en haut Aller en bas
 
Feu Feu Feu !! [Terminé]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» Azur, adorable petite boule de poils bleue. (Terminé. )

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto No Seitan' :: Archives :: Archives :: Archives Rôle Play-
Sauter vers: