Partagez | 
 

 A la recherche d'une prime [PV Nai & Meido]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Isoshi Uchiha
Chuunin de Konoha


Messages : 264
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 29
Localisation : Trouduculperdu no kuni

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/750  (0/750)

MessageSujet: A la recherche d'une prime [PV Nai & Meido]   Sam 1 Oct - 15:38



Quelques jours avant de rencontrer le jeune Adashi Gen, notre protagoniste, légèrement androgyne sur les bords avec des penchants étrange et peu orthodoxe, c'était rendu dans le pays des cascades. Il n'avait pas écouter l'ordre du Kage qui était: interdiction de sortir du pays et empêcher quiconque de rentrer sur nos terres. Pourquoi ordonner un truc pareil? Pourquoi ne pas pouvoir sortir? Agito n'en savait rien, surement que le nouveau chef du pays était du genre un peu paranoïaque et qu'il craignait pour sa vie ou son pays. Enfin, il y avait eut une grande guerre et des alliances alors bon, chaque pays se remettaient doucement de ses soucis, pas besoin de s'enfermer sur soit même. C'était pas forcément une mauvaise idée, mais le shinobi n'aimait pas l'idée de rester là à rien faire, ainsi il était partit sur les traces d'un déserteur originaire d'un pays qu'il avait déjà oublié en lisant sa fiche dans le bingo book. Il avait même oublié le nom de sa cible, crétin qu'il ait...

Malgré le manque de renseignement et surtout grâce à pas mal de chance, Agito s'était retrouvé dans ce petit pays en ayant entendu parler d'un ninja qui avait déserté son pays et qui avait fait différentes conneries ici ou là, surement sa cible, ou en tout cas c'était bien un déserteur et ça ferait l'affaire. Pourquoi s'en prendre à un déserteur qui n'ait même pas de son pays? Simplement pour passer le temps... Lui qui est pourtant un sacré flemmard, l'ennui l'avait poussé à se remuer et voyager, un comble pour lui. Alors qu'il marchait en haut d'une immense falaise, bordée d'une grande et magnifique cascade, le beau brun passa sa main sur son visage, il avait une légère gueule de bois de la veille, comme quoi s'arrêter et festoyer dans un bar c'est pas forcément le mieux à faire durant une mission. Il s'installa en tailleur sur un gros rocher, au milieu de la flotte à quelques mètres du vide: là où l'eau tombait avec fracas. Il mangea un morceaux: des boulettes de riz. Bon à présent qu'il était ici, qu'allait-il faire? Le peu d'informations qu'il avait obtenu disaient que la cible était dans le coin, enfin qu'elle était dans ce pays, des trucs vagues quoi... Sa se trouve, un autre ninja était sur le coup et il allait se faire piquer la prime sous le nez.

Il alluma une cigarette, levant les yeux au ciel et adressa brièvement une prière à son dieu, il n'avait aucun sacrifice à lui faire, ça faisait même un bon moment qu'il n'avait pas tuer quelqu'un, se ramollissait-il avec le temps? Non, disons qu'il a eut son quota de meurtres durant la grande guerre. Avoir du affronter la femme qu'il avait aimé, le l'avait pas laissé indemne... Comme si l'avoir vue mourir de maladie ne suffisait pas, il s'était battu contre elle, réduite à l'état de simple zombi ou de marionnette, contrôler par un enfoiré qui jouait avec les morts, aucun respect pour la vie ou la mémoire des gens. Il s'était promit à l'époque de trouver ce "Kabuto" et de lui faire bouffer son entre-jambe pour le remercier de lui avoir permit de revoir la femme qu'il aimait, dommage qu'il se soit fait attaqué par elle, qu'elle l'est sauvagement poignardé, empalé et découpé avant qu'il ne l'immobile, l'embrasse et que d'autre shinobis scellent son esprit. Il n'avait même pas pu lui dire un mot d'adieu... Chose qu'il n'avait pas pu faire la première fois, ainsi il avait des regrets... Il détestait les regrets. Il soupira alors et se redressa, malgré le bruit de l'eau, il lui avait semblé avoir entendu du bruit, quelqu'un approchait? Sa cible? Un ennemi? Un ninja de son pays qui venait le chercher sur ordre du Tsuchikage. Il se dit qu'il devrait penser à rencontrer son chef, il ne l'avait encore jamais vue depuis sa nomination à ce titre. Déjà car cet homme se cachait un peu, préférant agir dans l'ombre pour "le bien du pays" mais aussi car Agito s'en moquait pas mal de savoir qui était le crétin qui lui ordonnerait d'aller risquer une énième fois sa vie sur un champs de bataille.

Il jeta sa sucette à cancer dans l'eau qui se fit emporter très rapidement par le courant. Il apercevait une silhouette au loin, quelqu'un approchait donc. Il n'avait pas put l'entendre donc, il avait du simplement sentir sa présence...


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narutonoseitan.forumgratuit.org/t448-file-data-taku-shuei
Umibōzo Suishin
Nuke-nin Juunin


Messages : 54
Date d'inscription : 29/09/2011
Age : 23
Localisation : Kiri.

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: A la recherche d'une prime [PV Nai & Meido]   Lun 3 Oct - 13:23

Shijima Nai.
Shijima s'était retrouvé au pays des cascades, une sorte d'Eden épargné par la grande guerre. Il aimait s'y promenait, s'y reposer, c'était un havre de paix bercé par la mélodie d'innombrables chutes d'eau rivalisant toutes, les unes avec les autres, de complexité dans leur chant et de beauté dans leur forme. Certaines sinueuses, d'autres plus sèches et catégoriques, tranchant d'un trait d'un seul avec le vide séparant l'eau de la terre. C'était un réel plaisir de pouvoir contempler ces merveilles de la nature, là haut, perché sur le bord d'une falaise, ou bien de profiter de cet instant pour méditer un peu, au pied de la cascade, là où toutes les forces de la nature vous impose le respect. Le grondement de l'eau, sa voix caverneuse et puissante surgissant alors d'une rivière ou d'un fleuve se jetant corps et âme dans le vide pour s'écraser plusieurs mètres en bas dans un fracas dont elles seuls avaient le secret. Oui, les cascades plaisaient beaucoup à Shijima qui voyait en elles un moment hors du temps et de l'espace pour voguer à d'autres choses que ses projets colossaux. Ses pensées vagabondaient çà et là, ne pensant plus à rien que ces chefs-d'oeuvre naturels.

Pendant qu'il marchait vers ladite cascade, une qui lui plaisait particulièrement de par son emplacement et sa morphologie, en effet, un gros rocher était planté là, juste au sommet, permettant d'être subjugué par la beauté du paysage et la grandeur de ces espaces encore sauvages, il se demandait si Suna le pourchassait encore, après tout c'était un Nuke-nin, un Ninja renégat, un hors la loi. Il se demandait même si son visage était présent dans le bingo-book, ça l'amusait. Tandis qu'il s'approchait un peu plus de ce lieu magique il entrevue une personne, posée là, sur son rocher. Qui cela pouvait-il bien être ? Chaque chose en son temps, pas de précipitation et surtout pas d'inquiétude, le monde n'étant pas rempli que de criminels et dangereux Shinobi courant après sa peau, il préféra s'approchait un peu plus pour savoir de quoi il était question.

L'homme, assis, lui tournait le dos regardant ce que Shijima était lui-même venu regarder. Il semblait fumer, plusieurs dizaines de mètres les séparaient l'un de l'autre et qu'il puisse l'entendre arriver était impossible, le bourdonnement de la cascade étant si fort que même une explosion eût été difficile à percevoir. Il continua d'avancer et l'homme se releva, soudainement, jetant sa cigarette, comme s'il avait senti l'arrivée de Shijima. Il se tenait toujours sur le rocher, regardant dans sa direction, comme s'il l'attendait. Shijima resta impassible, son visage caché derrière ses nombreux bandages. Il scrutait l'homme, le sondant de la meilleure façon possible vu la distance entre eux deux. Il continua sa marche, sur la terre ferme, hors de la rivière, après tout, prudence est mère de sûreté. Une fois arrivé à une distance raisonnable entre lui et cet étrange personnage, environ six ou sept mètres, il lui accorda un signe de tête avec un vague bonjour dit de manière nonchalante, comme lorsque l'on croise une personne dans la rue, un bonjour sans réelle conviction derrière. Cependant, malgré cet air de légèreté, Shijima était attentif, ça ne serait pas la première fois qu'on attente à sa vie.


_________________




Dernière édition par Shijima Nai le Mar 4 Oct - 22:55, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genza Meido
Junin spécialisé de Kiri


Messages : 102
Date d'inscription : 25/09/2011
Age : 24

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: A la recherche d'une prime [PV Nai & Meido]   Lun 3 Oct - 18:52

    Nous sommes appelés les Kirijins, êtres souillés d'un passé sanglant. Lorsque nous dégainons nos lames, nous semons les larmes. Quiconque nous sous-estiment, payera de son sang. Nous sommes les Kirijins, maîtres de la brume, les tueurs silencieux d'un village ténébreux. Glorieux, victorieux nous lorsque nous étendrons notre brouillard dans tout ce putain de monde. Nous sommes les Kirijins, le cancer de ce monde, et quiconque touche à un des nôtres, ne verra plus le jour.

    Notre escouade était composé de 2 Juunins & 3 Chuunins, tous appelés dans un seul but : La vengeance. Si certains pays prônent l’absence de haine, nous nous l'a vénérons, car c'est la haine qui nous rend fort, c'est la haine qui nous fait vivre. Ce n'est pas la mort de quelques ninjas qui nous attisent, ceux-ci étant morts de la main d'un autre ne valent pas mieux que des déchets, c'est l'affront qui a été commis à notre honneur. Et nous dire que les représailles ne sont bonnes que pour les faibles, c'est essayer d’éteindre notre hardeur avec de l'huile.

    Nous nous étions divisés pour mieux couvrir la zone où le meurtrier sans nom avait été vue pour la première fois, chacun cherchant de son cotés, les ordres consistaient à ne l'attaquer sans aucun cas sans s'être regroupé, cet homme était dangereux et nous avions perdus la vie d'assez d'homme. "Invisible" l'avait-on appelés, "Silencieux", mais tout ses surnoms quoi qu'ils pouvaient être n'avez plus aucune signification à mes yeux, lorsque de mon poste de camouflage je l'avais vus, il était là, devant moi à une quinzaine de mètres, semblant observer un individu devant lui, la symbole d'Iwa étant présent sur ses vêtements. La situation diplomatique était déjà assez serrer pour en rajouter m'aurait dit les sages, mais qu'importe si dans le chaos il se fait emporter, le sang a coulé par la main de l'homme en ses arrières, et ce n'est que de la faute du destin si dans notre torrent de colère il allait se faire emporter.

    C'est alors de ma position caché que j’observai la situation, mon doigt venant activé mon Talkie, je pus observer que je m'étais trop éloigné de mes compagnons, et comme un scénario de Western, je me retrouvait seul face à mon futur adversaire, et j'allais voir si les rumeurs qu'on lui colportait était vrais. De sa position, j'étais situé à 5h à une quinzaine de mètres derrière lui dans l'ombre d'un rocher sur la berge opposé. Mes mains se joignant, le moment était venu.

    Et c'est ainsi que d'une poussée rapide, un corps sortit de l'eau, le mien s'étant laissé emporté par le courant pour atteindre sa position dans l'ombre et surgir sur son flan droit, Kunai à la main dont la pointe se dirigeait vers sa nuque, tout en récitant les paroles de la colère :

    « Ceci, c'est pour notre honneur. »


_____________________

1190 PC

http://img4.hostingpics.net/pics/712767plan.png
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isoshi Uchiha
Chuunin de Konoha


Messages : 264
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 29
Localisation : Trouduculperdu no kuni

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/750  (0/750)

MessageSujet: Re: A la recherche d'une prime [PV Nai & Meido]   Mar 4 Oct - 20:17



Redressé, le bruit du courant empêchait d'entendre quoi que ce soit. Par un pure coup de hasard, ou simple réflexe instinctif, Agito avait comme senti une présence derrière lui: sur la berge à une dizaine de mètres de là. Enfin, il n'avait pas eut la sensation de sentir la présence avec autant de précision, juste que là, il voyait la personne en question. Cheveux long, visage caché derrière une sorte d'écharpe étrange, des bandages peut-être? De là où il était, il voyait mal et donc ne pouvait pas vraiment bien juger. Le jeune homme passa sa main dans ses cheveux, les plaquant vers l'arrière en souriant car l'individu à une dizaine de mètres de lui venait de lui faire un bref signe de la tête en guise de salut. Il ignorait qui c'était mais au moins il était poli et qui sait? Derrière ce cachait peut-être un joli visage qu'il trouverait attirant. Ne soyez pas choqué, Agito aime tout le monde: hommes et femmes, pas de jaloux, tous l'attirent et peuvent finir dans son lit si c'est leurs désirs, lui ni verrait aucun inconvénient. Il avait une femme? Oui mais comme il y avait pensé plus tôt, celle-ci était morte: d'abord de maladie, puis ramener du monde des morts. Hormis elle, il n'avait rien et depuis, il ne se souciait plus de l'amour, il prenait du plaisir avec n'importe qui ainsi que n'importe quoi. Enfin il n'avait pas encore été assez désespéré pour s'essayer une chèvre, ça viendrait peut-être un jour, qui sait?

Le Iwanin fléchie les genoux, se préparant à sauter de son rocher pour se diriger vers l'inconnu. Un geste peu réfléchit, il ne connaissait pas cette individu et ce dernier pouvait voir ça comme une attaque. Allez savoir ce qui peut passer dans la tête des gens. Lui même aurait prit sa pour une attaque mais il trouvait ça amusant et bon, rester si loin n'aiderait pas pour discuter avec le bruit de la cascade derrière lui. Dans les airs, impossible de changer de trajectoire: une cible parfaite, un acte totalement stupide direz vous, mais qu'importe, la vie n'est pas amusante si on y ajoute pas un peu de piment. Alors qu'il se rapprochait de ce type, quelque chose jaillit alors de l'eau: un corps, celui d'une personne au long cheveux. Se trouvant de dos par rapport à Agito, le ninja ne put savoir si c'était une homme ou une femme. Au vue de la chevelure il aurait dit une femme mais lui même avait les cheveux long et son physique ne l'avantageait pas vraiment à passer pour un homme vue que c'était un androgyne alors aucune précipitation sur le jugement du sexe de ce nouvel arrivant. Un éclair de lumière attira le regard de Agito: le reflet du soleil sur un objet tranchant, un kunai. La lueur se refléta sur son bandeau ninja qu'il portait autour du cou. Son pied se posa sur la berge, il était alors très proche des deux individus, sa main gauche se posa sur celle tenant l'objet tranchant, alors que la droite se posa sur l'épaule de l'autre personne. Celui qui venait de sortir de l'eau beuglait comme une furie un truc sur l'honneur, un truc dont Souretsu ne chercha pas la signification, toutes ses foutaises sur l'honneur, la gloire ou il ne savait quoi, ne l'intéressait pas. Il se contenta de pousser avec force l'homme masqué, le faisant reculer de quelques pas voir plus s'il avait le réflexe de bondir en arrière pour esquiver le coup. Tirant le bras de l'autre vers l'arrière, le déséquilibrant pour lui faucher le pied et l'envoyer valser dans la flotte, de là où il venait. Espérant ainsi calmer ses ardeurs par la même occasion.

Dire qu'il avait espérer un peu de tranquillité, un peu de calme. Certes il cherchait un déserteur, il ne se souvenait ni du nom, ni du visage ni de quel pays il avait déserté, alors bon, autant dire qu'il avait lâché l'affaire en même temps. Laxiste? "Je m'en foutiste"? Oui un peu, mais bon avant de foutre sur la gueule à quelqu'un, il aime bien savoir à qui il a à faire. Il poussa un soupire, jeta un regard à l'homme sur la berge alors que l'autre était toujours dans l'eau. Agito se décala, ne restant pas proche de l'eau pour éviter un assaut de l'autre furieux. Se plaçant de manière à avoir la berge et l'autre à portée de vue. Il se tenait à cinq voir six mètres de l'homme masqué. Il remarqua qu'il avait une grosse capuche sur la tête ainsi qu'un foulard devant le visage. Son look peu commun était vraiment sympa. Il lui fit un sourire, cherchant tant bien que mal à détendre cette atmosphère qui fut plombé en un instant. Dire que l'endroit était si paisible...

"Bon... Tu es qui?
L'autre tu le connais? J'imagine que oui sinon il en voudrait pas à ta vie.
Moi? Simple ninja qui se promène pour sa tranquillité spirituelle...
Même si ça semble mal parti pour me reposer..."


Il fouilla dans sa poche, sortant une autre cigarette qu'il porta à ses lèvres, tout en l'allumant il se présenta à l'inconnu, espérant que l'autre écoutait histoire qu'il n'ait pas à le faire deux fois.

"Je m'appelle Agito et je viens de Iwa.
Je viens également en paix...
Mais cela ne me dérange pas d'envoyer deux âmes à Jashin."


Il souffla la fumée cancéreuse tout en affichant un large sourire. Ouais, il parlait beaucoup, il faisait pas grand chose à part tenter de se la jouer un peu. Mais pour l'instant, il n'avait rien trouvé de plus amusant à faire. Bientôt la trentaine mais ça reste un sale gosse...


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narutonoseitan.forumgratuit.org/t448-file-data-taku-shuei
Umibōzo Suishin
Nuke-nin Juunin


Messages : 54
Date d'inscription : 29/09/2011
Age : 23
Localisation : Kiri.

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: A la recherche d'une prime [PV Nai & Meido]   Mar 4 Oct - 22:28

Shijima Nai.
Sur la berge tranquille observant cet énergumène sur son rocher perché, Shijima se demandait bien ce qui pourrait lui arriver et surtout sur qui il pourrait bien tomber dans un lieu pareil. Un Oi-nin ? Peut-être, mais la rencontre aurait été presque trop théâtrale pour être vraie. Toujours impassible, même après le bond de l'homme au torse apparent sous sa veste aux pans voletant au vent, il se demanda tout de même pourquoi une telle action. Pourquoi un acte aussi stupide et ridicule. Ne savait-il rien du combat ? Ne savait-il pas que ce monde est un lieu dangereux ? Shijima pensait rapidement et en arriva à la conclusion qu'il était soit fou, soit bien trop sûr de lui. Mais pourquoi si peu d'équipement et pourquoi avoir la partie la plus fragile de son corps exposée ? Ne craignait-il pas une blessure certaine au torse, là où ses points vitaux sont les plus atteignables ? Quoi qu'il en soit il ne bougea pas, se préparant à l'atterrissage de l'homme, cependant, au même moment et plutôt soudainement un grand éclat surgit de l'eau, de la rivière, si tranquille jusque là. Un autre homme se fonçait vers lui, un kunai à la main et visant la tête de Shijima.

Très vite il pensa à esquiver le coup, mais l'autre homme était déjà à sa portée et au lieu de l'attaquer il se concentra sur celui de la rivière. Il posa sa main sur Shijima... Il venait de commettre sa première erreur, le poussant quelque peu pour qu'il évite le coup sans doute mortel de l'autre homme, celui sorti de l'eau et se chargea de le déséquilibrer pour ensuite faucher son pied et sans doute escomptait-il le renvoyer de là où il venait : dans la rivière. Mais c'était sans compter sur Shijima. Ayant été touché il décida de bondir en arrière, un petit saut de recul et pendant ce court laps de temps, en plein vol, il avait déjà effectué quelques signes et pointa deux doigts à la manière d'un pistolet dans la direction de l'homme de la rivière, lui-même en suspension dans l'air. En effet, celui à la veste ouverte l'avait projeté vers le fleuve, sans doute là où il finirait sa course et à cet instant, cette seconde où il était retenu dans l'air un flux électrique extrêmement rapide, fusa droit vers lui, lui qui quelques dixièmes de secondes plus tôt tenait un Kunai dans sa main. Shijima ne manqua pas sa cible et il fut touché de plein fouet par le jutsu, sans doute la peau avait brûlé à certains endroits car quelques fumées l'entouraient déjà, puis il finit sa course dans l'eau. Il fit quelques éclaboussures et Shijima retouchait le sol au même moment. Il pointait à présent ses deux doigts en direction de l'autre homme, comme pour l'inciter à parler, mais au final il prit la parole sans réel besoin d'y être poussé.

Il était vulgaire et particulièrement condescendant. Tutoyant Shijima, lui demandant qui il était alors que, finalement, c'est lui qui avait attaqué en premier. Il avançait des théories sur un quelconque lien entre Shijima et le fou de la rivière puis il se présenta. Tout ce temps Shijima était resté silencieux ne lâchant mot, puis le brun aux cheveux long se présenta. Il semblait s'appelait Agito et viendrait d'Iwa. Quelles affaires avait-il au pays des cascades et surtout que voulait-il, lui et l'autre, à Shijima ? Il affirma venir en paix puis il parla d'âme à envoyer à un certain Jashin. Shijima connaissait ce nom, un Dieu de souffrance et de torture. Un culte stupide pour des croyants encore plus ineptes, une sorte d'exutoire à ses mauvaises actions, les agrémentant d'une touche de sacré pour officialiser le fait que l'homme est pervers et sadique. Il ne pouvait supporter cette idée de méchanceté gratuite au nom d'une fiction. Shijima comprit également que les deux ne devaient sans doute pas se connaitre, pourquoi l'aurait-il empêcher de le tuer sinon ? Il prit finalement la parole :

• « Mon nom n'a aucune importance et je viens de nulle part. Que fais-tu ici ? Réponds. »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genza Meido
Junin spécialisé de Kiri


Messages : 102
Date d'inscription : 25/09/2011
Age : 24

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: A la recherche d'une prime [PV Nai & Meido]   Mar 4 Oct - 22:53


    Comment décrire une situation ? Si ce n'est en la vivant ? Les circonstances étaient pour le moins bizarres, c'est en essayant de faire le bien que l'on me cherche, c'est en essayant de faire payer le prix du sang, que ce ninja essaye de me contrer. Qui était-il ? Pourquoi avait-il un tel comportement ? Plusieurs questions se confrontaient dans ma tête, sur la réaction que je devais avoir, mais mes convictions étaient trop forte pour que j'hésite trop, et c'est ainsi que l'état d'esprit sur lequel je devais me fixer fut décidé rapidement. Qu'importe qui était l'effronté, pour avoir osé m'interrompre, il sera considéré comme un ennemi, et les ennemis, on les tue.

    L'enchainement de mouvements qu'il essaya de m'infliger était bien calibré, ses gestes étaient fluides et bien dirigés, cependant il avait beau avoir tenu ma main m'empêchant d'atteindre son compagnon, son coup de pied n'allait pas m'atteindre, profitant de ma main libre pour me cramponner à son épaule et tout en prenant une impulsion sur celui-ci lui passer par dessus, esquivant ainsi sa tentative de fauchage & un éclair blanc qui vint s'écraser contre l'eau d'une violence rare, apparemment celui-ci m'était visé, ainsi notre ami Nuke-Nin était un utilisateur de Raiton, le combat allait s'avérer intéressant dans un tel contexte. Contournant par le dessus l'Iwajin me retrouvant ainsi dans son dos, mes mains se lièrent à la seconde où l'autre se détacha de son épaule pour que de mon chakra qui se malaxa, deux clones se levèrent de la nappe aqueuse que contenait le sol pour se retrouvé juste à la gauche de l'Iwajin, et dans le dos du Nuke-Nin sans nom. La bruit de la cascade camouflait les bruits doux, et rien n'est plus doux que le doux murmure d'une eau qui se dégage de la terre, une eau qui vint d'un coup de Katana simultanée transpercer la côte du Nuke-nin, et que l'Iwajin qui lui avait des chances d'esquivé, soit visé par la coupe latérale de l'autre clone. Moi de mon côtés, je n'avais cessé depuis le début de me reculer à grands pas des deux individus, tout en envoyant 5 Kunai à chaque individu au même moment que les attaques de mes clones avec une précision qui m'était propre, une précision qui ne leur permettrait pas d'esquivé toutes les armes blanches, qu'importe leurs mouvement. A peine les Kunai lancés, j'enchainais sur de nouveaux mudras.

    Seul un être doué de capacités de localisation aurait pu prévoir l'arrivé d'un clone dans son séant lorsqu'il est occupé par deux autres individus dans le champ de vue opposé. Espérons que ce n'était pas le cas.

________________

1025 Pc

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isoshi Uchiha
Chuunin de Konoha


Messages : 264
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 29
Localisation : Trouduculperdu no kuni

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/750  (0/750)

MessageSujet: Re: A la recherche d'une prime [PV Nai & Meido]   Mer 5 Oct - 22:15



L'homme qui venait de jaillir de l'eau et dont Agito avait bloqué le geste, parvint a éviter le balayage, se servant de l'épaule du brun pour s'y appuyer et bondir alors au dessus de lui. Il passa ainsi au dessus de lui dans un saut acrobatique, lâchant son épaule alors qu'il tournait sur lui même. Un éclair fila à toute vitesse, juste à coté de lui; une attaque qui semblait destiné à toucher le nouveau. Le raiton frappa la surface de l'eau et se dissipa, électrisant surement plusieurs poissons, au moins après ça, Agito pourrait se faire une friture. L'autre était en l'air et faisait une cible parfaite mais il était dans son dos et le temps de réaction humain n'est pas instantanée, donc même s'il y avait pensé, il ne put se retourner pour l'attraper de son bras libre et l'envoyer valser pour le calmer. Pourquoi? L'apparition de deux corps aqueux surgissant de l'eau sur sa gauche, il avait vue quelque chose du coin des yeux et avait donc porté son regard sur cette chose... L'un manipulait la foudre et l'autre l'eau, ça promettait un combat des plus intéressant surtout que Agito utilisait lui même une autre affinité: la terre.

Réaction première: attraper l'original, mais l'homme c'était servit de lui pour profiter de son mouvement, il n'avait pas spécialement l'équilibre pour se tourner et l'attraper. Donc autre option, il poursuivit son mouvement et effectua une rotation, se rapprochant du clone aqueux le plus proche de lui qui avait déjà brandit son arme pour l'attaquer. La lame siffla en direction de son flan. Il ne chercha même pas à esquiver, la lame déchira une partie de sa veste, avant de pénétrer sa chaire et ainsi de faire jaillir son sang: une blessure superficielle vue qu'il avait placé sa main sur la garde de l'arme pour ralentir la puissance de l'impact. Son coude vint percuter le visage du clone, lui brisant le nez avec force. Un simple coup suffisait pour détruire un clone mais il fallait quand même cogner fort ainsi continuant de bouger, tournant sur le coté du clone, il lui colla un uppercut en plein ventre, au niveau de l'estomac, ça suffirait largement à l'anéantir. L'autre ninja, celui utilisant la foudre avait surement du suivre la situation et peut-être devinerait-il qu'une attaque se profilait dans son dos. Agito cessa de tourner sur lui même, son regard c'était porté en direction de l'utilisateur du suiton, des projectiles filaient sur lui. Sa main attrapa le bas de sa veste, il donna alors un grand coup dans le vide, comme s'il donnait un coup de poing. La veste déchirée de l'autre coté n'était donc pu relié à son corps, il s'en servit comme écran protecteur pour ralentir et bloquer les kunais. Merci le cuir de Iwa, comme quoi le pays ne fais pas que engendrer de bons ninjas. Seul un projectile avait traversé sa protection de fortune, lui éraflant le bras en provoquant une belle entaille sur le haut du bras, proche de l'épaule.

Son bras libre, celui qui venait d'être blessé était tendu vers l'arrière, le projectile avait suivit son bras après l'avoir touché. Agito était bon en kenjutsu, il se débrouillait relativement bien avec des projectiles, il arrivait à en faire ce qu'il voulait quand il s'agissait de s'en servir. Donc calculer la trajectoire d'un lancé contre lui n'est pas plus compliqué. Sa main se referma sur l'arme, se coupant à peine en le saisissant. Sa veste flottait dans l'air cachant durant un instant son corps de la vue de l'utilisateur du suiton. Il fit tourner le projectile entre ses doigts avant de le lancer au ras du sol, juste sous sa veste qui tombait pour s'étaler sur l'herbe. Le projectile ricocha sur un caillou alors que Agito composait des mudras sans quitter des yeux le shinobi en face de lui, ne se souciant pas de l'autre encapuchonné pour l'instant. Alors qu'il préparait sa technique, le projectile remonta après avoir ricoché, sa trajectoire avait été juste au dessus de l'herbe, peu visible et le caillou avait changer sa trajectoire vers le haut pour monter en flèche, presque à la verticale en direction du ninja affilié suiton. Soit il avait suivit le projectile dés le début, soit il ne l'avait pas vue, sans compter la veste qui lui avait obstrué la vue quand Agito avait lancé. Il allait donc surement avoir le visage d'abimer, dommage, il était mignon le bougre.

Spoiler:
 

_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narutonoseitan.forumgratuit.org/t448-file-data-taku-shuei
Umibōzo Suishin
Nuke-nin Juunin


Messages : 54
Date d'inscription : 29/09/2011
Age : 23
Localisation : Kiri.

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: A la recherche d'une prime [PV Nai & Meido]   Ven 7 Oct - 0:45

Shijima Nai.
Shijima s'éloignait en un saut de la scène du combat, durant son bond en arrière il s'empressa de porter sa main à sa sacoche, commune à tous les ninja, pour y prendre un kunai dans le but de contrer ceux qui filaient déjà vers lui. Ce n'est que lorsqu'il eut sorti sa propre arme qu'il sentit une douleur fulgurante lui traverser tout le côté gauche, il poussa un cri de douleur, il ne mit pas longtemps avant de comprendre. Cet enfoiré, celui qui était sorti de l'eau avait fait deux clones. L'un attaquant l'étrange ninja aux cheveux long et noir, Agito, et l'autre s'occupant du cas Shijima. Il s'était formé juste derrière lui, un coup de maître soit-il dit, car bénéficiant d'une double protection, le bruit de la chutte d'eau le couvrant et sa position. Shijima lança un vif regard à son flanc gauche, lacéré. La lame ne l'avait pas transpercé, comme ce devait être le plan dès le départ. En réalité, au moment où il avait sorti son Kunai et par chance, la lame de l'ennemi avait ricoché sur ce dernier modifiant ainsi sa trajectoire et blessant le côté gauche de Shijima. Il ne mit pas longtemps avant de se retourner une fois que son pied eut touché le sol et, pivotant par sa gauche vint placer rapidement son bras gauche sur les deux mains jointes tenant le katana du clone tandis que son bras droit vint enlacé le clone pour finalement prendre une position d'étranglement et le maintenir en place, il lui servait maintenant de bouclier humain et Shijima se trouvait, donc, derrière lui. Il tenait son Kunai dans la main droite lorsqu'il vit que ceux lancés par le ninja de la rivière fonçait toujours vers lui. Un court laps de temps s'était écoulé, mais suffisant pour mener à bien cette disposition. Shijima poussa le clone en avant qui se prit quatre kunai, sans aucune possibilité d'esquive, avant de disparaitre et dévia le cinquième avec son propre kunai toujours dans main droite.

Shijima ne perdit pas de temps et laissa sa blessure de côté pour l'instant. Il accompli quelques signes après avoir placé son kunai entre ses dents, faisant fi de la douleur cuisante et du sang qu'il sentait couler le long de sa chair et humidifiant avec une certaine tiédeur moite ses vêtements. Il saisi alors dans sa sacoche, après avoir placé une main au sol, la gauche, une note explosive qu'il enroula rapidement autour de son Kunai, d'une seule main, qu'il lança en direction des deux ninjas qu'il ne connaissait pas. Au même moment qu'il lançait son Kunai avec sa main droite, il prononçait les mots suivants en tapant fermement avec la paume de sa main gauche le sol :

« • Doton : Arijigoku ! »

Presque instantanément le sol sous Agito et l'homme de la rivière devint friable se rapprochant du sable mouvant plus que d'un changement de typographie. Enrobant dans ce mouvement rotatif la berge de la rivière et cette dernière sorti de son lit pour se mêler à la terre en proie au mouvement. Dès lors, ce fut un véritable tourbillon de boue conjoint à l'eau qui déferlait et engloutissant les deux ennemis de Shijima. Difficile de résister à tant de conditions et qui plus est, au moment ou le sol commençait à devenir mouvant, la note explosive arrivait à son terme et explosa entre Agito et cet énergumène de la rivière. Si la "boue mouvante" ne se chargeait pas de les engloutir, la note explosive suffirait à les désorienter et les blesser superficiellement grâce aux brûlures, suite à quoi il se ferait tout de même engloutir dans les profondeurs de la terre pour y mourir, cette fois par asphyxie et noyade. Quelle belle fin après tout pour des hommes dont un avait fait coulé le sang de Shijima Nai.

Shijima n'était pas resté statique et s'était éloigné de la rivière, allant sur sa gauche, faisant un bond, attentif à la sortie de tout nouveau clone. Durant son espacement entre la rivière et lui il avait saisi un pan de sa tenue qu'il arracha et nouait le lambeau autour de sa taille pour sinon se guérir, au moins arrêter le saignement. Un garrot, ni plus ni moins. Une fois à la place désirée il saisi un nouvel objet dans sa sacoche. Il se trouvait à une dizaine de mètres de la rivière et continuait de s'en éloignait en courant, une fois encore en faisant abstraction de sa blessure, mais la soutenant tout de même avec sa main gauche. Shijima allait faire payer, s'ils n'étaient pas déjà morts, à ces deux pourritures ce qu'il en coûte de se frotter à un homme tel que lui.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Genza Meido
Junin spécialisé de Kiri


Messages : 102
Date d'inscription : 25/09/2011
Age : 24

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: A la recherche d'une prime [PV Nai & Meido]   Ven 7 Oct - 4:56

    Stratégie & Sacrifice, voici les maître-mots pour décrire respectivement mon adversaire du sable et de la roche. Lorsqu'un l'un préféra réduire au maximum les dégâts de mon attaque, l'autre fonça tête baissé afin de mieux attaqué. C'était bien décidé pour ses deux ninjas, cependant qu'importe leur quotient intellectuel ou leur résistance à la douleur, leur avenir était toujours entre mes mains, je n'avais pas le droit à la défaite, je n'avais pas le droit d'être blessé, j'étais une lame, et une lame ne doit jamais présenté une trace de rayure, un semblant de rouille, et doit pouvoir faire ouvrir la peau d'un ennemi sans même le toucher directement. Mon histoire a une beauté de toute sa cruauté, elle est unique et ils ne peuvent essayer de me l’ôter.

    Analysons le Nuke-Nin : Mon attaque avait fait mouche, le premier premier sang de la bataille avait vu le jour, sous la forme d'un fin trait de sang qui vint d’oxygéné dans l'air, donnant un teint rouge à cet air d'un bleu ciel magnifique, et c'est ainsi qu'il saigna de nouveau, lorsque dans sa tentative de défense il négligea la vitesse et la synchronisation soignée de mes attaques. Les Kunais avaient été lancé de sorte qu'avec l'assaut du clone ils soient coïncidents. Et c'est ainsi que prenant ce même clone comme bouclier tardivement qu'il se pris le Kunai le plus en avant qui d'une précision accrue vint se loger dans la cuisse droite de l'homme masqué. Résumé : Quadriceps droit sectionné, trois côtes fêlés, deux brisés, hémorragies externes au niveau du torse et de la jambe droite, blessures entrainant la géhenne, déplacements douloureux & très restreints, bassin difficilement amovible et de même douloureux, garrot nécessaire immédiatement, la situation entrainant surement une grande colère & un désir de riposte chez l'individu, attitude à esquivé de manière physique mes prochaines attaques : Annihilés.

    Quand au second ninja ennemi, l'Iwajin, celui qui avait fait couler le second premier sang d'une manière agile en évitant la blessure mortelle et donc n'ayant droit qu'à une simple et fine estoque, celui-ci se débrouilla pour faire en sorte de parer les Kunais qui le visaient pour au final contre-attaqué.

    Les ripostes de mes adversaires ne s'étaient pas fait attendre, et ainsi, c'est deux Kunai qui filaient vers ma zone dont un étant armé d'une note explosive. De même, le Nuke-Nin enchaina sur un jutsu qui apparemment allait visé la terre au vue de sa manière de le lancer. Le choc allait être violent, trop intense pour tout esquivé ou paré en un coup, et la situation exigé d'utilisé sa tête pour en sortir indemne. Mes frères sont tombés, mais ce n'est pas maintenant que je rejoindrais ma tombe, alors ne venez pas mes testez, Madara ne me le pardonnera jamais de mourir. Mes mains à la suite de mes attaques s'étaient liés instantanément, et c'est ainsi, que lorsque le 'BOOM' de l'explosion s'était fait entendre, lorsqu'un épais nuage de poussière se mêla à une mélasse au sol, que j'avais disparus, ou plutôt, que je m'étais substitué depuis un moment avec une roche à l'intérieur du fleuve. Le cerveau humain est complexe, et certaines de ses réactions sont parfois incomprises, comme celle de fermer les yeux avant une explosion imminente, celle de faire l'erreur de relacher l'attention que l'on a envers son ennemi, ne percevant pas sa ruse, et ainsi le prenant pour un rocher qui s'était éclaté en mille morceaux. L'explosion a aussi ça de bon qu'elle nourrit une certaine surdité, camouflant tout les sons qui se balladent dans l'air, ne trahissant pas le bruit de l'eau qui s'était une nouvelle fois ouvert pour laissé une silhouette apparaître de nouveau, ma silhouette. J'étais apparu à l'endroit où la rive était la plus proche du Nuke-Nin, montant sur la terre ferme d'un saut, pour venir patiné sur la terre ferme grâce à ma technique du 'Suimen Sukeeto no Jutsu' et ainsi approché du Nuke-Nin à une vitesse prodigieuse, de sorte à ce que cette célérité conjugué à ses blessures ne puissent lui permettre le moindre échappatoire. Ma grâce était féline, mon Katana imprégné de mon Chakra était tenu à l'horizontal, en approchant dangereusement vers lui, j'allais divisé en deux cet individu, le détachant de ses jambes, rendant vengeance à ses affronts. Et c'est alors qu'à deux centimètres de sa peau, le temps s'arrêta pour nous deux, croisant son regard de côtès, lui laissant entendre les mots de sa faucheuse.

    « Ne crois pas que j'en tire une gloire quelconque, mais comprends que ta mort n'est pas une mort quelconque. Elle est nécessaire. »

    Le temps repris son court, le coup fut net.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isoshi Uchiha
Chuunin de Konoha


Messages : 264
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 29
Localisation : Trouduculperdu no kuni

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/750  (0/750)

MessageSujet: Re: A la recherche d'une prime [PV Nai & Meido]   Mar 11 Oct - 9:50



Le sol était devenu friable, ses pieds s'y enfoncèrent. Du sable! Le sol se changeait en sable à cause d'un doton utilisé par le mec masqué. Il avait été pas mal blessé par les assauts de l'autre. Agito avait remarqué que l'autre justement, portait un bandeau de Kiri, donc il avait à faire à un déserteur, surement celui qu'il était à la recherche depuis quelques jours, et d'un ninja du pays de la brume. L'eau de la rivière s'engouffra dans les sables mouvants, Il s'était déjà enfoncé jusqu'au genoux, l'eau le percuta et le déstabilisa un peu mais il garda les mains jointes, maintenant son sceau alors que le déserteur avait également jeté un projectile piégé. Une explosion. Deux roches qui s'écrasaient dans le sable, la boue et l'eau. Apparemment les deux shinobis avaient eut la même idée, la même stratégie et réflexe: une simple permutation, technique basique enseignée sur les banc de l'école. Comme quoi, tout peut servir encore et encore.

Celui de Kiri avait permuté avec un rocher de la rivière, il aimait l'eau dirait-on. Fonçant sur son adversaire, katana à la main, il lui murmura quelques mots. Agito? Lui, il avait permuté avec un rocher au bord de la rivière, un peu plus derrière les deux combattants, voyant l'un reculer, l'autre sortir de l'eau. Il passa ses mains dans son dos, attrapant son arme, un kusarigama, soit une faucille avec une longue chaine en acier. Alors que l'homme de Kiri donnait son coup de sabre, la chaine en acier passa autour de lui et du déserteur, se resserrant tel un lasso sur eux, les collant l'un à l'autre avec force. La lame avait perforé le corps du déserteur au vue du sang qui giclait sur le sol.

"Ô grand Jashin accueil les deux âmes que je t'envoie.
Dans ta grande clémence, ouvre leur la porte de l'au delà!
Accepte cette offrande, ces deux infidèles!"


La faucille traversa le dos du ninja de Kiri dans un mouvement violent et rapide alors que de l'autre main, Agito tirait sur la chaine pour les garder coincé l'un contre l'autre. Ils étaient ainsi saucissonné l'un à l'autre, comme deux bouts de viandes. Pourtant, son attaque n'avait pas été mortel et surement que en attrapant le ninja de Kiri avec le déserteur, il avait minimisé les dégâts du katana, évitant ainsi que l'un découpe l'autre e deux. Mais les deux hommes étaient à présent grièvement blessés. Agito lâcha la faucille dans le dos de l'autre, passa sa main dans ses cheveux, les plaquant en arrière, il passa aussi ses doigts ensanglanté sur ses lèvres, gouttant la vie de ninja qui venait de sortir de son corps. Il saisit son arme, posa son pied dans le dos de l'homme. D'un geste, il extirpa la lame du dos du Kirien, la lame de son arme était un peu plus longue que normalement, enveloppé d'un peu de chakra: Hien. Une technique qui avait du faire encore plus de dégâts dans son corps. Sa jambe poussa les deux hommes pour les balancer dans le sable mouvant mélangés à l'eau et la boue, les laissant seul décider de leur destin; mourir enterré et noyé ou alors s'en sortir par un miracle qui ne viendrait surement pas. Finalement, il ne se sentait pas de les tuer ou de les achever de sa mains. La chaine se déroulait, libérant les deux hommes qui basculaient dans leur tombeau. Peut-être avait-il vue trop de morts durant la guerre et qu'il pensait avoir déjà fait son quota de massacre pour Jashin pour encore plusieurs mois à venir ou était-ce simplement par pitié. En faite, rien ne l'avait poussé à se battre ou à tuer et il n'aimait pas se laisser entrainer dans un truc non voulu.

"Désolé. J'aurai au moins voulu savoir à qui j'avais à faire..."


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narutonoseitan.forumgratuit.org/t448-file-data-taku-shuei
Umibōzo Suishin
Nuke-nin Juunin


Messages : 54
Date d'inscription : 29/09/2011
Age : 23
Localisation : Kiri.

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: A la recherche d'une prime [PV Nai & Meido]   Mar 11 Oct - 14:03

Shijima Nai.
Que ne devrait-il pas faire pour s'en sortir ? Pour se libérer de ces deux boulets qui, accrochés à ses pieds, le retardaient, faisaient obstacles à son avancée, à sa quête vers le bien commun. Il s'était fait blessé, des blessures légères, mais contraignantes tout de même. Sûrement une ou deux côtés fêlées sans compter l'hémorragie, qu'il avait arrêté par un garrot à ça vint s'ajouter un Kunai dans sa cuisse droite. Voilà qui allait jouer contre lui et le ralentir physiquement, mais Shijima avait quelques atouts encore en main, la surprise n'allait pas être des moindres. Alors qu'il s'était éloigné de la grève de la rivière pour avoir un meilleur point de vu de ce combat, qui, selon lui, commençait à durer un peu trop longtemps. Il savait pertinemment que l'endurance n'était pas son fort et que d'ici moins d'une heure il ne serait plus en état de combattre sans compter que ces blessures n'allaient certainement pas jouer en sa faveur. Le sang déjà perdu et la douleur ne ferait que l'amoindrir encore et encore. Alors qu'il se préparait à faire un deuxième garrot pour sa jambe le Ninja fonça vers lui, un Jutsu intéressant pensa Shijima, qui lui permettait, semble-t-il, de faire du patin à glace sur n'importe quelle surface et type de terrain, à condition que celui-ci, au vu du Jutsu, soit proche ou emplit d'eau. Il fonçait à vitesse plutôt impressionnante, Katana en main et pointé dans la direction de Shijima. Au même instant et au fur et à mesure qu'il se rapprochait de lui Shijima vit que l'autre homme, celui au cheveux long et noir, s'en était sorti et qu'il avait lancé, dans leur direction, un : Kusarigama.

Connaissant le système de cette arme, s'enrouler autour de l'ennemi pour au final venir le transpercer, il savait ce qu'il encourrait en restant à cette position d'autant plus qu'il devrait subir un double assaut ! Ce combat commençait à l'ennuyait et il voyait ses deux ennemis de plus en plus morts. Alors que le ninja de la rivière arrivait à portée et une fois lui ayant dit sa petite phrase préfabriquée Shijima disparu, aussi simplement et clairement que ça. Il disparu de devant Meido et réapparu juste derrière lui. Dans la foulée il se saisit du Kusarigama, qui avait presque atteint Meido, par la chaîne, et le renvoya dans la direction de son utilisateur d'origine, Agito. Pendant qu'il renvoyait la faucille dans la direction opposée, il assigna à Meido un violent coup de pied dans le dos, le projetant à quelques mètres. Suite à quoi, une fois la faucille enroulée autour de son premier lanceur et sa lame plantée dans son torse, ce qui aurait sans doute pour effet de terminer ce combat promptement, Shijima plaça les mots suivants en étendant ses bras et ses mains, paumes ouvertes, vers chacun de ses deux ennemis :

« • Personne à part moi ne vise celui qui a fait couler mon propre sang et personne à part moi ne décide de la façon dont je dois mourir ! »

Il poussa un grognement sinistre et, de ses mains, des éclairs commençaient à se former pour finalement foncer, de part et d'autres vers ses ennemis, Shijima laissa alors échapper le nom de ce jutsu, sa voix emplit de rage :

« • Raiton : Torunedo Raitoningu ! »

De la rage, oui, il ne supportait pas être touché, alors être blessé... Après tout, c'était assez paradoxal car il considérait son corps uniquement comme un objet décidant alors du sort lui étant réservé, décidant. Ce qu'il ne pouvait concevoir est que quelqu'un d'autre que lui décide de la façon dont son corps allait être disposé et c'est pour cette raison que la colère montait en lui à chaque fois qu'il se faisait blessé. Admirant l'audace de ses ennemis à chaque fois, admirant leurs faux espoirs de victoires après avoir porté le premier coup. Shijima se délectait de l'espoir de ses ennemis, de cette lueur qu'il voit dans leurs yeux lorsqu'ils croient avoir l'avantage et que le combat tourne en leur faveur. Oui, Shijima se repaissait de leurs ambitions, de leur volonté et, par dessous tout, écraser tout ceci est ce lui apportait le plus de satisfaction. Shijima Nai :  しじまない ・ Le silence de mort ou bien le silence de la négation, tel était celui qui faisait taire ses ennemis, à jamais.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isoshi Uchiha
Chuunin de Konoha


Messages : 264
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 29
Localisation : Trouduculperdu no kuni

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/750  (0/750)

MessageSujet: Re: A la recherche d'une prime [PV Nai & Meido]   Mer 12 Oct - 22:40



Alors que la chaine de sa faucille s'enroulait autour des deux shinobis, le déserteur disparut. Oui, il s'évapora comme par magie. Une technique de déplacement rapide? Surement un raiton, il avait déjà vue faire ça mais sur le coup là, il n'avait pas vraiment analysé pour réussir à savoir si c'était bien ça ou non. D'un geste rapide, alors qu'il tirait sur sa chaine pour resserrer l'étreinte, le déserteur lui renvoya l'arme. L'immortel de Iwa avait vue la scène, il aurait pu anticiper, bloquer la lame, se blesser le bras pour éviter la mutilation mais non, il n'en fit rien. Se contenta de faire un sourire calme et serein. Le kusarigama lui traversa le haut du torse, transperçant sa cage thoracique, faisant gicler pas mal de sang. Le liquide rouge s'échappa même de sa bouche, laissant un long filet sur son menton.

Le coup l'avait stoppé net. Son regard se posa sur le ninja de Kiri, ce dernier allait également subir l'attaque de l'autre. Réagirait-il mieux que lui? Surement... L'ennemi masqué ne se préoccupa plus vraiment de Agito, en même temps avec la blessure qu'il avait n'importe qui serait mort. Mais lui, n'était pas n'importe qui. Certes, il ressentait la douleur, il saignait, il avait même envie de crier que ça faisait un mal de chien et surtout de se venger en massacrant l'autre, mais l'opportunité était bien trop belle. Le ninja de la brume fit éjecté d'un coup de pied alors que l'autre préparait un jutsu. Balançant une phrase pour se donner un genre de dieu, comme s'il décidait qui dois vivre ou mourir. Seul Jashin en avait le pouvoir et seul ses messages pouvaient exécuter sa sentence. Ainsi, il pouvait toujours rêver que de tuer le ninja de Iwa, mais ça, personne ici présent ne pouvait le savoir ni même le deviner pour l'instant, ce qui restait donc sa carte maitresse. Subir un raiton, même puissant n'était qu'un tribu de passage pour pouvoir gagner grâce à l'avantage que propose une surprise.

C'est donc comme ça que Agito fut soulevé du sol, foudroyé et éjecté dans les airs. Son corps parcourut d'un puissant courant électrique. Transpercé, foudroyé et bientôt noyé. Avec ça, qui aurait pu penser qu'il reviendrait se battre? Sauf si la personne ayant subit ça était un dieu ou un surhomme. Mais il n'était ni l'un ni l'autre, il n'était que le disciple d'un dieu puissant, faisant le bourreau et l'arme de Jashin, représentant en ce monde ses choix et envoyant les âmes dans l'outre-monde. Son corps, inerte, tomba dans la rivière. L'eau lui rentrait dans le nez et la bouche ainsi que les poumons. Il arracha son arme de son torse, enroula la chaine autour de son bras et laissa suffisamment de jeu pour accrocher l'arme à son pantalon tout en gardant la mobilité de son bras. S'accrochant à un rocher pour ne pas être emporté par le courant de la rivière et finir en bas de la cascade. Il observait du fond de l'eau ce qu'il se passait à la surface. Les vagues d'éclairs se dissipèrent alors. L'homme de Kiri avait du pas mal en prendre pour son grade, mais surement qu'il serait vivant, il aura surement réagit à temps, sinon temps pis pour lui, Jashin lui ouvrira peut-être les portes du paradis.

Le déserteur n'était pas bien loin du bords, mais Agito se déplaça depuis le fond de l'eau. Respirer? Il n'en avait pas vraiment besoin, il avalait l'eau et c'était pareil, mais ce n'était pourtant pas un poisson. De plus, il pouvait tenir sa respiration pendant un petit moment, pas de quoi s'affoler. Le shinobi avança pour se retrouver vers l'endroit où l'autre avait créer des sables mouvants, se glissant dans la boue tout en restant caché et sans s'enfoncer, il serait con de finir coincé tout de suite. Attendre que quelqu'un le ressorte de là pourrait prendre des jours en plus.

Les mains jointes, il composa plusieurs signes, préparant lui aussi une attaque tout en pensant à l'endroit où devait être le déserteur. Doton prêt, il suffisait de viser et de lancer à présent. Poussant sur ses jambes, il les extirpa de la boue, sortit ensuite de l'eau en effectuant un bond rapide pour atterrir sur la berge, derrière le déserteur. Ses mains se posèrent au sol et dans un murmure l'homme put l'entendre prononcé le nom de sa technique. Agito vue aussi que l'homme de Kiri était en vie, proche de l'autre. Les deux seraient prit dans cette technique.

"Doton, Kekkai Dorû Domû!"

En l'équivalent d'une ou deux secondes, juste assez pour laisser aux deux autres le temps de remarquer qu'il était toujours vivant et qu'il contrattaquait, un dôme émergea du sol et se referma sur eux, les enfermant dedans. Ils devaient disposer d'assez d'espace pour pouvoir s'entretuer. Celui de Kiri semblait plus apte au corps à corps, ainsi dans cette prison, il avait l'avantage. Le déserteur utilisait le raiton, ce qui poserait problème à Agito car il pourrait en sortir mais pas sans consommer pas mal de chakra. Surtout que plus les secondes passaient et plus le chakra des deux individus se faisait absorber par la prison de roche pour être restitué à Agito. Affichant un large sourire, il était satisfait de lui mais savait qu'ils pourraient en sortir. Juste que pour l'instant, il pouvait souffler un peu et leur voler du chakra. Gagnant du temps pour préparer une stratégie pour la suite du combat.

"Hey le mec de Kiri!
Je t'offre une arène rien que pour toi!
Alors ne te dérange pas pour en finir avec l'autre.
Au moins, tu rejoindras Jashin en ayant fait ce pourquoi tu es venu mourir ici."


Il avait murmuré ses mots, aucun des deux ne l'avaient entendu. Même s'il aurait préféré le dire à haute voix. Pourquoi ne pas l'avoir fait? Pour ne pas indiquer sa position au deux autres. Il passa ses lèvres et son menton sur son épaule, essuyant le sang qui coulait de sa bouche avant d'en cracher un peu sur le sol. Sale journée en faite, lui qui avait espérer se la couler douce, voilà qu'il était embarqué dans une histoire de vengeance pour laquelle il n'avait pas signé...


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narutonoseitan.forumgratuit.org/t448-file-data-taku-shuei
Genza Meido
Junin spécialisé de Kiri


Messages : 102
Date d'inscription : 25/09/2011
Age : 24

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: A la recherche d'une prime [PV Nai & Meido]   Jeu 13 Oct - 17:21

    « HIEN ! » Ma voix résonnait dans l'air tandis que mon Katana trempée de Chakra vint se heurter à la foudre de ce type, le choc fut intense, mon pas se serrait dans la terre s'enfonçant petit à petit en reculant tandis que l'éclair se dispersa petit à petit pour que dans un dernier mouvement de sabre il se fasse dévié vers l'air pour finir son voyage dans le ciel. Lorsque je pus enfin reposer mes yeux sur le champ de bataille, le Shinobi était là devant moi & l'autre avait disparus, sûrement n'avait-il pus faire face à la contre-attaque fatale du Nuke-Nin, Iwa venait de perdre un ninja, expliquer la situation n'en serait alors que plus facile. Cependant mes idées venaient d'être fondés, ce mec est dangereux, trop dangereux pour le laisser en liberté. Il aurait même pus être candidat à la recherche que l'on m'a confié, cependant il en faut plus pour être sous les ordres de mon maître.

    Nos regards se croisaient le temps d'un instant. C'est dans ses moments là que l'on se pose et que l'on réfléchit à notre adversaire, c'est peut-être le moment le plus respectueux de la bataille certains diraient, moi je dis que c'est le moment le plus dangereux, c'est le moment où l'on prend conscience que dans une petite seconde, le temps d'un assaut, un des champion puisse mourir. C'est ça la peur de la mort, et malgré mon éducation de Samouraï, j'avais toujours peur de celle-ci, non pas que j'étais mauvais élève, seulement que à l'instar de tout les autres guerriers qui ne soucis pas de la faucheuse, moi j'avais eu le temps d'apprécier ce que t'étais la vie et que je connaissais sa vraie valeur. Peut-être que le temps d'un clignement d’œil suffira pour que mon cœur s'arrête mais.. Il fallait que j'arrête de penser comme tel, Maître me tuerait, ce n'était pas ce qu'il m'avait appris. Je n'avais pas le droit de le décevoir, lui & moi c'est la Thug Life, en quête de son respect j'allais tuer ce ninja.

    Mon Katana se leva en l'air, tenu vers le haut : La Tsuka posé sur mon épaule, la courbe du sabre pointé vers ce Nai de sorte que si l'a on l'a poursuivait, elle passait entre ses deux yeux. La pose était parfaite, mon coup était préparé et je voyais déjà la coupe diagonale que j'allais opéré sur son corps. Je ne pouvais plus le laisser vivre.

    Et c'est alors que ma cheville se décrocha du sol que l'imprévu apparut. Nous fûmes comme emprisonné dans un dôme de terre qui évolua à une vitesse folle, et à peine le temps de stopper mon élan que la prison fut sceller. D'où cela pouvait-il venir ? J'étais comme un ignorant dans cette maison de pierre, et le plus important était que je puisse m’extirper de cette endroit, il était certain que ça sentait le roussit, cependant l'occasion était trop belle pour être vrai, j'étais dans un endroit clos avec l'homme à abattre. Je ne saurais comment expliquer cela, j'étais comme sous l'emprise de pulsion de meurtre, le fait de le savoir coincé rendait la chose si délicatement appréciable, il était à ma merci dans ce genre d'endroit. S'il voulait sortir, je n'allais pas lui laissais l'occasion, j'allais me jouer de lui, j'allais être son bourreau, sa faucheuse qui lentement lui sucera ses dernières onces de vie. L'obscurité totale qui régnait était telle une huile à mon feu de joie, j'étais chaud comme une lame qui se faisait forger, j'étais conquis par l'idée de savoir que j'allais passer un moment appréciable, et que ce traître allait souffrir de ses supplices.

    « Je suis Genza Meido, ninja de la brume. Gomenasai renégat masqué. »

    Ma lame repris sa position initial, et le festival sanglant débuta. J'étais un shinobi de Kiri, l'obscurité tel la brume est mon terrain de jeu, la ténèbre n'a aucun secret pour moi et j'ai appris à m'y mouvoir en silence avant de pouvoir parler. Les pas furent légers et n'avait aucune destination prédéfini, mon objectif étant de le rendre dans une confusion tel qu'il ne pourrait ni se défendre, ni attaquer, autrement dit, il serait piégé. La première entaille fut faite. Le déplacement du corps du Kendoka est très essentiel, il devait pouvoir passer d'une garde à une autre, d'une situation à une autre, d'une réponse à une autre. Mon pied se posait et se levait, opérait un pivot, reculait et ne laissait aucune signature de l'endroit qu'il heurtait. La seconde entaille fut faite, celle-ci plus profonde, puis vint la troisième et la quatrième, toutes à des endroits différents, toutes aussi précises que je le voulais malgré les diverses esquives de mon adversaire. Et lorsque la onzième se dessina sur son torse, une pause fut marqué, prenant mes distances avec lui, redressant mon Katana au dessus de l'épaule, reprenant ma position de Kenjutsu favorite, le coup finale : Kesa Giri. Il ne restait plus qu'un clignement d'oeil..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Umibōzo Suishin
Nuke-nin Juunin


Messages : 54
Date d'inscription : 29/09/2011
Age : 23
Localisation : Kiri.

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: A la recherche d'une prime [PV Nai & Meido]   Dim 16 Oct - 22:17

Shijima Nai.
Le coup en soit était parfait. Un retournement de situation très intéressant, littéralement bien orchestré et très synchrone. Shijima craignait que ses blessures ne le ralentissent et, pour avoir forcé dessus lors de ces quelques mouvements, sentait le contre-coup arrivait. Son corps ne lui procurant plus l'adrénaline suffisante pour palier cette douleur qui, petit à petit, revenait à la charge. Il savait pourtant qu'il ne pouvait pas se laisser aller, il ne pouvait pas et ne devait pas flancher, sa vie en dépendait et le Kirijin semblait décider à en découdre jusqu'à la fin. Peut-être aurait-il dû l'utiliser... Peut-être.

Le raiton fut dévié, ingénieux d'utiliser son propre chakra concentré pour faire barrage à du chakra, lui aussi pur et transformé en foudre. Une technique dont Shijima se souviendra, à vrai dire, il aurait plus cherché à esquiver qu'à contrer, mais bon, chaque Shonbi est libre d'utiliser son chakra comme il l'entend ! L'autre Ninja se fit transpercé par sa propre arme, le raiton l'expédia dans l'eau qui se chargerait, si ça ne suffisait pas à le tuer, d'en finir. Il n'était plus un problème. Au même moment Shijima se tourna vers l'homme de la rivière, Meido. Il lui lança un regard vide, creux, un gouffre impassible. Il esquissa un sourire invisible et ironique envers lui avant de lui dire :

• « C'est ton tour maintenant. Jamais tu n'aurais dû lever la main sur moi. Je vais en finir vite avec toi, sans aucun témoin. »

Shijima fit quelques signes, le Kirijin se préparait déjà à charger, l'ambiance reflétait la tension des deux hommes, l'air devenait lourd entre eux deux. Ils étaient dans un de ces moments, un de ceux ou l'espace et le temps ne sont plus rien que de vagues concepts. Tout semblait figé, immobile. Ils étaient les deux seuls prêt à bondir comme deux fauves enragés, les deux seuls à être capables de faire sortir de sa torpeur cet endroit si paisible. Au moment fatidique ou le temps semble se briser, l'espace imploser, à cet instant ou Meido chargeait un fait incongru se passa. Un dôme de terre, plutôt grand et large, se forma autour d'eux et rapidement ils furent sinon ensevelis, engloutis dans cette étrange prison. Le nom de la technique venait d'être donné, brisant le silence. Une voix s'était élevée, une voix que Shijima avait déjà entendue, mais c'était impossible... Son cerveau se mit en branle et rapidement il comprit qu'Agito, l'homme qu'il avait vu mourir, l'homme qu'il venait de tuer, était encore en vie et même plutôt bien portant ! Impossible, impossible ! Ce ne pouvait être vrai. Shijima se sentait troublé, il réfléchissait vite, cherchant un moyen de fuir rapidement, mais la situation l'en empêchait. Le dôme s'était déjà refermé, en une seconde et pour ne pas arranger les choses il se retrouvait prisonnier avec cette espèce de fou furieux impulsif de ninja de Kiri.

Une fois à l'intérieur Shijima comprit que la sortie ne serait offerte qu'au vainqueur, qu'au survivant... Ils étaient, lui et Meido, dans une arène, un Collisée dont un seul pourrait ressortir. L'autre homme se présenta, il disait s'appeler Genza Meido et il s'excusait. Quel Shinobi s'excuserait-il de tuer un autre homme ? Il était faible, il avait encore un coeur, mais Shijima comprit que la parole avec cet homme ne servirait à rien. Ils étaient plongés dans l'obscurité la plus profonde et très vite dans ce voile de ténèbres Shijima ne commença plus qu'à entendre le son du fil de la lame qui rencontre la chair et qui la déchire. Sa propre chair se faisait lacéré de toute part, l'autre semblait habitué au combat en aveugle, mais durant ces nombreux assauts qui venaient entailler et encore entailler la peau de Shijima, ce dernier préparait également ce jutsu, celui qu'il aurait dû utiliser depuis le début et grâce auquel il ne se serait jamais retrouvé dans une telle situation. Vraiment, il se faisait honte.

Onze fois il venait de se faire toucher et pendant ces onze coups, ces onze supplices et chacun plus douloureux l'un que l'autre, Shijima préparait son attaque ultime, celle qui devrait le sauver et le sortir de là. Indèmne ? Sûrement pas, mais vivant, c'était le principal. Les différentes blessures qu'il aura reçues durant ce combat ne seront que des cicatrices de plus à son panel, mais sa fierté venait d'en prendre un coup et son esprit aurait à méditer là-dessus. Les coups avaient cessé, que pouvait-il bien se passer ? Bordel de merde... Shijima commençait à s'inquiéter, mais il n'avait pas le temps pour ça, il devait agir, rapidement et tout de suite ! Il tremblait, les coups reçus l'avait largement amoindri et le sang perdu tout autant, il ne pouvait plus se permettre de recevoir une seule blessure.

Il tendit ses deux bras en avant, espérant que son ennemi se touve là et hurla, avec les forces qui lui restait :

• « Kinton : Satetsu Dama ! »

Dès lors et très rapidement une lame sortie du sol et fonça droit devant lui se plantant, comme il l'avait espéré, dans Meido. Le choc fut si violent qu'il fut expulsé contre la paroi de ce doton, la brisant et ouvrant ainsi une brèche sur l'extérieur, mais Shijima avait également prévu deux autres lames qui, elles, avaient foncé au-dessus de lui, forçant un passage dans le doton et créant une brèche également au-dessus de sa tête. Ceci fait il sauta, revenant alors à l'air libre et libéré de ce jutsu. Meido était hors combat et grièvement blessé, il ne restait plus que l'autre Ninja à abattre, cette fois-ci, définitivement.

Shijima posa pied-à-terre. Il toussait et crachait du sang. Il était lui aussi blessé et son état n'allait qu'empirer s'il ne se soignait pas rapidement. Il décida d'aller voir le Kirijin. Il était allongé sur le sol, une lame de fer planté dans son ventre et gémissait de douleur. Shijima lui lança un regard furieux, un regard emplit de haine et l'envie de tuer se reflétait dans ses yeux comme le soleil sur l'océan. Il se tenait prêt à esquiver une quelconque contre-attaque, sûrement désespérée, mais avant ça il lui dit, puisant dans ses dernières forces et retranchements :

• « Il y a bien longtemps que je n'avais pas vu mon propre sang couler. Tu vas mourir Kirijin, tu peux me croire, je te tuerai... »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isoshi Uchiha
Chuunin de Konoha


Messages : 264
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 29
Localisation : Trouduculperdu no kuni

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/750  (0/750)

MessageSujet: Re: A la recherche d'une prime [PV Nai & Meido]   Jeu 20 Oct - 13:24



Les deux hommes étaient prit dans le dôme de roche et ils prenaient un soin minutieux à s'entretuer alors que le ninja de Iwa, les mains collées contre la parois, absorbait petit à petit leurs chakras. Enfin, il n'était pas sure qu'ils s'entretuaient, tout était calme à l'intérieur, surement cherchaient-ils à rester discret pour porter une attaque surprise dans l'obscurité. On entendait que le bruit de la cascade un peu plus loin, le bruit des vagues qui se fracassent après une chute de plusieurs mètres. Il ne pouvait bouger, obligé de rester dans cette position pour maintenir son doton. Les tuer à petit feu n'était pas franchement à son gout, mais bon, il avait opté pour la facilité pour une fois. Inutile que chaque sacrifice pour Jashin tourne à un bain de sang, on peut aussi tuer lentement, sans violence ou les laisser gentiment le faire eux-même. Agito n'était pas spécialement sadique, même si la torture avait fait partie de son éducation, son oncle était un vrais tueur, un cinglé qui vénérait Jashin plus que tout, plus que la vie, plus que la mort. Quoique... Un immortel ne vénère pas la mort, il ne la craint même pas car elle ne l'atteint même pas. La douleur par contre est une amie proche dans sa vie d'immortel, une amie intime avec qui il a souvent des rapports. Masochiste? Surement, allez savoir. Enfin ses tendances ou ses gouts sur ce point ne sont pas le sujet actuel!

Levant les yeux au ciel, il regardait tranquillement les oiseaux, cherchant à s'occuper l'esprit pendant que le shinobi de Kiri et ce déserteur passent l'arme à gauche. C'est alors qu'une partie du dôme vola en éclats! Quelque chose de relativement lourd et puissant venait de le perforer comme une vulgaire coquille d'œuf, l'homme de Kiri avait été emporté par l'attaque, se faisant projeter au loin. Lui qui c'était attendu à voir un raiton jaillir de sa prison de pierre, il fut surprit. Il n'en était pas sur, mais on aurait dit de la poudre, un manipulateur de sable? Non, c'était autre chose... Deux autres entailles jaillirent du dôme, arrachant le plafond. Le déserteur se faufila hors du dôme alors que Agito enlevait ses mains de la parois à présent inutile. Composant des mudras pendant que ce mystérieux ninja, doté de capacité bien particulière, se dirigeait vers le Kirijin étendu sur le sol. On l'avait déjà oublié? Apparemment oui, ou alors c'était une très belle feinte. Le ninja de la brume avait une sorte de lame dans le corps, perdant pas mal de sang, alors que le déserteur était couvert de blessures. Ils s'en étaient donnés à cœur joie là dedans dirait-on.

Le déserteur parlait à l'autre, apparemment pas content d'avoir été blessé, c'était pour lui une honte sans précédent. Agito avait fini de préparer son jutsu, il souriait en l'écoutant parler: il ni a rien de honteux à être blessé, personne n'est infaillible, personne ne peut jamais s'en sortir sans blessures. Comme on dit: tout ce qui ne tue pas rend plus fort. Mais dans le cas du ninja de Iwa, qu'est-ce qui le rend plus fort alors?

Quelque chose vint alors faire de l'ombre sur le sol. Quelque chose de grand voir d'énorme. Le ninja de Kiri avait surement pu voir la scène vue qu'il était étendu sur le sol, mais le déserteur lui, tournait le dos à Agito, sortant du dôme en fixant uniquement son adversaire de la rivière, en oubliant l'autre qui n'était pas mort. Agito avait si peu de charisme? Paraissait-il si faible qu'on l'oublie ou l'ignore ainsi? Enfin, il s'en moquait, ceci ne le vexerait pas, ça ne le touchait même pas, il s'en moquait bien en faite. Et ainsi cette immense chose qui faisait autant d'ombre vint alors se fracasser avec force sur le sol. un immense rocher, une énorme boule de roche extirpée du sol qui venait de tomber juste là où ce tenait le déserteur. Vue la taille du rocher, l'autre aussi venait de se faire écraser.

"Doton Doryô Dango"

Environ vingt cinq mètre de la zone venait d'être écraser sous des kilos et des kilos de terre, de cailloux et de roche. Le sol avait tremblé comme s'il y avait eut un séisme et seulement un homme, les cheveux longs et brun se tenait là, encore debout. Agito respirait vite, ça pesait son poids cette technique, il fallait le soulever et le jeter ce gros truc même en utilisant son chakra c'était quelque chose que les muscles n'appréciaient pas particulièrement. Il passa sa main sur ses lèvres, essayant le sang qui avait séchée depuis qu'il avait été blessé. Sa main plaqua ses cheveux en arrière. Il fit alors un sourire amusé. Satisfait de les avoir tués? Non, il était sur qu'ils étaient en vie. Comment? Aucune idée, juste un pressentiment, il trouvait ça trop facile. Les deux avaient montrés posséder de très bonnes capacités et ils allaient encore le prouver. Quoique, allez savoir, ils étaient déjà bien blessés, une partie de leur chakra avait été absorbé... Il préférait attendre, il chercherait les corps plus tard, d'ici plusieurs minutes si rien ne bougeait jusque là.

"Désolé pour vous, mais c'était votre jour dirait-on.
Ne vous en faite pas, Jashin vous accueillera les bras ouvert.
Enfin je pense, je suis jamais mort, donc j'en sais trop rien en faite."


Ses mots étaient dit uniquement dans le but de faire croire qu'il les pensait morts. Faire semblant de baisser sa garde pour voir venir une attaque surprise. L'oreille tendue, les yeux aux aguets, il cherchait d'où viendrait la contre-attaque. Devant? Derrière? Sur un coté? Depuis que son jutsu avait ravagé l'endroit, encore au milieu de la fumée provoqué par la poussière qui avait été soulevée. Il était là, accroupit au milieu des décombres, comme appuyé contre quelque chose d'invisible tout en affichant ce petit sourire satisfait.


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narutonoseitan.forumgratuit.org/t448-file-data-taku-shuei
Genza Meido
Junin spécialisé de Kiri


Messages : 102
Date d'inscription : 25/09/2011
Age : 24

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: A la recherche d'une prime [PV Nai & Meido]   Dim 23 Oct - 16:35

Du sang et encore du sang, une couleur vermeil qui quittait mon corps à une vitesse folle me laissant dégusté un supplice mortel, celui de la souffrance physique & psychologique.

"Prenez garde, la mort est toujours là" nous répétait notre maître de lame, il nous avait appris à ne pas avoir peur pour nous rapprocher d'une invincibilité qui ne les a pas empêché de mourir malgré l'absence de peur dans leurs yeux. J'étais donc là, étendue sur ce sol humide, cherchant de ma vision trouble la silhouette de mon assaillant, la silhouette de l'homme qui m'avait blessé, qui avait porté atteinte à mon honneur de Samuraï et à ma gloire de Shinobi. Il était là, sous une forme assez difforme, surplombé d'un halo de lumière qui lui baignait le dos semblant être dirigé vers moi de son habit noir. J'avais la sensation de touché une nappe d'eau tellement le sol était imprégné de mon plasma, j'avais l'impression d'être dans un monde où la vie et la mort se mêle, dans un espace où la peur régnait et où plus rien n'existait. Certains disent que dans ses moments là où la vie nous quitte on voit tout les éléments de notre passé défilé, pour moi ce n'était rien, je voyais juste ce putain de Nuke-Nin. Dix ans plus tôt mon précepteur me disait aussi "Si vous n’avez pas peur : vous êtes déjà mort ", j'étais donc bien vivant d'après ses dires, il n'y avait aucune raison de m’inquièter.

Soudain, l'apocalypse de journée continua sous la forme d'un rocher immense allant s'écrasé sur ma position, un météore qui allait m'arracher le dernier fil de vie qui me tient à ce monde. Et c'est alors, que poussé par l’adrénaline, poussé par ma tendance comportementale à vouloir vivre, par mes mécanismes physiologiques de survie que j'extirpais ce morceau de fer de mon corps, laissant mon corps se délectait de quelques centilitres de mon liquide rouge, atténuant d'une nouvelle fois ma vision qui se faisait de plus en plus trouble, laissant les formes de plus en plus incertaines. Mes mains trempé d'un sang qui était le mien vinrent alors se levait vers le ciel qui allait disparaître sous l'ombre du bloc de pierre pour concentré en leurs centres deux globes d'eau qui sous le contact du liquide vermeil prenaient une teinte rosée.

Le choc fut rude pour un blessé : La roche se fenda en plusieurs morceaux sous la pression de l'eau, poussant en même temps mon corps à plusieurs corps pour que je me retrouve une nouvelle fois au bord de l'eau, le dos écrasé contre l'autre rive, les jambes dans l'eau et la tête reposant sur l'herbe. Cette fois-ci je n'allais pas m'éjecter de la rivière pour attaqué, je n'avais plus d'énergie et l'eau qui se déchargeait vers la cascade emporté trop de mon sang. Je ne pouvais pas mourir...

« Madara ne me le pardonnerait pas.. »

Ma vision s’obscurcit, mes yeux se fermaient. Etait-je mort ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Umibōzo Suishin
Nuke-nin Juunin


Messages : 54
Date d'inscription : 29/09/2011
Age : 23
Localisation : Kiri.

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: A la recherche d'une prime [PV Nai & Meido]   Lun 24 Oct - 23:37

Shijima Nai.
Shijima était là, prêt à assainir l'ultime plaie à Genza Meido, cet homme qui ne l'avait que trop défié, mais il devait reconnaître sa bravoure et son étonnante résistance face à un Kinton pris de plein fouet. C'était un des rares à y avoir jamais survécu et pour ça, conjoint aux blessures auxquelles Shijima faisait face, il ne pouvait que lui accorder son respect, de même qu'un certain mépris. Sa mort serait brève, sans tâche, sans agonie trop longue et plus que nécessaire.

Il n'avait pas oublié l'autre ninja, celui d'Iwa, Agito, il savait qu'il était là, mais, pris dans ce combat qui avait bien failli lui coûter la vie, Shijima, s'était concentré sur son ennemi prioritaire, celui qui l'avait le plus atteint et le plus blessé quand bien même il tenait les attaques répétées d'Agito et sans doute sa volonté de le blesser, de le tuer. Plusieurs fois il avait mentionné le nom de Jashin, un dieu semble-t-il, mais quel Dieu ? Ce nom ne lui était pas inconnu, mais pour le moment, cela lui était complètement sorti de l'esprit. Il s'avançait vers Meido, piochant un Kunai dans sa sacoche, se préparant à lui planter directement dans le coeur. Le bougre était dans un sale état, une lame de Kinton plantée dans le ventre, du sang ruisselant un peu partout, pris de soubresauts immondes. Cet aspect de la vie d'un homme ecoeurait Shijima. Ce moment, cette fracture ou toute dignité, toute pudeur disparaît, pris dans une spirale de souffrances, de doutes, de peur, d'agonie, de suppliques et de supplices abjectes. Réellement, cet condition ne demandait et n'imposait qu'une chose : La mort. Il fallait en finir, rapidement et mettre un terme à cette situation que Shijima ne supportait pas.

S’avançant doucement, comme la faucheuse s'approchant avec volupté, Shijima irradiait du regard ce pauvre homme étalé sur le sol et souffrant, à cause de lui, mais sa souffrance était méritée, plus que méritée et c'est au moment où il était tout proche à moins de deux mètres de lui qu'une ombre immense le recouvrit et recouvrit Meido. D'où venait-elle ?! Shijima se retourna rapidement, reprenant ses esprits et se souvenant qu'il n'y avait pas que lui et Meido, il vit un énorme rocher fonçait droit sur eux, mais dans le même instant, sûrement pris par l'une de ses poussées d'adrénaline conjointe à une volonté de vivre hallucinante, que Meido arracha la lame de Kinton hors de son corps la jetant au loin et, se jetant au front, avait deux orbes d'eau dans ses mains. Il se rua sur le rocher, l'attaquant de plein fouet. Shijima en resta quoi, impuissant et surtout pris de court. Il chercha un moyen d'éviter, d'esquiver une quelconque retombée, mais son corps refusait de bouger, il était devenu trop faible et avait consommé bien trop de chakra pour ce seul combat.

Le rocher fut détruit, Meido propulsé à plusieurs mètres de là, son corps tombant à moitié dans la rivière. Sa victoire, la mort qu'il devait donner, venait de lui être volée. Shijima se senti furieux, courroucé et enclin, cette fois, à laisser sa propre vie contre une telle injustice. Il lança un regard furieux à Agito et au moment où il allait parler vit qu'ils n'étaient plus tout à fait seuls...

Un groupe de Shinobi était arrivé, quand, comment ? Aucune idée, tout lui semblait si flou qu'il ne faisait plus attention à rien. Il y avait trois hommes et une femme. Elle se dirigea, elle, vers Meido, le sortant lentement de l'eau et s'occupant de son corps meurtri. Deux hommes se ruèrent vers Agito et un dernier sur Shijima, un seul ? Ils le sous estimaient grandement, mais son aspect quelque peu affaibli et blessé jouait en sa défaveur si bien que ces nouveaux ninja, de Kiri, sans doute des alliés à Meido, le considéraient probablement comme le plus faible.

Un seul courrait en direction de Shijima, lançant trois Kunai dans sa direction, quelle attaque hideuse et stupide. Shijima en un et avec son propre Kunai contra les deux autres. Il chercha à charger vers son ennemi, mais sa jambe droit céda et il tomba presque sur le sol, s'appuyant sur sa jambe gauche. Il était blessé plus qu'il ne l'avait pensé, il était vulnérable, du moins, vulnérable face à quelqu'un qui aurait eu son niveau, ce qui ne semblait pas être le cas. Le jeune ninja de Kiri arriva à son niveau et tenta de lui planter un nouveau Kunai dans le haut de la poitrine, proche de l'aorte, coup que Shijima évita facilement tant il était basique. Mais bordel ? Il était apprenti ou bien ?

Le pauvre ne dura pas longtemps. Shijima se redressa, tenant son bras fermement et appuyant, avec l'autre libre, sous son coude droit de manière rapide et puissante réussi à lui casser. Le Ninja de Kiri lâcha un cri de douleur. Shijima était placé sur son côté droit et tenait donc son bras avec son bras droit et lui avait cassé avec son bras gauche. Une fois fait il lui mit un coup de coude dans le nez, pour l'obliger à reculer et fermer les yeux, choses qu'il fit en portant ses mains à son visage, demeurant alors sans aucune garde. Au même moment Shijima avait prit une note explosive dans sa sacoche et avec sa main droite venait de la coller sur sa gorge, juste en dessous de sa pomme d’Adam. S'écartant rapidement il vit le jeune de Kiri tenter de la décoller mais à peine s'en était-il rendu compte qu'elle venait d'exploser. Sa tête voleta quelque temps dans les airs avant d’atterrir sur le sol avec un bruit mat et sourd. Il avait encore les yeux ouverts et son regard était empli de terreur. Ce fut bref, il n'avait pas dû souffrir longtemps, quoique...

Shijima lança un regard bref à Agito qui était occupait avec les deux autres membres de Kiri, il saisi sa chance et comprenant, alors, que son chakra avait chuté de manière vertigineuse, préféra quitter le lieu du combat. Il couru en direction de la chute d'eau, il n'en était pas loi et une fois arriver au bord de la falaise lança un dernière regard derrière lui, gravant dans sa mémoire le visage des deux hommes qui l'avaient mis dans une situation qu'il n'avait pas connu depuis longtemps, il pensa alors

«  On se reverra ninja d'Iwa et de Kiri... On se reverra. »

Et il sauta dans le vide.

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Loucas Kiiro
Juunin de Kiri


Messages : 34
Date d'inscription : 01/10/2011

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/0  (0/0)
MessageSujet: Re: A la recherche d'une prime [PV Nai & Meido]   Ven 28 Oct - 11:15

L'air devint plus dense, plus fort. Et un Nouveau chakra fit son apparition. Cette fois, se derniers était bien consistant, visible enveloppant une forme angélique. La femme sembla descendre du ciel pour atterrir tout près du ninja de Kiri. La jeune femme lança un bref regard au ninja au sol, puis déposa ses prunelle d'un bleu turquoise sur les deux autres personne.

- " Mon but n'est pas de jouer avec vous. Cet homme est de Kiri, j'ai pour ordre de le ramener. Vivant malheureusement. "

Un clin d’œil taquin pour la belle créature qui portait le signe de Iwa, et la belle fit signe a deux autres ninja de prendre le corps inanimé de Genza Meido. Le jeune garçon au visage innocent était bien mignon, ainsi endormit. La belle sourit puis laissa ses compagnons le prendre avec un seul mot d'ordre " Si il meurt avant d'arriver à Kiri, je vous tue tout les deux " Un sourire, toujours un sourire pour des propos qui firent frémir les deux ninjas. Parce que, tous deux, ils savaient que cette Ange qu'il avait sous les yeux n'était qu'une apparence, et que la colombe de Kiri était une Mort d'un blanc éclatant, et qu'elle les tuerait sans aucune hésitation. Que leurs morts passèrent pour un crime d'un autre village. La femme savaient mentir, comme toute femme, mais elle, elle était bien plus morbide dans ses propos car : elle n'avait aucun sentiment à le faire. Au contraire, elle s'en amusé même, feintant la peur, feintant la tristesse avec un talent sournois.

Mais, elle était belle aussi, et il fallait avouer que la réputation de tueuse qu'elle portait au village n'était que peu rependit. Les carnages de sang, on les attribuer à d'autre. les carnages de chairs, a d'autre aussi. Mais elle ? Comment tuait elle ?

Le faisait elle comme tous ? Avec du sang ? Ou le faisait elle avec bien plus de discrétion ? L'idée de se faire assassiner par la belle leurs paru presque envoutante, mais, la peur leurs prirent la gorge lorsqu'il virent l'état de Genza Meido, comme si il n'y avait presque aucune chance pour que le jeune homme survive au chemin, si long, qui les menait à l’hôpital de Kiri. Car la belle ne le ferais sans doute soigner nul par ailleurs.

- " A la prochaine Beau Goss!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Isoshi Uchiha
Chuunin de Konoha


Messages : 264
Date d'inscription : 09/08/2011
Age : 29
Localisation : Trouduculperdu no kuni

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/750  (0/750)

MessageSujet: Re: A la recherche d'une prime [PV Nai & Meido]   Ven 28 Oct - 22:59



Une envie de vivre incroyable et supérieur à la plupart du commun des mortels. Meido, l'homme de Kiri, pourtant dans un état lamentable, parvint à extirper la lame de son corps et à réaliser un ninjutsu pour contrer l'immense bloc de pierre. Agito fit un sourire en voyant son "projectile" ainsi détruit, l'idée qu'un suiton détruise un doton si facilement ne lui plaisait pas trop, mais il s'en moquait au fond, voir une tel détermination et rage de vivre lui plaisait. On aurait même pu dire que cela l'excitait et qu'il était sur le coup, prêt à tuer l'autre pour épargner et sauver ce shinobi. Le déserteur, après avoir montré des capacités hors normes, était resté là! immobile. Surement était-il à bout de force et que son corps avait été tétanisé par la peur. Allez savoir...

Agito passa sa main sur son visage, plaquant ses longs cheveux noir en arrière, laissant des trainées de sang sur sa peau et souillant sa chevelure. Il était lui même bien blessé: une blessure dans la hanche du à un coup de katana, une entaille à l'avant bras mais surtout: une immense plaie dans la cage thoracique. Les poumons et l'estomac devaient être perforés, pourtant il tenait debout et semblait ne pas tellement souffrir. Que pensaient ses ennemis de ça? Consommation excessive de drogue militaire pour soutenir la douleur? L'un d'eux connaissaient-tils l'existence du culte de Jashin? Bah, il s'en moquait en faite. Surtout car il n'avait plus trop le temps de s'occuper de Shijima ou Meido. D'autres ninjas venaient d'arriver. Une femme, très pâle mais également très belle venait de tomber à coté de Meido dont le corps baignait en partie dans la rivière, teintant l'eau pure de la cascade d'un rouge pâle, laissant sa vie se déverser dans le courant. Deux ninjas ramassèrent le corps du blessé pour l'emporter alors qu'un autre fonçait sur Shijima pendant que deux ninjas venaient vers le brun.

Lâchant un soupire, un mouvement des épaules et des bras las. Il semblait fatigué de tout ça et n'avait plus le gout à combattre ni même à tuer. La fille avait dit qu'elle n'était pas là pour jouer, mais pour ramener l'autre. "Malheureusement"? Ce mot resta dans la tête de Souretsu, pourquoi avoir dit ça? Elle ne l'aimait pas? Elle faisait ça à contre cœur? Certes, les ordres sont les ordres et donc elle faisait ce qu'on lui avait demandé de faire, mais pourquoi dire ça? L'un des assaillants fit un suiton et forma une sorte d'épée aqueuse. La lame transperça l'épaule de Agito qui était encore occupé à regarder la fille sans se préoccuper de ses nouveaux ennemis. Une autre lame, faite en acier celle-ci, vint perforer le corps du ninja de Iwa. Deux lames dans le corps, chacune lui déchirant une épaule. Une grimace de douleur, il entendu les derniers mots de la fille qui partit alors. "A la prochaine beau gosse". Il fit un sourire: sacré brin de fille. Les deux lames dans son corps n'avait fait giclé aucune goutte de sang: rien. Absolument rien. Toutes ses blessures faisaient qu'il ne saignait plus car il ni avait plus de sang à verser? Non...

Le corps se désagrégea, ce n'était qu'un simple bunshin qui imitait l'utilisateur. Agito était là, adossé à un rocher un peu plus loin, regardant la scène bien tranquillement. Il avait prévue et mit sa en place après avoir lancé le rocher, appliquant sa stratégie dans la fumée en cas de contre attaque. Il n'aurait pas cru que ça marcherait si bien... Il se redressa et avança vers les deux ninjas tout en lançant un dernier regard à la fille, levant la main dans un geste de salut ou de au revoir.

"A plus miss...
Dommage j'aurai bien aimé savoir son nom ♥"


L'un des ninjas attaquait déjà, utilisant sa lame aqueuse de nouveau. Agito lui rétorqua que la même technique ne marchait pas à tous les coups et qu'il serait grand temps de revoir ses techniques ainsi que ses stratégies. Extirpant de son dos sa faucille relié à une chaine, il esquiva le coup et d'un geste rapide, enroula la chaine autour du ninja de Kiri, serrant ainsi l'étreinte pour l'immobilier et se servir de l'homme tel un bouclier pour bloquer la lame du second qui vint transpercer son équipier. Un autre tour de chaine et les deux hommes étaient coincés, collés l'un à l'autre. La lame aqueuse modifia sa forme et perfora le ventre de Agito, l'envoyant avec force en arrière. Douleur et souffrance, ce monde est pourrit à un point qu'il en est écœurant... Voilà ce que pensait Souretsu Namida, ninja de Iwa mieux connu sous le surnom de Agito. Pourquoi être connu sous un surnom au faite? C'est son nom de croyant, de prêtre de Jashin, son ancien nom devrait même avoir été effacé, mais il voulait garder une trace de ses parents. Joignant ses mains, il effectua un doton et plusieurs pics jaillirent du sol, perforant les deux hommes, les transformant en morceaux de gruyères.

"Voici ton présent Jashin..."

Il avait dit ça d'une voix las, fatigué de cette violence. Passablement dégouté d'avoir du tuer deux pauvres ninjas de faibles niveau alors que deux cibles de choix venaient de partir, mais surtout, il aurait bien voulu faire plus amples connaissance avec cette fille. Et oui, malgré tout Agito reste ce qu'il est: il aime les belles compagnies et ne se souci pas du sexe de cette compagnie. Déroulant d'un coup la chaine de son arme. Il rangea la faucille dans son dos et fit demi tour pour partir. Ramassant sa veste qui trainait sous des décombres. Il cracha alors pas mal de sang, collant sa main à son ventre. Sa lui faisait un mal de chien quand même! Bon, ça ne le tuerait pas, mais il devrait encore trouver une toubib couturière pour se faire recoudre, il finirait par ressembler à un zombi à ce rythme. Il fouilla dans la poche de sa veste et en sortit une cigarette qu'il mit à ses lèvres et alluma.

Il était temps de rentrer à la maison... Surement qu'il risquait d'avoir d'autres soucis avec Kiri à partir de maintenant. Si ça pouvait éviter un litige politique entre les deux pays, ça serait pas mal, le monde shinobi n'a pas besoin d'une nouvelle guerre, de nouveaux morts, toute façon lui serait encore là après le massacre, ce qui était donc dénué d'intérêt en somme.


_________________



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://narutonoseitan.forumgratuit.org/t448-file-data-taku-shuei
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: A la recherche d'une prime [PV Nai & Meido]   Aujourd'hui à 4:54

Revenir en haut Aller en bas
 
A la recherche d'une prime [PV Nai & Meido]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» PAM GENTIL CANICHE ABRICOT 9 ANS recherche fa dans le 13
» recherche amie
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE
» on recherche un foyer pour Pepito
» recherche un ami

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto No Seitan' :: Archives :: Archives :: Archives Rôle Play-
Sauter vers: