Partagez | 
 

 Hikari Inuzuka [Meido]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Hikari Inuzuka
Chuunin de Konoha


Messages : 27
Date d'inscription : 05/10/2011
Age : 24

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Hikari Inuzuka [Meido]   Mer 19 Oct - 18:25

Nom & Prénom
----------

-PRÉSENTATION GÉNÉRAL-
Surnom: Hikari Inuzuka
Age: 19 ans
Sexe:
Taille: 167 cm
Poids: 55 Kg

-DÉTAIL DU SHINOBI-
Spécialité & Affinité: Kekkai Genkai
Village Actuel: Konoha
Village d'Origine: Konoha



DESCRIPTION PHYSIQUE
----------




Soit plus rapide que le vent et affûte tes crocs de tout leur tranchant...

Mes cheveux d'un noir de jais sont parsemés de reflets bleu nuit ce qui me facilite le camouflage lorsque l'astre nocturne apparaît. Ils sont attachés en deux couettes sur le sommet de mon crâne. Je porte une tunique noir et blanche ainsi qu’un short en cuir en dessous et mes pieds sont chaussés de bottes montantes.
Je me déplace a pas de loup et affûte au maximum mes sens. J'ai peut-être héritée de traits génétiques canins mais ils ne me facilitent pas toujours la tâche comme mes yeux d'un jaune envoûtant, une injection d’ambre miroitant qui évoque le loup qui hurle à la pleine lune. Très beau et peu commun mais qui ne facilite pas la discrétion...
Je suis fine et agile, ce qui me permet des mouvements fluides et graciles. Ma vitesse semble s’accroître lorsque je suis confrontée à une nouveauté qui éveille mes sens de part l’adrénaline qui en découle.
Yume ma fidèle chienne, possède d'avantage de trait lupin que canin enfin il s’agit de mon avis. Son pelage est blanc comme neige avec quelques traces rouges ici et là qui ressemble a des sceaux. Ses yeux sont également cerclés de vermeils et possèdent des pupilles aussi noires que l'encre et les ténèbres.
Il s’agit d’une chienne plutôt docile bien que solitaire. Elle ne me quitte jamais et est même assez protectrice et maternelle avec moi tout comme avec les autres chiens du clan et plus particulièrement avec Shirayuki, la chienne de ma sœur. Elle est plutôt dominante mais sait se soumettre a l'autorité surtout lorsqu'il s'agit de Kuromaru, "l'alpha de la meute" et chien de la matriarche de la fratrie, ma tante : Tsume.
Yume a le potentiel et le caractère qui pourrait faire d'elle la femelle alpha mais elle possède une maîtresse qui, malheureusement, se retrouve en bas de la hiérarchie au sein du clan. C'est pourquoi un Inuzuka veut bien sûr progresser dans le but de mieux protéger son village mais aussi pour la reconnaissance au sein du clan.
Notre but est notre ascension.







DESCRIPTION PSYCHOLOGIQUE
----------




Le chemin est dur et semé d'embûches mais il est le chemin à suivre pour devenir un shinobi digne de ce nom.... enfin une kunoichi digne de ce nom dans mon cas.
Je suis certes plus jeune que ma soeur Aya et mon frère Chikamasa et de ce fait, encore dans un âge juvénile et sensible à en croire mon père, je n'en suis pas moins une battante qui n'en démordrai pas tant qu'il me restera un souffle de vie. Je ne me décourage pas, au contraire, je vais de l'avant entraîné par ma volonté propre, ma chienne, mon clan et plus particulièrement par l'ouragan qu'est ma sœur. Aya est un vrai modèle pour moi. J'aimerais pouvoir obtenir une telle confiance en moi comme elle mais sans tomber dans l'excès... Je ne me fais peut-être pas assez confiance mais je compense ce manque avec Yume. Je lui fais pleinement confiance ce qui nous pousse toujours plus loin dans nos limites. J'aime les défis et je possède ma fierté. Ce qui, au grand plaisir de Aya est une corde sensible de ma personne...
Je n'aime pas restée à ne rien faire, je trouve toujours de quoi m'occuper dans le but de me perfectionner.
Néanmoins je dois dire qu’à ce jour j’ai amélioré ce point. Je possède une plus forte estime de moi depuis que j’ai fait la rencontre de Karasu Tengu. Mais nous aborderons ce point plus en avant dans le récit de mon histoire.



HISTOIRE
----------








En quête de savoir,
En quête de pouvoir,
J’avance,
En toute insouciance…


Je fais partie d'un noble clan qui a du mordant ! Si vous possédez un esprit trop lent à la détente ou si vous le faites vraiment exprès je vais vous éclairer après tout je ne m'appelle pas Hikari pour rien... Hikari Inuzuka pour être plus précise !
Inuzuka : un noble clan qui élève des chiens dans le but d'avoir une arme originale. Enfin c'est ce que VOUS pensez... Au sein du clan, nos chiens ne sont pas de simples armes, ils sont nos alliés, ils affinent notre odorat, affûtent notre vue et notre ouïe. Ne doutez pas du dicton « le chien est le meilleur ami de l'homme » car au sein du clan Inuzuka, nous le constatons chaque jours, une vraie philosophie de vie...
Nos chiens nous sont aussi précieux que le filon d'or l'est au chercheur. Ils sont tels des amis non, ils sont nos amis. Mais je m'en tiendrais ici car je ne veux pas faire un cours sur l'amitié, bien que je trouve cela important. La personne la plus qualifiée pour en parler n'est autre que ma grande sœur : Aya. C'est sûr qu'elle possède un fort caractère mais cela fait parti du patrimoine génétique des Inuzuka. Elle défie l'autorité ce que, en revanche je ne m'autorise pas ou du moins ne m’autorisais pas avant de rencontrer Karasu. La fratrie s’est quelque peu assouplie sur les relations extérieures au clan depuis peu. Je ne connais pas le déclenchant de ce changement mais la seule chose que je sais c’est qu’il est désormais possible d’avoir un compagnon hors de la famille Inuzuka et donc éviter les problèmes de consanguinité mais en revanche, l’élu(e) doit se montrer à la hauteur des espérances de la fratrie pour espérer avoir l’autorisation de gagner le cœur du membre de la famille choisi. Voilà pour la petite parenthèse…

Je ne déborde pas d'autant de confiance en moi que Aya. Enfin si on peut parler de confiance car chez elle le mot modestie n'existe pas, elle se surestime. Elle est mon aînée mais par moment je me pose vraiment la question...
Elle fait preuve d'insouciance quand je suis plus posée comme Chikamasa mon grand frère. Lui est protecteur et respecte ses aînés tout comme moi et il sait être dur et ferme lorsqu'il le faut. Toutefois bien que honnête et franc il est assez bagarreur ce que je ne suis pas... En fait Aya et Chikamasa aiment se battre ce qui n'est pas mon cas enfin pas tant que je ne suis pas dans le combat car avec Yume ma fidèle partenaire, nous formons un duo de choc et l'adrénaline du combat réveille en nous des instincts primitifs insoupçonnés qui ne cherchent qu'une chose : en découdre avec l'adversaire et lui faire mordre la poussière ! De ce fait, Yume et moi sommes en parfaite symbiose lors d’un combat.

Je suis née à Konoha comme toute ma famille. J'admire la complicité entre mon cousin Kiba et son compagnon : Akamaru. J'adore les observer. Kiba est dans mes âges et j'ai confiance en Yume comme il a confiance en Akamaru.
Yume et la chienne de ma soeur, Shirayuki s'entendent a merveille et ne lésine pas sur une petite bataille de temps en temps entre elles. Elles possèdent toutes deux un fort caractère. Je crois que l'on peut effectivement parler de caractère de chien...
Aya à également un autre chien mais beaucoup plus distant mais néanmoins doux et compréhensif nommé Kirisu.
Je parle de Yume mais je devrais plutôt racontée comment elle est devenue « MA » chienne, ma compagne, ma moitié... Pour cela je vais devoir évoquée mon enfance.
Revenons quelques années en arrières…


Étant la plus jeune de la famille, je jalousais mon frère et ma sœur lorsqu'ils eurent leur compagnon. J'étais impatiente de partager ce que mes aînés vivaient mais mon père me répétait sans cesse que je ne devais pas être aussi impatiente, que cela viendrait mais que je n'étais pas encore prête à assumé un chien ninja car oui, il ne s'agissait pas d'avoir un animal de compagnie. Les chiens ninjas sont soumis à de rudes entraînement dès leur plus jeune âge pour les préparés en vue des missions futures et afin de protéger au mieux le village.
Et puis un beau jour alors que je rentrais fatiguée des exercices de la journée, couverte de blessures, Yume fût là. Je l'ai tout de suite adoptée ce qui, en revanche n'était pas son cas... Elle était distante et pourtant elle semblait avoir besoin de compagnie mais de part son apparence de loup, elle arborait un caractère très solitaire. Ce fût un choc pour moi qui attendait avec impatience ce moment et qui l’avait, à force de patienter, idéalisé.
Je ne sus pourquoi mais Yume a été élevé par ma tante Tsume et ma cousine Hana, qui est également vétérinaire. Mes parents aussi élevaient des chiens mais Yume était particulière comme je vous l’ai déjà conté.
J'appris quelques jours plus tard que Yume m'avait été confié justement parce qu'elle était assez distante et que, au vue de mon jeune âge et de ma sensibilité, il fallait que j'arrive a apprivoisé ma future compagne au caractère difficile. Cela forgerait mon esprit comme me l'avait souligné Tsume qui m'avait alors appris que Akamaru n'était pas simple de caractère au début non plus et a voir leur complicité d’aujourd’hui entre lui et Kiba, une nouvelle poussée d'adrénaline et de volonté m'avait incité a ne pas baisser les bras...
Lorsque j’avais compris qu'il s'agissait d'un test, un défi, je ne pu m'empêcher de doublé mes efforts et ce, jusqu'à l'épuisement et par les blessures que m'infligeait Yume lorsque je m'approchais d'elle. Elle sortait les crocs et me lacérait le corps de ses griffes acérées et déjà destructrices malgré son jeune âge. Elle était certes solitaire et sauvage, je savais que j'arriverais a l'apprivoisé d'une quelconque manière. C'est donc sans relâche et jour et nuit que je multipliais les tentatives tandis que ma sœur partait avec Shira et que mon frère enchaînait les missions. C'est d'ailleurs lui qui, en pleine nuit, me trouva dehors sur le pallier de notre demeure complètement frigorifiée de par l’hiver qui cinglait ma peau couverte de blessures et de poussières. Mes meurtrissures sanguinolentes s’étaient arrêtées de saigner quand de d'autres plaies, plus récentes, le liquide rouge et chaud perlait avidement sur ma peau diaphane. Chikamasa m'avait sermonné et demandé de rentrer sur le champ, il craignait que j'attrape la mort avec pareils ravages et le froid impitoyable qui me paralysait l'échine mais je ne voulais pas en démordre. Bien qu'exaspéré par mon manque d'obéissance qui n'était pas habituel chez moi, il se retira, lisant l’étendue de ma détermination ardente au fond de mes yeux tandis que je serrais les dents contre le vent glacial qui me giflait le visage en crachant le liquide ferreux qui emplissait ma bouche.
J'étais certes jeune je n'en étais pas moins têtue et je restais dehors a observée Yume qui dormait un peu plus loin, la fourrure au vent. Elle possédait d’ailleurs ce même trait de caractère car elle savait pertinemment qu'elle continuerait à dormir à la belle étoile tant que je ne la dompterais pas cependant cela n’avait par l’air de la dérangée outre mesure.
Lorsque je voulus m'approcher d'elle avec le peu de force qu'il me restait, en rampant presque par l'épuisement, le sang perdu et le froid, elle montra les crocs et me grognait au visage, jappant de mécontentement. Elle ne dormait finalement pas, elle m'observait du coin de l'œil elle aussi, méfiante. D'autres auraient été terrorisés de se trouver à hauteur de crocs longs et aiguisés comme des lames de rasoir mais la peur ne me traversa même pas l’esprit. J'étais absorbée par ma volonté. Yume la sentie, cette absence de peur et cette volonté cuisante.
Je ne me souviens pas de ce qui c'est passé ensuite car le monde à vaciller autour de moi, tout est devenu noir et j'ai perdu connaissance. Ce n'est pas un flanchement de me part, je ne pouvais simplement pas lutter contre l’hémoglobine que j'avais perdu. Ce n'est que lorsque j'ai repris conscience quelque minutes ou heures après, je n'en ai pas la moindre idée, que je me rendis compte de la douce et épaisse fourrure qui me recouvrait pour me donner un peu de chaleur. Yume s'était allongée a coté de moi pour me réchauffer et elle pansait mes blessures, léchant à grand coup de langue mes plaies qui commençaient à se refermer. Il est dit que la salive des animaux a des vertus cicatrisantes et je crois en cette affirmation qui ne paraît pourtant qu’ineptie ou tel un mythe.
Je pense qu'elle a admiré ma persévérance et au lieu d'être la dominante dans l'histoire c'est elle qui m’était supérieure à cet instant, mais d'une façon très protectrice. J'avais comme l'impression d'être son chiot ou son louveteau à ce moment précis pourtant, Yume n'était pas encore adulte mais n'était plus un chiot non plus. Lorsque j'ai remarqué que je ne rêvais pas, je fus si soulagée que lorsque je fermais de nouveau les yeux une perle salée s'échappa de mon œil larmoyant. Je n'ai pas l'habitude de pleurer et je crois même qu'il s'agit de l'unique et seule fois où cela se produisit...

Je ne suis pas insensible pour autant, mais j'ai appris a surmonté mes émotions, à les dépasser pour progresser. C'est ce que nous apprenons au sein du clan Inuzuka. J'accorde une importance à l'amitié mais pas au point de Aya. Je suis assez solitaire tout comme Yume et des sentiments aussi frivoles que l'amour ne m'intéresse pas et au contraire me rebute car je n'offre pas facilement ma confiance. Pourtant ce point de ma personnalité a quelque peu changé ces derniers temps depuis ma rencontre avec ce corbeau : Karasu Tengu. Je ne peux pas dire être « amoureuse » de lui car je n’ai aucune notion, expérience de ce terme mais je peux tout de même affirmer que je tiens à lui. Il semble un peu volage comme personnage mais il suffit juste que je ne l’y prenne pas sur le fait pour ne pas que la demoiselle en question risque de voir malencontreusement sa peau déchiquetée et lacérée en de fins petits morceaux…

J'aime Yume, ma famille et les liens fraternels que je possède avec mon frère et ma soeur car j'apprend constamment en leurs compagnies, ils font figurent de modèles tant par leur statut que par leur expérience respective. Je m'enrichis et m'abreuve de leurs récits. Mais par moment la tension monte entre nous. Nous possédons des instincts assez primitifs lorsque nous sommes en colère. Je me souviens d'une violente dispute que j'ai eu avec Aya qui avait attisé ma colère en me lançant un défi, chose qui, rappelez-vous, me pique au vif ; notre dispute fut si violente que notre frère est intervenu pour nous séparer. Je suis peut-être la plus jeune, ce n'est pas pour autant que Aya retient ses coups. Heureusement, ce jour là nous n'avions tous simplement pas envie de gaspiller du chakra et nous nous en étions tenues a nos pieds et nos poings et surtout nos « griffes ». Cela peut paraître vraiment puéril pourtant nous sommes toutes deux sorties en sang de l'histoire. De simples plaies ouvertes ici et là et quelques hématomes mais nous ne plaisantons pas au sein des Inuzuka. Nous sommes comme cela au sein de la fratrie alors en présence d’ennemis... Ils n'ont qu'à bien se tenir...

Ce sont à causes de ces points sans doute que je me suis retrouvée seule et mise à l'écart au sein de l'académie. Je ne trouvais pas ma place avec ces personnes toutes différentes que je ne connaissais pas et que j'avais du mal a cerné. J'étais méfiante, une vraie petite sauvage, c'est d'ailleurs le surnom que m'avait choisi certains idiots de l'académie mais ils ont vite abandonné l'idée lorsqu'ils aperçurent les magnifiques quenottes de Yume qui lui servait de crocs et nos sourires carnassiers... Nous avons appris à nous comprendre toutes les deux même si cela ne fut pas simple, pourtant nous nous sommes trouvées de nombreux points communs. J'aime me balader pour affiné d'autant plus mes sens et être en harmonie avec ma valeureuse compagne. Mais tout cela quand nous ne sommes pas en mission évidemment car nous sommes d'autant plus sur nos gardes et Yume déteste ne pas avoir le dessus sur nos adversaires, je l'ai déjà dit c'est une dominante, mais bien qu’indépendante elle ne combat pas en solo, elle m'écoute et d'un simple regard nous savons ce qu'il nous reste a faire. Elle était empreinte d'un certain stress lors de nos premières missions car elle était en terrain inconnu et aussi désorientée mais était aussi excitée par le fait de rencontrer des ennemis à mettre en pièce. Yume n'aime pas que l'on marche sur ses plates bandes et elle sait le faire savoir. Elle qui ne pouvait pas me voir est maintenant jalouse lorsque je m'occupe d'un autre chien trop longtemps sans m'occuper d'elle, comme par exemple avec Akamaru ou tout simplement Shira. Je trouve ce comportement puéril mais elle s'en moque éperdument et ne l'entend pas de cette oreille. Elle veille au grain et me fait bien comprendre que je dois m'occuper d'elle et de personne d'autre. Elle est possessive et ne lâche pas le morceau lorsqu'elle n'est pas d'accord mais elle est aussi extrêmement douce et réfléchie, elle ne saute pas tête baissée dans la gueule du loup. C'est une chienne censée qui ne veut pas se lancer dans un danger inutile bien qu'elle raffole des défis tout comme moi mais elle déteste m'exposer inutilement au danger. Une vraie mère poule je vous dis... C'est d'ailleurs dans ce genre de moment que, à la manière de notre rencontre, je la sens comme une mère avec son petit. Elle veut me materné et me protégée en quelque sorte mais elle sait que cela m'agace au plus haut point. Je hais dépendre de quelqu'un. Je préfère être libre comme l'air et médité encore et inlassablement pour affiné d'autant plus mes sens. Etre en harmonie parfaite avec la nature, pouvoir sentir les différents effluves émanant d'ici et là, percevoir le piaillement des oiseaux au simple bruissement d'un buisson. Voir plus loin qu'il n'est possible et combiner mes sens pour une concentration extrême. Voila ce que j'aime faire de mon temps libre avec Yume : affûtée nos perceptions extra-sensorielles.

On dit que les petits derniers sont plus chouchoutés que les aînés et bien je peux le démentir. Au sein de la famille Inuzuka, chaque enfant est élevé au même titre que les autres, avec autant de moyens et d'amour. Pourtant, Chikamasa est protecteur et bagarreur et Aya est bagarreuse également mais aussi insouciante. Entre eux je ne sais où me située... Je ne cherche pas le combat mais je suis protectrice et posée...J'ai certains traits de leurs caractères comme j'en possède d'autres. De ce fait, mon père m'a souvent traitée de fille « idéale » ou « modèle » ce qui m’affecte beaucoup car il me « range » dans une catégorie or je ne veux pas être « répertoriée » de cette manière. Chikamasa et Aya m'envient quelque fois à ce propos mais je trouve qu'ils ont plus de chance que moi car ont ne les qualifient pas de quelque chose eux, ils sont tout simplement Chikamasa et Aya et j'aimerais tellement plus simplement être Hikari...
Yume signifie rêves et c'est étrange d'un certain point de vue car je n'en possède pas. Je ne veux rien de plus que ce que je possède déjà : une famille et l'amour qu'elle me porte. Je n'aspire pas en quelque chose et c'est regrettable car il n'y a qu'en ayant des objectifs que l'on progresse davantage d'après Kiba mais justement mis a part me perfectionner pour protéger au mieux mon clan et mon village je n'ai pas de rêve à proprement parlé... Je vis au jour le jour avec le souci de m'améliorer. Je ne me prends pas la tête et vis simplement, enfin aussi simplement que la vie d'un ninja puisse l'être...

Ma mère, Shizukesa Inuzuka, a laissé sa vie en me donnant naissance ce qui a favorisé mon rejet par la plupart des membres de la communauté. J’étais l’être qui avait tué ma mère, même indirectement cela leur était insupportable. Heureusement, tout le monde ne l’a pas vu de cet œil et certains comme Aya, Chikamasa ou même Kyoinu mon père on toujours été là pour me soutenir mais il est vrai que ce fardeau fut lourd à porter pour moi d’autant plus que je semblais tellement fragile que personne ne pouvait juger si je serais un jour capable de combattre ou non.
Mon père a vu ma naissance comme une grande tristesse mais également comme une grande force car il m’a élevé avec énormément d’amour pour montrer à ma mère qui nous observe depuis les cieux, qu’il s’occupait de leur fille et prenait soin du dernier cadeau qu’elle lui avait donné.
C’est du moins ce que m’a raconté Chika.
Mon père est pourtant quelqu’un d’assez colérique à la base mais il a apprit, après un long travail sur lui-même, a calmer son impulsivité pour être a même de prendre de bonne décision.
En effet, par le passé, il a tué accidentellement son frère, mon oncle, qu’il aimait plus que tout sur un coup de pression alors que Tsume, sa sœur et ma tante lui avait ordonné de se calmer a plusieurs reprises… Il s’en ait toujours culpabilisé et je pense qu’il a peur de commettre un jour la même erreur.
Mon père a d’ailleurs disparu… Beaucoup pense qu’il est mort mais je n’arrive pas a me résoudre à cette éventualité… Aya et Chika disent que c’est parce que je culpabilise encore pour la mort de maman que inconsciemment je ne veux pas perdre la dernière figure parentale qu’il me reste mais je suis cependant presque certaine qu’Aya pense elle aussi qu’il n’est pas passé a trépas…

Depuis la fin de la guerre, il y a environ six mois, je ressens pertinemment que le clan se sent rassuré car il n’y a pas eu de perte dans les rangs de notre famille. Il est toujours sur le qui-vive, nous le sommes tous mais l’ascension de Naruto Uzumaki au pouvoir nous laisse bon espoir. Il a énormément progressé et même si certains étaient réticents à cette promotion au vu de son jeune âge pour le poste, d’autres lui font pleinement confiance pour mener à bien le village et j’en fais partie.

C'est ça l'univers d’Hikari Inuzuka...





-DÉTAIL SUR VOUS-
----------


Surnom: Yua
Age: 19 ans
Parrain: Toute la communauté NF =O
Code présentation: La fureur du Dragon de jade de Konoha !!!!


_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genza Meido
Junin spécialisé de Kiri


Messages : 102
Date d'inscription : 25/09/2011
Age : 24

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Hikari Inuzuka [Meido]   Mer 19 Oct - 19:01

Validé Juunin de Konoha, bon RP Smile

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Hikari Inuzuka [Meido]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Nodox >> Hikari
» Hikari Youkou, un démon un peu particulier...
» Quand deux paramecias se heurtent (Flashback PV Hikari)
» L'oeil des Hikari
» [Konoha] Le Clan Inuzuka

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto No Seitan' :: Archives :: Archives :: Archives Rôle Play-
Sauter vers: