Partagez | 
 

 Une Frontière. [LIBRE]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kana Uzumaki
Genin de Konoha
avatar

Messages : 160
Date d'inscription : 08/08/2011

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/450  (0/450)

MessageSujet: Une Frontière. [LIBRE]   Jeu 25 Aoû - 15:46

Les frontières se partagent d’indécise décision. Reculant, s'éloignant, puis se rapprochant dangereusement de nos compagnons, de nos amis, de nos pères, de nos enfants. Et s'abattant, comme le glas d'une lame sur nos cous.

Le sang est l'encre indélébile de nos maux.


Un homme attendait, plantait devant l’immensité de l'horizon le regard perdu sur une multitude de point, une multitude de pensé sans queue n'y tête. Aléatoire venant puis disparaissant dans le néant à peine étaient elles créer. Des noms revenaient pourtant souvent, des visages surtout. Comme pour se laver l'esprit, l'homme porta ses doigts sur ses tempes, caressant du bout de ses phalange cette dernière et remontant dans ses cheveux, caressant distraitement son cuir chevelue avant de soupire. La lassitude du monde le gagner, quel age avait il pourtant ? A peine 30 ans ? Un peux moins sans doute. Mais son regard était celui d'un vieille homme, ses pensée, ses envies étaient celle d'un homme lassé du monde. Et pourtant, il était un homme puissant.

A cette pensé, l'homme se redressa. Se disant qu'il était important à son village et qu'il n'avait pas le droit de sombrer dans les dédales de son sombre passé. Qu'après tout, la page de celui ci était tournée alors l'encre de ses derniers ne devait pas percer les pages. Et pourtant, chacun des nouveaux mots qu'il écrivait semblaient se perdre dans les taches des anciens, comme si, jamais, il ne pourrais s'en défaire, pourtant avec le temps bien que les traces reste, les mots s'échappent et devienne de sombre lueur ou l'on ne peux plus mettre un sens.

Et la tête lui tourne alors qu'il tente de se souvenir sans jamais y parvenir.

Un autre soupire arracha la gorge du jeune homme. Du vieil homme. Il n'était plus aussi fougueux qu'a sa jeune époque. L'avait il seulement était ? Fougueux et jeune ?
Non, pas à son souvenir en tout cas, il n'avait jamais était se qu'on espérait de lui et pourtant, il avait toujours fait du mieux qu'il pouvait pour réussir ses mission au maximum de leurs potentiel, et du sien aussi. Ne comptait que sur lui même toujours. Jamais sur les autres. et maintenant, certainement personne avait voulu le voir au pouvoir, un pouvoir qui lui piquer la langue et les main. A présent il devait prendre de décision pour tout un village pour qu'un maximum survive et soit heureux.
Mais qu'es ce que c'était être heureux ?
Après la guerre, c'était simplement trouver un toit, trouver, à manger et de quoi se réchauffer. Etsu était capable de les aider pour ça.
Mais après cela, une fois que la majorité des gens avait trouver cela, ils n'étaient plus heureux de se qu'ils avaient. Il leurs fallait ensuite un peu plus, une télé, un cinéma, des loisir, des femmes, des enfants. Etsuko était encore capable de subvenir a se genre de besoin.
Mais après ? Après, il finissait par y avoir trop de monde, et trop de conflit aussi, pour une femme, pour un homme. Pour un bijou ou pour une arme. Pour une trop grande demeure ou pour une trop grande terre. Et cela, Etsu ne ne pensait pas capable de régler se genre de conflit. Il était un homme d'arme et non un homme politique. La politique l'écrasé et il lui fallait trouver quelqu'un pour régler se genre d'affaire.

Mais comment ?

Un derniers soupire vint écraser l'air autours du seigneur d'Iwa. Il ferma a demi les yeux, observant toujours autours de lui. Les choses qui approchaient, qui s'éloignait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Une Frontière. [LIBRE]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» L'ambassadeur dominicain dément la fermeture de la frontière par son pays.
» Menace de paralysie des activités à la frontière haïtiano-dominicaine à partir d
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto No Seitan' :: Archives :: Archives-
Sauter vers: