Partagez | 
 

 Mahô Tarukaze

Aller en bas 
AuteurMessage
Mahô Tarukaze
Juunin de Suna
avatar

Messages : 86
Date d'inscription : 08/08/2011

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Mahô Tarukaze   Ven 14 Oct - 16:55


Naruto no Seitan'
Fiche Rp



    Nom : Tarukaze
    Prénom : Mahô
    Surnom : Kuro
    Âge : 20 ans
    Poids : 71kgs
    Taille : 180cm
    Lieu de naissance : Suna
    Village actuel : Suna
    Rang : Juunin
    Niveau estimé : Juunin
    Date de promotion Genin : 11 ans
    Date de promotion Chuunin : 14 ans
    Date de promotion Juunin : 18 ans


      Spécialités : Kenjutsu ( Katana ), Kekkai
      Affinités : Katon - Fuuton - Shakuton
      Style de Combat : Mahô est un adepte du combat au corps à corps, maitrisant son katana noir mieux que personne, il est devenu un vrai spécialiste dans le Kenjutsu, ce qui rend un combat assez difficile quand il parvient à s'approcher de vous. Qui plus est, il fait parti d'un cercle très fermé, de ceux capables de maitriser une affinité spéciale. Grâce au Katon et au Fuuton, qu'il maitrise, il peut maintenant utiliser le Shakuton, élément très destructeur, et peu connu dans le monde ninja. Ses défauts résident principalement dans l'art de l'illusion, qu'il ne maitrise que très peu. Ainsi, il perdra probablement à coup sur face à un Uchiha expérimenté. Sa schizophrénie est aussi une faiblesse. Quand il rentrera dans un état démoniaque, il sera incontrolable, et réfléchira sans doute moins voir plus du tout. Les coups qu'il infligera seront cependant plus violent.


      Liste de Techniques :
      • - Shakuton Dassui
      • - Futon Suna Bokori
      • - Juuha Reppushou
      • - Keiyou
      • - Katon, Dai Endan
      • Remplir ici
      • Remplir ici
        etc...


[list][list]• Relations :


      Histoire : Mahô est un homme de taille moyenne, environs 180 centimètres. Il est assez maigre, mais tout de même musclé. Son style vestimentaire varie beaucoup, tout dépend de son humeur, du temps, de la saison, ou encore du vent. Quoi qu'il en soit, les vêtements qu'il porte le plus souvent ressemble à ceux des Uchiha, en oubliant bien sur le signe du clan. son sabre, d'une longueur supérieure à 170 centimètre, l'accompagne toujours, où qu'il aille ( je compte m'acheter un katana rapidement donc si on pouvait laisser ceci ^^). Son regard est ternit par le mal qui le ronge, mais la couleur de ses yeux va et vient entre le noir et le vert, souligné par des cernes. Ses cheveux sont verts foncés, et quelques reflets bleu apparaissent lorsque le Soleil est au rendez-vous. Ils sont assez semblables a ceux du célèbres Kakashi, lui donnant un certain charme et un coté mystérieux. Un piercing sur la lèvre inférieure, à droite, vient souligner ses lèvres, où se trouve souvent une branche de paille, et où le sourire a disparut depuis assez longtemps, accentuant ainsi ce côté mystérieux qui le caractérise. Son pas est lent, et lourd, comme si un poids se tenait au dessus de lui. Le bandeau de Suna, qu'il porte, soit autour du cou, soit en brassard, est taché de sang, et égratigné. Dans son dos est rangé ce sabre qui ne le quitte jamais, et qui est évoqué plus tôt. Ce dernier est entièrement noir, du fourreau, jusqu'au pommeau, sans oublier la lame. Cette épée est le seul et unique cadeau que lui a offert son père, et connaissant son histoire, on comprend pourquoi il ne s'en sépare pas.

      Mahô est quelqu’un qui a son caractère. Il est très flemmard, lunatique par moment, mais amical, distant et solitaire, mais aussi froid et agressif si quelque chose ne va pas, même si malgré ça, il est extrêmement gentil, et, à l’écoute des autres. Mais cette personnalité, assez fréquente, peut changer à tout moment, car cet homme, comme les autres, à première vue, n’est justement pas comme les autres. En effet, il est Schizophrène. Ainsi, d’une personne amical, il devient un être sans scrupules, qui est l’auteur d’un grand nombre de crimes. Cet état se déclare après une émotion forte, un surplus de colère, ou encore une perte de conscience. Lorsqu’il entre dans la Schizophrénie, Mahô devient réellement le mal incarné. Il n’hésite pas à tuer, mutiler, massacrer tout ce qu’il peut. Le seul moyen pour qu’il redevienne normal, est de le faire tomber dans l’inconscience d’une manière brutal. Cet état devient de plus en plus fréquent chez lui, ce qui le rend dangereux, et ce côté bon en lui, s'éteint, peu à peu, laissant ainsi un être vil, venant du plus profond d'une âme tourmentée, prendre le contrôle. C'est pour cela qu'il préfère s'isoler le plus souvent, afin de faire le vide en lui. Ses pensées sont, le plus clair du temps, noires, et il ne cesse de se dire que, pour lui, il n'y a pas d'espoir, que la transformation de son âme, en monstre, et irrémédiable. Tsuki a perdu la joie de vivre qui l'habitait autre fois, et ne garde avec lui, que cette envie de survivre à lui même.

      Il y a environs 17 ans, dans un village du pays des sables, est né Mahô. Au sein d’une famille noble, il grandit et apprit à devenir un homme. A ses 9 ans, une petite sœur vient agrandir la famille qui comprenait déjà Mahô, ses deux parents, et un grand frère d’une quinzaine d’années. Le jeune garçon avait un grand avenir dans le monde des shinobis. Devenu Genin à 8 ans, il excellait dans l’art du Katon, qui était d’ailleurs l’affinité principal du clan du jeune enfant. En effet, les membres de cette famille, peu sociales, avaient mis au point une maîtrise de l’affinité du vent qui dépassé un grand nombre de logiques, mais ceci est une autre histoire. Ainsi, Mahô devint le symbole de son clan, et un exemple pour un grand nombre d’enfant. Arrivé à ses 15 ans, il était devenu puissant, mais pour des raisons encore ignorées, il refusait de passer les examens de Chunin depuis plus de 7 ans. Il avait tout pour lui, l’argent de sa famille, l’amour de sa petite amie, l’amitié de son frère d’arme, et une rivalité fraternelle. Il avait tout pour devenir un ninja talentueux.

      Cependant, lorsque Mahô décida de passer son examen de Chunin, son meilleur ami le suivi dans les épreuves, car ce dernier avait décidé de devenir puissant en même temps que Mahô. Cela dit, lors de l'épreuve de survie, ils furent prit en embuscade. Incapable de battre en retraite, l'équipe de shinobis de Suna, constituée de Mahô, son ami, et un troisième Genin du village du vent, durent combattre une équipe de shinobis venant d'Iwa. Lors de ce combat, les capacités de Mahô ne pouvaient plus être mises en doute. Mais lorsque son ami fut blessé mortellement, sous les yeux du jeune homme, ce dernier ressentit quelque chose se briser en lui, ce qui permit a ses adversaires de le blesser grièvement à l’abdomen. Mais malgré ça, il essaya, tant bien que mal, de combattre tout en ne contrôlant plus vraiment ses mouvements. Le troisième Genin de Suna avait également périt par la main des shinobis d'Iwa. Par la suite, Mahô fut laissé pour mort à cause de la grande quantité de sang qu’il avait perdu, ses adversaires ne pensant pas qu’il se relèverait un jour. Il fut ainsi rapatrié dans son village, quelques heures après la fin du combat. Deux jours passèrent, et ses blessures n’étaient, évidement, pas soignées, mais il se devait de sortir, car ce jour était marqué par les funérailles de son défunt ami. Il resta immobile, pendant un jour, sur la tombe de celui qu’il avait tué indirectement en l’emmenant à cette épreuve de survie, avant de s’effondrer à cause du manque de force et de sang, sans compter que ses blessures s’étaient réouvertes en marchant.

      Ainsi, Mahô n’était plus qu’une ombre. Sa petite amie le quitta après plusieurs mois, en voyant qu’il n’était plus celui qu’elle aimait, sa popularité baissa lorsqu’il arrêta de faire des exploits, et son frère fut au final le seul soutient qu’il eut. Puis une année passa, et l’esprit de Mahô était torturé par un trop grand nombre de questions, une présence s’était installée en lui, quelque chose de mauvais, qui , tout le temps, le poussait vers la vengeance et l’envie de massacre . Il ne cessait pas de se dire que la mort de son ami était de sa faute, qu’il aurait pu éviter tout ça. Son âme avait noircie, il ne trouvait plus le sommeil, et cela se voyait. Son éternel sourire avait disparut lui aussi, laissant ainsi un visage sans expressions. Puis un jour, alors que la lune se montrait comme chaque soir, Mahô rentra chez lui, avec cet air plein de regret qui ne quittait plus son visage, où son père l’attendait. Ce dernier faisait parti des services des renseignements de Suna, même si il ne vivait pas au sein du village, et il lui parla du groupe qui l’avait attaqué un an auparavant, lors de l'épreuve de sélection des Chunin et qui avait causé la mort de son ami. Mahô, poussait par cette soif de vengeance et de tuerie qui avait grandi en lui, partit pour Iwa, accompagné par trois membres de sa famille. Son voyage ne fut pas de tout repos, mais lorsqu’il arriva au village de la roche, il se focalisa sur la fréquence de chakra qui était la cause de ses démences. Ainsi, trois personnes devinrent ses cibles. Il les traqua à travers le village, suivi de ses équipiers, ne laissant aucune traces derrières lui à part celle du sang de ses victimes qui ne s’attendait pas à le voir. Sur son visage se dessiné peu à peu une nouvelle expression, portant un sourire sadique et un regard rouge sang. Puis, lorsque le dernier shinobis fut éliminé, Mahô, poussait par une envie de tuer insatiable, massacra les trois membres de sa famille, qui l'avaient accompagné, alors qu'ils ne s'y attendaient pas. Puis, il reprit finalement son expression habituelle, montrant une grande lassitude dans ses yeux. Il était conscient de ce qu’il venait de faire, mais il avait l’impression que ce n’était pas ses propres actes, et d'ailleurs, ce ne fut pas de sa main que tous ces shinobis furent tués. Malgré tout, il rentra à son village, non loin de celui de Suna, et garda secret les indications de son père ainsi que son massacre à Iwa. Ainsi, 2 ans passèrent, et Mahô atteint ses 19 ans, Il état parvenu a passer l'examen Juunin, il fut cet effort en hommage a son meilleur ami. Son regard changeait peu à peu, mais hélas, pas en bien. Ses yeux devenait par moment rouges, avant de repasser au noir, ses sauts d’humeurs devenaient de plus en plus fréquent, ses idées étaient de plus en plus noires, et ses envies de meurtres prenaient par moment le dessus lorsque la colère l'envahissait.

      Puis un soir de pleine Lune, alors qu’une dispute avec son père et son frère éclata, Mahô senti la même sensation qu’à Iwa, un désire de meurtre et de massacre insatiable et incontrôlable. Ainsi, en courant, il quitta la maison familiale, mais il était trop tard, le mal en lui, cette présence dans son âme, se déchaina vraiment pour la première fois. Le visage de Mahô changea complètement. Les yeux du jeune homme, devenues rouges sang, étaient soulignés par un sourire sadique et effrayant. Malheureusement, sa petite sœur croisa son chemin, et malgré les cris intérieurs du Juunin devant la scène, il lui était impossible de contrôler son propre corps. Ainsi, d’un mouvement simple et rapide, Mahô, ou du moins, son corps, dégaina son sabre du fourreau, attaché dans son dos, et donna un coup vertical en direction de la petite fille. Inutile de passer sur les détails de cette mort horrible, sauf sur le fait que, lorsque le sang jaillit sur le visage du meurtrier, le sourire effrayant qui s’y trouvait, s’élargit, montrant à quel point il prenait plaisir à tuer. Soudainement, le père de Mahô déboula, et sans qu’il ne puisse dire quoi que ce soit, un coup horizontal de katana vint le couper littéralement en deux , faisant ainsi rire Mahô qui n’était plus le même. Puis, d’un pas lent qui le caractérise, il s’avança vers l’extérieur. Son frère, bien que plus âgé, fut terrifié, et ne bougea donc pas de là ou il était. L’odeur de sang s’étendait, ameutant ainsi plusieurs shinobis du village. Cette furie, bien qu’alimentée par le sang, se calma peu à peu, avant de laisser à Mahô le contrôle de son corps. Il reprit rapidement conscience et se rendit compte que ce qu’il avait vu sans pouvoir l’empêcher, était réel. Ainsi, sans se poser de question, il rengaina son sabre, et, avec un regard sombre, fixa les shinobis devant lui. Les forces spéciales avaient été dépéchées, et les shinobis, constituant cette escouade, emmenèrent Mahô en cellule afin de laisser au Kazekage le jugement de l'assassin.

      A présent, cela fait deux mois qu’il est enfermé dans les profondeurs de Suna. Mahô fit plusieurs entretient avec un psychologue dans le but de guérir ses pulsions meurtrières. Malgrès la mort de sa famille, les hauts dirigeants on laissé une chance a Mahô en le considérant comme malade mental. Il espère, sans cesse, que le Kazekage, soit indulgeant avec lui, et lui laisse une chance de racheter ses crîmes en devennant son arme. De plus, cette masse noire, dans l'âme de Mahô, ce fait appelé Korosu, et ce second être ne cesse de grandir, tout en essayant de convaincre le possesseur de ce corps que la mort est la réponse à tout, ce qui peut expliquer pourquoi la colère laisse libre cours aux actions de Korosu. Il n'utilise plus son véritable nom, mais plutôt un surnom : "Kuro" qui caractérise assez bien sa nouvelle personnalité à double tranchant.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isoshi Uchiha
Chuunin de Konoha
avatar

Messages : 264
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 30
Localisation : Trouduculperdu no kuni

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/750  (0/750)

MessageSujet: Re: Mahô Tarukaze   Dim 16 Oct - 16:01



    Pour utiliser le Katon et le fuuton, il te fait la spécialité Ninjutsu.


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narutonoseitan.forumgratuit.org/t448-file-data-taku-shuei
 
Mahô Tarukaze
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto No Seitan' :: Archives :: Archives :: Archives Hors Rôle Play-
Sauter vers: