Partagez | 
 

 - Une défaite au goût amer -

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Toks
Chef de clan ~ Junin de Konoha


Messages : 55
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 25

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/1520  (0/1520)

MessageSujet: - Une défaite au goût amer -   Ven 30 Sep - 22:12

    Que ressentir d'autre que de la nostalgique, alors qu'on foule les terres que l'on as longtemps vue rougeâtre. Que ressentir d'autre que de la rancune, lorsque l'on voit ces arbres, qui ont poussé sous le sang que mon clan as jadis déversé pour défendre ses ambitions. Mes ambitions. Il est vrai que vivre dans le passé ravive souvent des blessures qui longtemps ont hiberné au fond de nous. Mais peut-on réellement parler de simple blessure, lorsque cette chose qui nous as changé, est à ce jour celle que nous avons décidé d'être. Si le monde est un os, ma vie réside dans une fracture. Une fracture que n'importe quel plâtre ne pourrais ressoudée, une fracture avec laquelle j'ai appris à survivre dans un premier temps. Avant de l'adoptée, et d'en faire ma force.

    Ce masque que je ne quitte jamais, est l'attèle qui as pour but de masqué cette même fracture. Cette tristesse à jamais gravée sur mon visage, mais pas seulement. Je l'avoue, cette chose blanche posée sur mon visage, qui fait obstacle à tout signe d'émotion extérieur représente l'homme que je suis devenu. Cette spirale, le tourbillon de la vie, qui en tournant dans son sens, ne fait qu'emporter avec lui ces souvenirs, ces émotions, ces proches.. Il les aspire, les fait disparaitre, définitivement ou temporairement au plus profond de votre existence. Mais le tourbillon de ma vie ne se résume pas à emporter avec lui toutes ces choses.. Non, il les broie, les déchire, les détruits. Tel un cyclone, avec en son centre, la seule et unique raison de toute cette haine, cet œil rouge, cet œil unique sur cette planète. Mon œil, l'ultime mangekyô. Au détriments de milliers de vie, au prix de tout un clan, de toute une lignée de puissants ninjas. Une partie de moi pourrais avoir honte de le dire, mais une autre partie en est fière, à ce jour, je suis l'être le plus puissant que la terre aie connue. A ce jour, rien ni personne ne serais en mesure de venir à bout de moi. C'est le seul réconfort qu'il me reste. Cette chose qui me permet de ne pas avoir à me dire, tout ça pour rien. Ou presque.. A ce jour j'ai essuyer une défaite, j'ai perdu plus qu'une simple bataille. Mon plan, aussi parfait soit-il, as été anéantit, tout comme ce jeune Uchiha prometteur. Malgrès tout ce gain de puissance, malgré toute cette haine artificielle que je me suis tué à crée, j'ai perdu. Mais la mort ne m'as pas emportée, je suis encore là, et cette fois-ci, le monde entier le sait. C'est encore une nouvelle ère de mon existence qui débute, et encore une fois, la précédente s'est soldée par un échec.

    Un brise viens soulever cette longue cape, unie de noir. Je la sens s'engouffrer par ces deux trous de mon masque, laissant apparaitre ces yeux. Une inspiration alors, suffit à me rappeler que sous cette chose, je manque parfois d'air. Je sens au loin tout ce petit village, qui fourmille de gens, shinobis ou civils. Femmes, ou enfant. L'hokage lui-même s'y trouve. Quelle ironie du sort, moi, le fondateur de ce village qui est Konoha, ne peut même pas y circuler librement. Moi Uchiha Madara, n'aie même pas le droit de fouler les terres qui en ce jour existent au travers de ma tolérance, et ma gentillesse. Comme quoi, au fond, les compromis ne mènent nulle part. A part une statut à mon effigie, gravée dans la roche, je n'y ai rien gagné. Et c'est pour cette raison qu'à ce jour, les compromis, c'est moi qui les fixe.

    Là, posé sur la branche d'un des arbres de la forêt de Konoha, debout, je regarde droit devant moi. Bientôt, touts ces villages qui ont cru nous payer pour que l'ont règle les sales besognes, pleurerons un à un leur Jinchuurikis. Et enfin, le bouquet final.. Kyûbi. Ma vengeance, et l'aboutissement d'un plan qui changeras à tout jamais cette terre.

    Une nouvelle brise soufflas alors, plus forte que la précédente, faisant tomber les feuilles les plus fragiles. Chacune d'elle représentaient à mes yeux, touts ces gens qui aspiraient au bien, mais qui au fond, n'étaient pas accrochés à la vie. Toutes ces personnes, qui au moindre coup de vent, trébuchaient, et peinaient à se relever. Parfois à cause de l'impuissance, d'autres à cause d'absence de volonté. Certaines même par faute de bon sens... Toutes ces choses, prétextes pour les faibles. Moi, moi je me suis accroché à mon arbre, et je suis aujourd'hui, l'une des dernières feuilles. La plus forte, et la plus ancienne. Et je les ai vue toutes tombées, une grande partie par ma main d'ailleurs. Mais jamais je n'ai trébucher.

_________________
^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tobirama Senju
Juunin de Konoha


Messages : 84
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 28

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/1520  (0/1520)

MessageSujet: Re: - Une défaite au goût amer -   Sam 1 Oct - 16:55

Une défaite au goût amer



    La mission avait été effectuer, le reste des journées qui avaient suivit l'attaque avait été tranquille, aucune attaque, aucun guet-apens rien. Je m'étais donc servis de ses journées pour me reposer, me détendre, profiter d'une mission ou l'enjeu n'était pas important. Au final, c'était une réussite, je rentrerais au village et je serais récompenser pour mon travail, aussi facile qu'il est été. C'était un début, après tout, je me devais d'essuyer mon passé. Le sigle RACINE était graver au dessus de ma tête et seul le temps et mon implication m'aiderait à le faire disparaitre... Alors que je courrais et que la foret se faisait plus danse, je m'imaginais totalement intégrer a Konoha, comme n'importe quel autre ninja. Serait-ce un jour possible? Konoha...

    Konoha. Les arbres. Les forets. La passion du feu. Le vert à perte de vue. Konoha était devenu au file des siècle bien plus qu'un village. Il était devenu le village. C'était le patrimoine d'un passé glorieux et d'un avenir douteux. Qu'on l'aime ou qu'on le déteste, le village de Konoha ne laissait personne indifférent. Il était pour nous, pour moi, un tout, le centre de ce qui faisait tourner ma vie. Il serait encore la longtemps, protégeant les gens qui l'apprécie et tenant au respect les plus puissant de ses ennemis. Cela avait débuter il y avait longtemps. Bien longtemps. Alors que le grand père de mon père n'était qu'un ninja parmi tant d'autre. Il y a un siècle de cela. Deux hommes changèrent le monde a jamais. Deux ennemis. Deux rivaux. Qui pour le bien de tous on cesser toutes batailles. Qui pour le bien de tous ont suent mettre leurs différents de coter pour ne former qu'un seul homme. Ce fut la naissance de Konoha et de deux héros. L'un au passé glorieux et l'autre au passé douteux. Peu importe les dires sur ses deux personnages. L'un sans l'autre, aucun des deux ne serait sortie de la normes ninja. Pour que la légende existe, il faut prononcer leurs deux noms et cela malgré l'image entacher de l'un d'entre eux. Hashirama Senju, le frère de mon aïeul et Madara Uchiha. Ils sont la base de tout. De vous. De moi. Aujourd'hui, alors que j'observais comme souvent les statue représentatif de ses deux hommes don le nom ne sera jamais dépasser. Aujourd'hui, sans le savoir... J'allais avoir le privilège de rencontrer l'un d'eux.

    Le soleil encore haut redescendait sur le village, annonciateur d'une heure avancer, chose appréciable lorsque la journée avait été passé à courir. Je n'avais pas fait attention et le temps avait filer bien plus rapidement que je ne l'aurais crue. Pourtant, pour tout ce qui est calcule temporel, j'étais difficilement dans l'erreur. Il était temps pour moi de retrouver mon village après cette belle journée de retour de mission. J'avais profiter pour me promener dans la foret, trainer un peu histoire d'oublier ce désert qui entourait Suna. Une foret que j'avais souvent parcouru, que je connaissais par cœur. Que pourtant, je redécouvrais a chaque traverser. Je ne m'en lassais pas. C'était un bel héritage que l'ont nous avait laisser. C'était un bel héritage que nous devions entretenir. Ce serait une insulte à nos héros, à mon arrière grand père que de ne pas profiter du trésor qu'ils nous avait transmit par leurs sang.

    C'était pourquoi je prenais mon temps pour rentrer, que j'observais, ici et la, appréciant la nature à sa juste valeur. C'était aussi sa être ninja. Être capable d'observer, de comprendre, d'analysé mieux que tout le monde les choses qui nous entouraient. L'un de nos nombreux privilèges. Une chose que je faisais régulièrement. J'adorais l'observation. J'adorais comprendre. Connaitre. J'aimais répondre a mon insatiabilité de connaissances. Nourrir l'intelligence c'est cultivé sa propres vie. Et c'est dans ma course lente et dans mon attentive observation que je perçu au travers les arbres un homme. Ce fut net que je m'arrêtais. Observant dans sa directions. Un ninja de Konoha égarer? Ou un adversaire? Des questions encore. Des questions auxquelles je devais trouver des réponses. Ce fut donc sans plus de réflexion que je partie dans sa direction.

    Ils étaient tout prêt et m'avaient sans doute eux aussi repérer. Il n'était pas de Konoha. Je n'avais jamais observer une telle chose. L'homme était vêtu de noir et son visage était dissimuler par un masque sphérique blanc. Sa taille était moyenne et sa gestuelle démontrait une grande assurance. C'est ce que j'en avais du moins déduit avec le peu de geste qu'il avait effectuer. Madara Uchiha? Beaucoup de rumeur courrait sur lui après cette guerre. Certains le disaient mort, mais d'autre le voyaient comme un éternel dieu qui avait perdu son statu et se retrouvait déchu, obliger à roder au travers les hommes... En tout les cas, la description correspondait en tout points au descriptions que j'avais reçu sur lui. Mais il ne serait pas stupide au points de se rendre à Konoha suite a cette lourde défaite qui avait conduit ses plans à l’échec? Il était l'homme le plus rechercher au monde et venir aussi prêt de l'endroit ou il est le plus haï était de l'ordre du délire. Je devais m'assurer que c'était lui et si c'était le cas, l’éliminer. En serais-je capable? L'heure n'était pas vraiment aux questions intérieure. Questions auxquelles je pourrais répondre plus tard. L'heure était plutôt a savoir pourquoi ils étaient la. « Uchiha Madara, c'est un honneur de te rencontrer si tu es bien celui que je croie. » Je n'attendais pas grand chose de lui, je tentais de gagner du temps, d'analysé l'adversaire. Mais pour l'instant, il n'était pas non plus hostile. J'avais déjà prévue un moyen de me sortir rapidement d'ici, ou de contre attaqué en cas d'attaque de leurs par. J'étais un peu comme le lynx. Observant ce qui était une proie avant de lui bondir dessus ou de ce replier. « Qu'importe, tu à fais une erreur en revenant ici. » Cette dernières phrase fut ponctuer d'un sourire assurer. Je ne devais pas lui laisser voir que je le savais dangereux, le combat était avant tout psychologique et si je parvenais a le faire douté, alors peut-être que ma chance viendrait. Mais l'Uchiha pouvait-il douté? Je le pensais sincèrement, le doute devait être constamment présent en lui suite a son dernière échec. J'aimais passé pour plus faible que je ne l'étais au premier regard. Laisser croire que j'étais porter par une insolente assurance, guider par l'inconscience et donc la bêtise. C'est pourquoi malgré mon apparente décontraction, j'étais totalement sur le qui vive. Telle était ma stratégie de départ, vivre de faux semblant, l'un de mes plus belle apprentissage lors de mon séjour à la RACINE...




_________________

«...I••• When I go out, like death, I bring my share of horror... But also happiness.•••I...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toks
Chef de clan ~ Junin de Konoha


Messages : 55
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 25

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/1520  (0/1520)

MessageSujet: Re: - Une défaite au goût amer -   Sam 1 Oct - 23:48



    Comme à chaque instant passé à ressasser le passé, cette fois encore un élément perturbateur fait irruption. Cette fois encore je me retrouve en face d'une âme déchue dans ce bas monde, un ninja sans nul doute, qui pense peut-être être parvenu à retrouver Uchiha Madara. Qui pense avoir à portée l'être qui as chambouler ce monde, celui à cause de qui bon nombre de ses amis, ou ennemis sont morts. Petit, que ressens-tu lorsque tu me vois, moi, l'auteur de cette terrible tragédie, l'auteur de la troisième grande guerre ninja. Le créateur de toute cette haine et cette tristesse, répandue aux quatre coins du globe. Au fond, je me le suis toujours demandé, comment ce genre de shinobi se sent lorsqu'il se trouve face à moi, la légende vivante. L’appréhension ne peut être que présente, et ce même si tu ne le montre pas. Clairement, tu es la proie, et je suis le chasseur. Tu as beau feindre une certaine assurance devant moi, je le sais, jeune shinobi, la peur de l'inconnu seras toujours présente, même chez le plus fou des ninjas, cette boule au ventre, qui engourdit tes muscles, cela peut durer une fraction de seconde, mais c'est cette même peur qui nourrit ma force. Car chez moi, la peur n'existe plus. Car ce sentiment n'est que le reflet de la mort, cette chose que tout le monde fuit à ce jour. Seul les plus grand l'ont affrontée, et ils n'en sont jamais revenu. Seuls les plus grands l'ont acceptée, car partir avec elle sans le vouloir n'est que faiblesse, et déshonneur. Moi-même je n'ai pas encore voulu d'elle, et pourtant dieu sait qu'elle m'as déjà tendu les bras. Non, la mort ne m’effraie pas, et plus le temps passé, plus je m'en éloigne.

    Une erreur dis-tu.. Qui est-tu jeune présomptueux pour avoir à porter un tel jugement. Quel genre de personne est-tu pour pouvoir pointer du doigt mes actes de cette manière. Peut-être aurais-je pût te pardonner pour cet acte, si mon nom t'étais inconnu. Peut-être aurais-tu pût faire erreur sur la personne. Mes yeux étaient rivés vers lui, cette vue aussi parfaite soit-elle, me laissais percevoir ses moindres faits et gestes, je le ressentais.

      « Gamin, si tu sais qui je suis, ne soit pas stupide. Je n'ai ni le temps ni l'envie aujourd'hui. Rebrousse chemin, quel que soit ta force, la personne qui auras raison de ma vie n’existe pas encore. »


    Je me doute bien que tu n'est sans doute pas comme les autres, je l'espère en tout cas, malheureusement pour toi, j'ai déjà tout vu dans cette longue vie, cette capacité que tu pourrais avoir, qui pourrais te laissé croire à une éventuelle victoire, ne m’effraie pas. Je t'ai offert la chance de t'en sortir, je ne le ferais pas deux fois.

_________________
^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tobirama Senju
Juunin de Konoha


Messages : 84
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 28

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/1520  (0/1520)

MessageSujet: Re: - Une défaite au goût amer -   Dim 2 Oct - 13:45

Une défaite au goût amer


    Il ne niait pas qui il était et il avait le courage de me défie, ce n'était donc sans doute pas un usurpateur, qui aurait crue cas mon retour de mission je ferais face au plus puissant ninja que le monde ai porté? Serais-je à la hauteur? Je ne pouvais me permettre de douter maintenant. Il fallait que je garde la face, que j'assume mes paroles et que j'aille jusqu'au bout et cela malgré l'offre qu'il me faisait, en somme, partir sans risque d'être tuer. Un acte de lâche, qui anéantirait n'importe quel ninja avec un tant soit peu d'estime. Oui Madara j'allais te combattre, peut-être gagnerais-je peut-être pas, dans tout les cas, j'irais jusqu'au bout , quitte à y laisser plus que des plumes. Dresser fièrement, le vent dans les cheveux et les arbres fleuri redescendait autour de moi. Un beau jour pour combattre. Un beau jour pour mourir...

    La pression avait disparue, je n'étais plus qu'une enveloppe, un corps fait pour le combat, un cerveau qui ne pensait à rien d'autre qu'a la meilleur façon de combattre, un machine prête à mourir pou un noble but. L'heure était venu de vivre ce pourquoi j'étais né. Le combat de ma vie, pour ma vie et pour des centaine d'autre. Plus qu'un duel, je combattais pour un village don l'honneur avait été souiller par un homme, son créateur.

    Un geste fluide, rapide, encore plus rapide que je ne pensais pouvoir l'être. Un geste qu'un homme ne pourrait voir sans y être attentif. Mais face à moi, j'avais plus qu'un homme, alors jouir de ma vitesse serait sous-estimer le plus dangereux des adversaires. La seule chose sur laquelle je pouvais compter, c'était mes connaissances sur le personnage et le fait que lui ne me connaisse pas. L'effet de surprise était mon arme principal et c'était mon devoir de l'utiliser de manière intelligente. Ce geste, don j'étais moi-même étonner m'avais permit de sortir un kunai et de le lancer avec précision vers le porter des dojutsu. C'était sans complexe que j'attaquais.

    Le lancer était parfait, une vitesse qui ne laissait aucune place à la riposte, un lancer qui obligeait l'adversaire à ce concentrer un maximum sur celui-ci pour éviter. Un lancer digne des plus grand. Mais malgré ça, je n'avais aucun doute sur l'issu de ce lancer, le grand Uchiha, si il était celui qu'il disait être, éviterait sans peine l'attaque.

    Pendant le trajet de mon kunai, je n'étais pas rester immobile, je me déplaçais moi même vers la droite, dans une vitesse au dessus de la normal ninja. Préparant deux autres projectile, prêt à prendre à revers mon adversaire et cela peu importe sa force. Qu'importe qui il était et quel serait le résultat de ce combat, je lui en ferais voir de toutes les couleurs, qu'il comprenne que Konoha n'était pas un domaine ou l'ont s'aventurait sans risque.



_________________

«...I••• When I go out, like death, I bring my share of horror... But also happiness.•••I...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toks
Chef de clan ~ Junin de Konoha


Messages : 55
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 25

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/1520  (0/1520)

MessageSujet: Re: - Une défaite au goût amer -   Lun 3 Oct - 12:07


    Alors tu as choisit la mort. Parfait, j'honorerais ce choix jeune shinobi. J'espère au moins que tu en vaut la peine, au delà de cet excès de confiance que tu as à me provoquer, je n'apprécieras vraiment pas que tu ne vailles rien. Viens, petit, surprend-moi, montre-moi à quel point ta rage de vaincre celui qui as retourner le monde shinobi peut être dévastatrice, dangereuse. Essaie de me blesser, frappe-moi avec l'intention de tuer. Ne te ménage pas, car au moindre faux pas je n'hésiterais pas.

    Je le vit faire un geste, rapide, un projectile volais déjà vers moi, mais mon regard ne se détachais pas du jeune homme, qui courrais déjà, armé de deux autres Kunais. Alors ton style de combat seras celui des armes blanches. Très bien. Mes yeux ne lachais pas le ninja qui tentais de se positionner afin de me prendre à revers, un manœuvre bien basique, qui je l'espère cache autre chose. Dans touts les cas, et peu importe sa vitesse, il n'était à mes yeux qu'un shinobi comme les autres, et ses mouvements n'avais pour moi aucun secret. Mon chakra était d'hors et déjà en mouvement, de mon oeil gauche, une tourbillon de chakra se déclaras, aspirant ce Kunai qui menaçais de me toucher, et dans le même temps, mon corps tout entier disparut dans ce même tourbillon.

    Le shinobi de Konoha se trouvais désormais seul sur le terrain, du moins c'est ce q'il semblais être. Le calme avais repris possession de cette forêt. Mon adversaire, sans doute en attente, ne devais pas rester insensible à ce qu'il venais de se passé, et était sans doute déjà en train d’œuvrer à une nouvelle manipulation. Se contenter d'attendre serais ridicule, et je le savais bien. Le vent s'était arrêter de souffler, plus rien de bouger, comme si la nature elle-même attendais l'arrivée d'un évènement. Toi, shinobi de Konoha, n'aie crainte, je suis juste là.

      « Tu me déçois Konohajin. J'espère que ta prochaine offensive me forceras à bouger cette fois-ci. »


    Ma voix venais de se droite. Là, je m'y trouvais, dos à un arbre. Mon sharingan à l'affut du moindre de ses gestes, l'observant. Que vas tu faire désormais, m'attaquer de front une nouvelle fois ? Méfies-toi gamin, car ma première offensive ne seras pas aussi faible que la tienne.


_________________
^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tobirama Senju
Juunin de Konoha


Messages : 84
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 28

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/1520  (0/1520)

MessageSujet: Re: - Une défaite au goût amer -   Lun 3 Oct - 18:59

Une défaite au goût amer

    «| Il esquiva dans un mouvement improbable. Le Jikukan de Madara, l'un des maitre en cette matière que je voulais perfectionner. Pourtant, dans ma course j'avais crue voir quelques choses qui me semblait pas possible. J'en avais beaucoup entendu parler et enfin, je pouvais voir de mes yeux jusqu’où allait son pouvoir de déplacement. En plus d'avoir disparue, mon shuriken n'était aussi plus présent, ce qui montrait à quel point il maitrisait son sujet.

    «| Mes mains serraient toujours les armes avec lesquels je comptais attaqué, mais étant donner qu'il n'y avait plus de trace de lui en ses lieux, il m'était difficile de décider ce que j'allais en faire. Je ne perdis pourtant pas mon temps, les lançant en divers position, totalement opposer pour les laisser s'enfoncer dans les arbres. A peine les instruments eurent quitter mes points que deux nouveaux projectile y avait trouvé place. J'avais déjà ralentie quand sa voie tonna sur ma droite, tout prêt de l'endroit ou l'un de mes kunai c'était enfoncer. Je me retourna encore plus rapidement alors. Il se tenait contre un arbre, l'air totalement amorphe, comme si je l'ennuyais plus qu'autre chose. Il me surpassait sur le plan de la vitesse de déplacement. Pourtant, le fait qu'il semble me sus-estimer a ce point était sa plus grosse erreur, comme quoi même le plus redoutable des Uchiha pouvait commettre des erreurs. Il venait de me surprendre et cela malgré toutes ma concentration pour ne pas l'être. Plus que ses gestes qui montrait un total désintéressement de se que je pouvais faire, ce fut ses mots qui enfoncèrent le clou. Il me prenait de haut. « Ta suprématie Madara est éteinte depuis bien longtemps, cesse de joué au dieu et affronte moi comme le ferais un ninja. » Mon but était clair, je voulais l’énervé pour qu'il attaque et face une erreur.

    «| Je n'attendis pas de réponse pour agir, j'obtiendrais les réponses à mes questions lorsqu'il serait battu et dans l'obligation de répondre pour conserver sa vie. Je fis des mudra en lâchant mes kunai. Court. Rapide. mes mains les reprirent avant qu'ils ne soient trop bas pour me gêner. Un Mizubushin se formait déjà légèrement en retrait sur sa droite, couvert par l'arbre sur lequel il était posé. Je n'avais pas d'épée alors les courtes lames serviraient de substitue à l'arme que j'utilisais le plus souvent. Un bon, mes mains en avant, mon adversaire ce voyait déjà bloquer par les bras puissant du clone. Alors je me préparais, le coup qui suivrait ne serait pas fatal, mais il mettrait fin au combat car mon adversaire ne serait plus dans la capacité de se défendre... du moins, je l'espérais. J'étais sur de mon fait. Il était bloquer et plus encore. Totalement a porter de mes deux Kunais et sans doute surprit par ma vitesse de déplacement et de réaction. Je serais le digne héritier des maitres de Konoha. En moi brulait la flamme des héros du village.



_________________

«...I••• When I go out, like death, I bring my share of horror... But also happiness.•••I...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toks
Chef de clan ~ Junin de Konoha


Messages : 55
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 25

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/1520  (0/1520)

MessageSujet: Re: - Une défaite au goût amer -   Lun 3 Oct - 20:44


    Déterminé, il l'étais. A en voir l'expression de son visage, sa façon de se mouvoir. Chaque geste est calculé, millimétré, rien n'est laissé au hasard. Aucun doute sur ça, cet homme est en train de donné tout ce qu'il as. Mieux encore, il semble avoir du mal à accepter cet écart de puissance qu'il y as entre lui et moi. Toi qui t'es lancé dans l'affrontement de ta vie, toi qui pensais pouvoir m'atteindre, pour qui me prends-tu. Est-tu enfin en train de réaliser à quel point ce fossé qui nous sépare est grand ?

    Te voir te rué ainsi vers moi me ferais presque sourire, tu pense être le chat, et moi la souris. Tu pense me courir après, peut-être même crois-tu que je fuis le combat. Qui que tu soit, tu as du courage, c'est indéniable. Mais le courage ne suffit pas, n'espère pas compter sur cet atout pour me vaincre, ni sur ça, ni sur quoi que ce soit d'autre d'ailleurs. Tu perdras ce combat, mais n'aie crainte, je n'ai pas l'intention de te tuer. Ton style de combat dépasserais celui de n'importe qui d'autres, du moins si je te laisse l'opportunité de t'y perfectionner, et c'est ce que je vais faire. Nous avons cette chose en commun toi et moi, le Jikukan. Cet manie de jouer avec les Kunais, de les envoyé par ci, par là. Et puis ce sceau apposé sur chacun, ce fut bref, mais j'ai eût le temps de le voir lors de ton premier assaut, ce kunai que j'ai volontairement réduit à néant. Maintenant que je connais ton don, et que tu connais les miens, ce combat vas pouvoir commencer. A moins que tu aie un autre tour dans ta manche, une nouvelle fois, étonne-moi shinobi.

    Suprématie.. Joué au dieu.. Voilà de bien grands mots sortit de la bouche d'une homme qui n'as rien vu des vraies souffrance de la vie. Voilà des paroles bien naïves, de la part d'un shinobi si jeune, toi qui cours en ce moment même vers ta fin, approche, viens.

    Ma silhouette, désormais sous l'entrave d'un Mizubunshin, restait de marbre face à l'assaut du Konohajin. Elle commençais d'ailleurs à disparaitre, effectivement, le bunshin venais d'attraper de l'air. Sûr de lui, ou confiant, il fonçais, tête baissée ? J'en doute, les deux précédents Kunais déterminés du lieu où il se trouverais lors de son prochain déplacement, mais, à vraie dire, je ne pouvais savoir l'endroit exacte de ces Kunais.. L'impact eût lieu, l'arme blanche du jeune shinobi tranchas. Oui, elle tranchas, mais échouas. Un giclée d'eau arrosas le tronc sur lequel j'étais adossé. Mon corps commençais lentement à disparaitre, tel une illusion. Un bunshin, un banal bunshin. Mais le mal était déjà fait, surgissant de sous terre, armé d'un Kunai, j'avais déjà lancé l'arme à destination de son épaule gauche, avec à sa base une note explosive. J'étais apparut dans son dos, au moment même de son assaut, alors que lui était élancé dans les airs, il était trop tard pour faire volte face, stopper cet assaut.
    Tout ce temps, j'étais sous terre, tout ce temps, je t'observais, j'en avais la certitude, tu n'est pas un de tes clones.

    La note explosas, emportant avec elle sans doute une partie de son épaule. J'étais proche, très proche, assez proche pour être moi-même atteint par cette même explosion, mais je ne le fit pas, me dématérialisant de nouveau, m’enfonçant cette fois-ci dans le sol, non grâce à l'élément doton cette fois, mais au Jikukan.

    Alors, jeune shinobi, qui de nous deux est désormais le chat, et la souris.

_________________
^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tobirama Senju
Juunin de Konoha


Messages : 84
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 28

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/1520  (0/1520)

MessageSujet: Re: - Une défaite au goût amer -   Mar 4 Oct - 0:39

Une défaite au goût amer

    J'arrivais à vive allure, très vive allure. Mon clone avait fait son mouvement, il n'y avait aucune chance pour qu'il ne parvienne pas à bloquer mon adversaire, à moins que ce ne soit pas mon adversaire. Je courrais vers lui quand je vis mon clone attraper du néant. Encore se fameux pouvoir du grand Madara? Non c'était autre chose et cela je le compris en voyant le regard de mon clone qui n'était ni diriger sur le vide qu'il avait attraper, ni vers moi... Non il observait au delà de mon épaule. Il y avait quelque chose derrière moi. Quelqu'un... Le vide qui mon clone semblait tenir et qui s'effritait déjà face à moi, n'était autre qu'un bushin. Un clone illusoire. Sans consistance... Je m'étais une fois de plus fait avoir par ma plus grande faiblesse. Les illusions. Les Uchiha était réputer pour être de fabuler utilisateur de cet art et Madara l'était sans doute aussi. Il me faudrait être plus vigilent à l'avenir.

    Sans attendre d’avantage, mon corps comme le sien l'avait fait plus tôt, disparue. réapparaissant quinze mètres plus loin derrière ma position initial. Mon chakra était déjà en œuvre, mes mains en place. Alors que l'explosion prenait fin, et cela derrière le champ de fumer qu'il avait créer, un nouveau Mizubushin créer à partir de l'eau de l'ancien venait d'apparaitre, muni d'un kunai et déjà élancer au travers la fumer pour attaquer l'Uchiha au corps à corps. De ma position, j'avais déjà effectuer d'autre mudra et le sol humide se voyait imbiber rapidement d'eau. Lorsque le jutsu fut fini ma main envoyait 5 shurikens vers la silhouette qui s’enfonçait dans le sol, lentement mais surement. J'étais un expert dans le lancer de projectile, sans doute l'un des meilleurs, le calcule était parfait, la trajectoire sans défaut, il serait atteint avant d'avoir fini d'effectuer ce qui semblait être un doton. Je n'attendis cependant pas pour voir si j'avais raison ou pas. Déjà ma position avait changer, arriver à l'emplacement de mon second Kunai, qui se situait prêt de l'emplacement ou se trouvait son Bushin. Ma main tenant 5 Shuriken, mon lancer une nouvelle fois parfait, il se voyait attaquer à la fois part mon clone, par une première rafale de shuriken, par une seconde rafale de shuriken venant d'un autre endroit et pour finir, il y avait mon suiton qui se rependait au sol, s'approchant dangereusement de sa position, se qui aurait pour effet de le bloquer avant qu'il ne soit complétement engloutie par le sol, ne lui laissant aucun échappatoire face à mes shuriken.

    Ce fut d'un geste de main que je rependit l'acier autour de moi. J'avais appris à être sur mes gardes et cela même lorsque la situation ne semblait pas pouvoir m’échapper. De ma seconde main, j'attrapais un nouvel instrument, qui serait l'acte final à ce combat. Du moins je l’espérais. Comment va tu te sortir de sa Madara? Suis-je enfin intéressant à t'es yeux? J’espère être à la hauteur de t'es espérance. A la hauteur de ta légende... Au final, tout ce que j’espère, c'est que toi, tu ne m'étonne pas et que mes actes signe la fin d'une vie anarchique, cas été la tienne.



_________________

«...I••• When I go out, like death, I bring my share of horror... But also happiness.•••I...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toks
Chef de clan ~ Junin de Konoha


Messages : 55
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 25

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/1520  (0/1520)

MessageSujet: Re: - Une défaite au goût amer -   Mer 5 Oct - 13:15

    Le souffle de l'explosion me traversait de toute part, alors que je laissais mon corps lentement retourner à la terre, mon adversaire à mon grand étonnement venais d'esquiver cet assaut, qui était certes un assaut banal aux premiers abords, mais meurtrier dans son exécution. Et alors que les ravages de ma note explosive commençaient à peine à se dégagés, que déjà son offensive avais commencée. Un volée de Kunais, suivit d'une seconde presque simultanément, mon sharingan l'observait, il ne laissais rien au hasard. Par le passé, j'ai déjà affronter un ninja de ta trempe petit, il était néanmoins beaucoup plus réputé pour son art que tu ne semble l'être.

    Les kunais passèrent au travers de mon corps, tout comme le reste. Ce jutsu aqueux sous mes pieds, si je n'étais pas Uchiha Madara, ce combat prendrais sans nul doute fin dés maintenant. Malheureusement pour toi, tu t'es visiblement surestimé, car si cet assaut était ta chance de clore ce combat, gamin, tu te met un doigt dans l’œil.

    Mon corps disparut donc une nouvelle fois sous terre, prépare-toi jeune shinobi, de nouveau, j'arrive. Apparaissant de nouveau à quelques mètres de là, de nouveau immobile, dos à un arbre. Tout autour de moi, une multitude de Kunais, les vestiges de sa précédente attaque. Bien entendu, je me tenais à l'écart de son précédent suitton.

      « C'était une belle attaque, néanmoins pas suffisante. Je n'aime pas me répéter Konohajin, la personne qui auras raison de ma vie n’existe pas encore. Je vais mettre fin à cet affrontement une bonne fois pour toute. »


    J'étais lassé de ce combat, bien que qu'attrayant, savoir que ce shinobi nourrissait l'espoir de me vaincre faisait naître en moi une certaine frustration. Est-il conscient que je me joue de lui depuis le début de ce combat, ou pense t'il vraiment pouvoir venir à bout de l'homme que je suis.. Peu importe, la réponse à ce genre de question n'as aucun importance, et l'issue de ce combat est bouclée dés l'instant où celui-ci as débuté. Il se trouvais à une dizaine de mètres de moi, et avais repéré ma position grâce à ma précédente phrase, j'avais capté son attention, nos regards s'étaient croisés, ma course avait débuté, faisant preuve de toute la rapidité que je possédais, je courrais déjà vers lui, que vas-tu faire shinobi. Un kunai surgit alors en dessous de ma longue cape noire, furtivement, rapidement, il tranchais l'air à destination de ma cible, alors que je me trouvais à 3 mètres désormais de lui.

_________________
^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tobirama Senju
Juunin de Konoha


Messages : 84
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 28

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/1520  (0/1520)

MessageSujet: Re: - Une défaite au goût amer -   Mer 5 Oct - 16:04

Une défaite au goût amer
    L'Uchiha avait éviter. Il était plus que digne de sa réputation. Alors que sa voie retentissait dans les airs, je me retournais vers lui. Les métaux toujours au sol, m'encerclant comme une fine couche protectrice pour les attaques physique. Ma main resserrait toujours l'instrument qui serait peut-être le secret d'une victoire qui me semblait de plus en plus improbable. Je l’écoutais, l'observant, il était réapparue au prêt de l'eau, mais assez loin pour ne pas être affecter. Chose intelligente. Puis il bougea. Enfin il attaquait, peut-être serait-ce l'ouverture? De mon emplacement, j'observais tous ses gestes, pas l'un ne m’échappait. Il était rapide et cela même dans ses déplacements simple.

    J'attendis le meilleur moment, le moment ou il pénétra dans la zone que j'avais remplie de Makibishi. Puis le mouvement, quasi imperceptible de sa manche, laissant entre voir une attaque prochaine. C'était le moment. Dans le même mouvement, le flash éclatât, aveuglante toute la zone. L'Uchiha, muni de deux dojutsus ne pouvait passer outre cette lumière.

    Un mouvement, rapide, et je le rejoignis, profitant de sa difficulté à se déplacer, que ce soit à cause de l'effet du flash, ou à cause des makibishi qui le blessait légèrement à chacun de ses pas. Un geste précis, mon poing muni d'un kunai s’enfonça dans son épaule. Sur cette offensive, je misait tout, si je me loupais, le risque d'un retour de feu serait énorme. Si je réussissais, la suite serait beaucoup plus simple, aussi fort soit-il, un ninja blesser partait perdant.

    Mais je ne voulais pas vendre la charrue avant les bœufs, même dans mon offensif, je restais méfiant, prêt à toute éventualité, que ce soit en terme de défense, ou pour en terminer avec le pire ennemi de Konoha. Si je parvenais à l’éliminer, alors j'aurais prouvé à tout les détracteur de la RACINE, que nous pouvons nous intégrer et combattre pour le bien d'un même village. L'effet de surprise aura t-il eu l'effet escompté? Allais-je signé la fin du puissant Madara? Rien n'était moins sur. Dans tout les cas, c'était à moi qui revenait d'écrire mon histoire.




_________________

«...I••• When I go out, like death, I bring my share of horror... But also happiness.•••I...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toks
Chef de clan ~ Junin de Konoha


Messages : 55
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 25

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/1520  (0/1520)

MessageSujet: Re: - Une défaite au goût amer -   Jeu 6 Oct - 1:13


    Dans mon élan de détermination, j'en avais oublié un détail. Les makibishis. Ces petites étoiles, aussi fines et tranchantes que des rasoirs.. Mon sharingan encore et toujours rivé sur mon adversaire, mon bras armé ne lanças donc pas cette arme blanche, il avais bougé, mes yeux, habitués depuis longtemps au combat n’échappèrent pas à ce détail. J'avais reconnu l'artifice qu'il allais usé, tu n'es pas stupide gamin, tu compte faire de ma force, la plus grande de mes faiblesse. Ce combat serais déjà clos depuis longtemps si je n'étais pas celui que je suis, tu es doué, il faut le reconnaître.

    Mes yeux se fermèrent, dans le même temps, je sentit l'un de ces makibishis s'enfoncer dans la plante de mes pieds, le flash explosas.. Désormais aveugle, le temps d'une seconde.. C'était court, mais pas assez pour être à la vue d'un danger. Tout en plaçant le bras qui tenais mon kunai devant mon visage, je fit mine d'être atteint par cette lumière. Il allais attaquer, je le sais, sinon à quoi bon.

    Comme je l'avais prévu, son offensive ne se fit attendre, j'eût le temps de voir sa lame s'approcher dangereusement de mon épaule, alors que je m'étais arrêter dés l'instant où mon pied touchas l'une de ces étoiles d'acier. Une nouvelle fois, cette attaque était un succéss.. Ou presque. L'homme me traversas de toute part, lui et son Kunai. Dans le même temps, je me rematérialisas presque instantanément après qu'il m'aie traverser, de mon autre main, j'envoyas un Kunai déjà armé, raccordé à un fil de métal, dans l'arbre se trouvant face à moi, ainsi dans la continuité de mon geste, me retournant furtivement, de mon autre main encore armée du Kunai que je n'avais lancé à cause de la grande flash, je tranchas. Une giclée de sang jaillis. Enfin, j'en voyais la couleur.

    L'action avait été rapide, et ce combat se devais d'être terminé. Lorsque le konohajin tentat de se mouvoir, de quelque manière que ce soit, il sentit comme une retenue. Comme prévue, notre face à face as eût lieu. Comme prévu, tu as tenté l'assaut de trop. Dans mon dos, alors que tu ne pouvais le voir, un fil de fer était étendu, raccordé à l'arbre devant lequel je me trouvais. Ce même fil de fer, qui était à son tour rattaché à ce Kunai que je tenais dans l'autre main, celle que tu n'as vu bouger, car elle ne l'as fait qu'une fois que ton dos se trouvais face au mien. Ce même fil de fer qui t'as traverser alors que j'étais immatériel, s'est matérialisée en même temps que moi. Désormais tu te retrouve avec un fil d'acier, tendu, menaçant de déchirer tes organes internes si tu venais à tenter de bouger.

    Moi, après cette offensive, j'avais pris soin d'effectuer un rapide pas en arrière, en prenant soin cette fois, à ne pas toucher ces étoiles qui m'ont presque couté une potentielle situation contraignante, alors que de ton épaule s'écoule le liquide de la vie. Toujours armé de mon Kunai, je t'observais de mes deux yeux.

    « Eh bien, on dirais que désormais ta vie ne tiens plus qu'à un fil, Konohajin. »

_________________
^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tobirama Senju
Juunin de Konoha


Messages : 84
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 28

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/1520  (0/1520)

MessageSujet: Re: - Une défaite au goût amer -   Jeu 6 Oct - 21:46

Une défaite au goût amer
    Il était excellent, bien plus que que je 'lavais pensé dans mon imagination, qui pourtant pouvait être parfois débordante. Il excellait dans le domaine du combat, il agissait rapidement, signe d'une réflexion tout aussi rapide. C'était un génie et pensé que ses simple capacités faisait de lui ce qu'il était, était une énorme erreur, car il était bien plus que ses capacités. Il était un ninja hors pair, compétent dans tout les domaines, il méritait plus que n'importe qui sa réputation. Mais qu'importe son talent, qu'importe son niveau, qu'importe qui il était, je n'étais moi-même pas n'importe qui et j'allais lui montrer.

    Alors que mon attaque s'enchainait, je compris rapidement qu'elle serait inefficace, se fut rapide à déterminer et même un ninja n'aillant pas un esprit d'analyse aussi élever que moi l'aurait compris quand il serait passer au travers le corps de l'ennemi au lieu de le blesser. Je ne perdis pas une seconde, inutile de gaspiller mon énergie à attaqué dans le vide. Aussi facilement que je le traversais, je disparue pour réapparaitre plus loin, de l'autre coter de la zone de combat. Entre lui et moi, une marré d'eau, de makibishi et d'herbe. Rien de bien gênant en somme pour un homme capable de se mouvoir dans l'espace temps.

    J'avais jusque maintenant pas mal analysé ses déplacements, sa manière de disparaitre, de réapparaitre... Et pourtant je ne voyais toujours pas la faille, pourtant il me fallait le toucher et une fois de plus, j'allais tout tenter. J'étais donc prêt d'un arbre, sans attendre qu'il réalise que je n'étais plus la je me propulsais à la force de mes jambes dans sa direction, kunais en main. La rafale fut rapide et son seul moyen d’esquiver cette rafale était encore une fois de se rendre complétement inconsistant... Six, c'était le nombre de Kunais qui sifflaient dans sa direction alors qu'il était presque retourner. Six Kunais lancer avec vitesse et force différente. Si mes connaissances étaient exact, son sharingan calculerait toutes les trajectoire des que les kunais serait globalement dans son champ de vision. Je n'avais cas espérer qu'il serait trop tard pour lui et qu'au moins un kunai mettrait au but. Je misais tout sur la vitesse de mon hiraishin et sur ma propre vitesse pour parvenir à surprendre mon adversaire dans le dos, profitant qu'il se retourne, sachant pertinemment qu'il serait face à moi au moment ou le premier Kunai l'atteindrait.

    Peut-être n'aurait-il d'yeux que sur moi, propulser vers lui, poing muni de Kunai... Ainsi les kunais feraient l'effet espérer. Ainsi je le blesserais... Dans le cas contraire, il me faudrait improviser et prier.




_________________

«...I••• When I go out, like death, I bring my share of horror... But also happiness.•••I...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Toks
Chef de clan ~ Junin de Konoha


Messages : 55
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 25

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/1520  (0/1520)

MessageSujet: Re: - Une défaite au goût amer -   Ven 7 Oct - 19:20


    Une fois encore, le Hiraishin m'avais eût au dépourvu. Je pensais mon attaque assez rapide pour l'atteindre, mais il as vu trop de fois ce jutsu œuvrer, j'aurais dût m'en douter. Une erreur de ma part, moi qui me devais de n'en commettre aucune, mais ce n'est pas le pire. Si j'espère pouvoir venir à bout de cet utilisateur du Jikukan, je devrais en faire une autre, et ce volontairement. Nos arts sont liés, mais diffèrent l'un de l'autre. Notre utilisation est en totale contradiction, lui s'en sert pour assaillir son adversaire à la vitesse de l'éclair, moi, je préfère attendre ces offensives, pour mieux attaquer. Cette fois encore, ton hiraishin t'as sauver.
    Cette fois encore la rapidité de ton déplacement dépasse celle de ma vitesse d’exécution. Tu es un shinobi qui vaut le détour, finalement, cette rencontre n'étais pas une mauvaise chose.

    Dés sa disparition, mon corps devînt pour la énième fois inconsistant, face à un ninja de sa rapidité, le temps d'analyser sa position avant qu'il n'attaque serais trop dangereux, surtout lorsqu'on sait que sa position peut changer d'un moment à l'autre. Et j'avais vu juste, une rafale de kunais sifflais déjà dans ma direction. Je n'eût pas à le chercher longtemps, il courrais déjà dans ma direction, mon corps restait une nouvelle fois immobile, attendant la venue du shinobi. Allais-tu une nouvelle fois passé au travers de ma silhouette, Konohajin..

    Le choc eût lieu, je n'avais pas bouger d'un pouce. Restant totalement immobile. Le ninja venais de m'assaillir,son regard croisas le miens, la sens-tu, cette douleur à ton abdomen ? Son kunai enfoncer dans mon épaule, nos visage à à peine quelques centimètres l'un de l'autre, je pouvais sentir son souffle, mais également voir l'étonnement dans ses yeux. Sans aucun doute, tu pensais passer une nouvelle fois au travers de moi. Après tout, rien ne semblais présagé le contraire. Ton kunai, la trajectoire de ton coup, la vitesse d’exécution du miens. Encaisser pour mieux attaquer. Mon sharingan m'avais permis d'anticiper ton mouvement, de manière à parvenir à décalé le point d'impact du Kunai sur une partie de mon corps moins dangereuse, ma main droite quand à elle restée sous ma cape noire, masquais une main armée d'un Kunai, qui as sût surgir dés le moment de l'impact du tiens. Perforant ton abdomen, c'était une attaque simultanée, et cette fois peu importe ton hiraishin, si ton arme as atteint mon épaule, alors la mienne t'as également atteint.

_________________
^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tobirama Senju
Juunin de Konoha


Messages : 84
Date d'inscription : 13/08/2011
Age : 28

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/1520  (0/1520)

MessageSujet: Re: - Une défaite au goût amer -   Ven 7 Oct - 22:41

Une défaite au goût amer
    il évita tout mes kunais de la manière don je l'avais prévue. Deux options c'étaient alors offerte à moi, foncer dans le tas, espérant qu'il se re materialise pour me contrer. Ou alors je pouvais me téléporté avec l'un de mes kunais, pour le prendre à revers au dernier moment lorsqu'il voudrait m'attaquer. Avec plus ou moins de réflexion, j'avais choisi la première option, toutes mes tentatives pour l'avoir à revers à l'aide du hiraishin avait échouer, c'était le moment de surprendre et de faire autre chose, quitte à me faire avoir au final.

    Je fusait sur lui, tel une flèche don les poings était affuté comme la lame que je tenais. Mes pied foulaient le sol, un sol que je ne sentais même plus. L'heure n'était plus à la réflexion, seul l'action comptait. La tension, l'adrénaline que je ressentais à me jeter dans la gueule du loup. C'était les même sensation que lorsqu'on saute à l’élastique en sachant que celui-ci ne tiendra pas et que l’élastique cédera avant même la fin du plongeon. C'était sa le véritable plaisir dans un combat, ou l'issu était plus incertaine que la plus incertaine des choses. Se lancer dans une bataille perdu d'avance en aillant le sentiment que même l’échec et la mort était une solution préférable à la fuite.

    La sueur goutait de mon front, me chatouillait la peau. J'étais sous pression et chaque élément m'entourait se faisait ressentir d’avantage. A fleur de peau comme on dit.

    Le choc arriva soudainement. La certitude d'avoir atteint ma cible vint encore plus soudainement et la douleur ressentie dans mon abdomen encore plus... Je le regardais aussi froidement qu'il me regardait. On se jaugeait du regard, les yeux dans les yeux. Je voyais enfin les deux dojutsus les plus puissant au monde. Je les observais, sans peur. Je n'avais aucune qualité dans le domaine du genjutsu, mais j'avais certaine connaissance, comme celle qui disait que les sharingan était de puissante arme pour créer l’illusion. Mais j'étais aussi certain de ne pas être tomber dedans. Le Kunai qui c'était enfoncer en moi avait brisé toutes illusion et briserait toute illusion à venir. Tel était le facteur important à connaitre dans le domaine du genjutsu lorsque l'avait pour faiblesse.

    Nous y étions donc. Il était blesser et je l'étais aussi. Moi plus grièvement que lui, mais qu'importe, je venais de faire chuter le grand Madara, qu'importe ce qui pouvait maintenant m’arriver, qu'importe si il l'avait fait exprès ou non, je l'avais atteint. J'avais atteint mon objectif. Rien ne m’empêchait de me replier, de sauvé ma vie, mais je n'en fis rien. « Merci pour cette grande leçon Madara-sempai. » D'un même geste, je ressortie le kunai que je lui avait planté dans l’épaule. Un dernier regard et je me volatilisa.

    J'avais dépensé bien trop de chakra. Ce fut épuise et blesser que je m’effondra au plein centre de Konoha. Mon combat m'avait épuisé. Madara était un ninja formidable et il me l'avait prouvé. Je me sentais partir. Perdre connaissance... Puis je me senti transporter...



_________________

«...I••• When I go out, like death, I bring my share of horror... But also happiness.•••I...»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: - Une défaite au goût amer -   Aujourd'hui à 4:55

Revenir en haut Aller en bas
 
- Une défaite au goût amer -
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quel sport faite vous?
» L'amour est une fumée faite de la vapeur des soupirs ♦ Hélène & Lilieth
» L'Aidant de l'Amer
» Aux sombres héros de l'amer [Rang A versus Kurohime]
» Faillir à une promesse faite sous la contrainte, est-ce pécher? [Vivonne]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto No Seitan' :: Archives :: Archives :: Archives Rôle Play-
Sauter vers: