Partagez | 
 

 Une vue d'ensemble

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Une vue d'ensemble   Dim 21 Aoû - 21:27


    Nous y voila. Ame no kuni, un village qui en mon temps n'en était pas réellement un lorsque j'étais à la tête de mon village. Des terres dévaster par les guerres, des terres inutile en sommes, personne n'en voulait à cette époque. J'étais étonné que des gens soient parvenu à en faire quelques choses au milieu de tous les conflits. Jamais je n'avais convoité ses terres et aujourd'hui, j'y étais accueillis en roi. Triste destin pour une ancienne légende que de devoir venir trouvé un refuge sur des terres que personne ne voulait. Mais j'avais un titre a conserver, à rendre plus grand encore. C'était un nouveau défi personnel. J'allais faire de cette endroit, l'endroit le plus convoiter au monde, je voulais m'attirer l’intérêt du monde pour mieux le surprendre de ma puissance et de la puissance de ce village. Plus rien ne pouvait m’arrêter, plus fort qu'avant ma mort, j'allais écraser le monde de ma nouvelle puissance.

    J'avais des hommes, des véritable soldats, qui à eux seul pouvaient tenir tête à une petite armée de nouveau soldat. J'allais à mon tour former une nouvelle génération de déserteur, de jeune garçon et fille qui ont tout perdu. J'observais au travers ma seul fenêtre l’étendu de tout mon village. L'architecture de ce village était totalement différente de tout ce que l'ont peu voir ailleurs. Ma tour était plus que haute, j'étais capable de tout voir, rien ne pouvais m’échapper alors que je pouvais échapper à tous. Le grand Mujin, invisible comme le vent et tout aussi redoutable.

    Une vue d’ensemble sur mon nouveau monde, sur ce qui était mon avenir et l'avenir de bien d'autres hommes et femmes. J'avais de grand projets, de grande choses à faire. Ici, c'était le lieu idéal pour arrivé à mes fins. Iwa redeviendrait mien, le monde deviendrait mien. J'avais les armes pour y parvenir et alors je parviendrais à accomplir ce que le passé ne ma pas permis de faire. Ce pourquoi nous avions fonder le grand village de la roche. Personne ne pouvait m’arrêter et je ne laisserais de toute les manières personne ne m’arrêter. J'observe le monde, un monde qui sera à nous...


Revenir en haut Aller en bas
Shizuru Nara
Juunin d'Ame
avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 30/09/2011

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une vue d'ensemble   Jeu 13 Oct - 19:48


Une vue d'ensemble

« chapter 4: nouveau départ »
« act II: rencontre »

    « Qu'est-ce que la vérité ? Il y a la tienne, la mienne et celle de tous les autres. Toute vérité n'est que la vérité de celui qui l'a dite. Il y a autant de vérité que d'individus. »

    Le village avait bien changé. De mon temps, les rues étaient bombées, les commerces marchaient... c'était l'ère « Hanzô ». Aujourd'hui, je découvris avec surprise que tout était désert, les restaurants de prestige dans lesquels j'allais anciennement dîné étaient remplacés par des bars miteux, proposant de l'alcool aux plus fauchés du pays. Les rares habitants que j'avais pu croisé semblaient être atteints de différentes maladies, je n'osais même pas leur demander ce qui était arrivé au village. Un vieil homme m'avait reconnu, grâce à mes yeux vérons ainsi qu'à la bague du clan Ranshi que je portais à l'index et m'avait appris que le village avait été déserté par la plupart des forces Shinobis ainsi que de Civils qui en avaient les moyens, tout cela depuis que Pain avait disparu de la circulation, de manière soudaine. Mais ce n'est pas tout ce que le vieil homme m'apprit, il me conta une certaine agitation depuis plusieurs jours au niveau de la plus grande tour du village, de nombreux Ninjas s'étaient infiltrés en AmeGakure et leur sortie ne semblait pas avoir encore été prononcée. L'inquiétude régnait dans le village, je pouvais le voir dans le ton de la voix de l'homme, qui était épuisé, fatigué de vivre une vie, qui ne méritait de l'être. La pauvreté avait ravagé le village, l'âge d'or d'Ame, bien que beaucoup moins intense que ceux des cinq grandes forces Shinobis, s'était évanoui.
    Je quitta le vieil homme, après l'avoir aidé à porter ses quelques courses et l'avoir accompagné jusqu'à ce qui semblait être son appartement. Je repris mon chemin, vers la grande tour du village cette fois-ci, où j'espérais en apprendre plus sur les mystérieux évènements qui venaient de s'abattre sur le village. Sur le chemin, je fus interpellé par un autre individu ayant reconnu les traits de mon visage. Mais cette fois-ci, sa rencontre me laissa présager bien plus qu'avec le vieil homme et cela, grâce à son habillement. C'était un Ninja du village d'Ame. Un sourire parcourait son visage depuis qu'il m'avait remarqué, tandis que ma face restait de marbre, cachant mon excitation à l'idée d'en apprendre plus. Après de courtes salutations, il me demanda où j'étais passé tout ce temps, moi le fils principal de la famille Ranshi. Je lui raconta quelques mésaventures, mais pas toutes, laissant parfaitement cachées mes relations avec le Nukenin Orochimaru, ce qui pourrait me valoir certains ennuis malgré mon statut dans ce village. Après cela, ce fut à moi de lui poser des questions. Il m'apprit alors que le clan Ranshi, ma propre famille, avait été décimée par Pain. En effet, mes pairs avaient reçu les meurtres des leurs par celui qui se disait être un Dieu, comme un crime impardonnable. Leur honneur était tel qu'ils ne purent que tenter une attaque face au défunt Pain. Mais ils n'avaient apparemment pas été de taille à rivaliser avec lui. Que leur âme repose en paix, j'étais fier d'eux et du courage dont ils avaient fait preuve. Finalement, j'en vins au cours de ma discussion à regretter la mort de celui qui avait éliminé mes parents, simplement pour savoir quelle était sa puissance, c'était un véritable regret pour moi de ne pas l'avoir affronté. Enfin, le Ninja m'apprit que plusieurs tels que lui ne voyaient plus grand espoir en Ame, surtout depuis l'arrivée d'âmes inquiétantes au village. Malheureusement, il ne put m'en apprendre plus à ce sujet-là. Je le quitta, de manière brève cette fois-ci. Et je continua ma course.
    Enfin, arrivé aux pieds de la plus haute tour du village d'AmeGakure, je commença à monter les marches. Aux premiers abords, rien ne me semblait avoir changé et je ne ressentais pas la présence de quelconques personnes ici. Les rumeurs selons lesquelles des Shinobis s'étaient infiltrés dans le village étaient-elles vraiment fondées ? Je n'en doutais pas, je pensais d'avantage à ce que les Hommes aient quitté le village, voyant que celui-ci était quasi-désert. Je continuais donc à grimper les longs escaliers jusqu'à atteindre le dernier étage. Une porte se dressait devant moi, comme un ultime obstacle à la vérité. Que pouvait bien se cacher derrière elle ? J'allais bientôt le savoir, je pris la poignée, la tourna et poussa le rempart final. Je ne l'avais pas remarqué, mais j'avais pris pas mal de temps à monter le bâtiment. Tellement de temps que d'une fin de journée grise et pluvieuse, j'étais passé à une nuit des plus sombres et tout aussi frappée par la pluie. Et je le voyais, lui, cet homme qui se tenait à quelques mètres de moi, scrutant l'horizon, comme le ferait un homme aux grandes ambitions. Sans doute avait-il entendu le claquement de la porte contre le mur après que je l'eu poussée, c'est pour cela que je ne pris pas la peine de l'interpeller. Je fis comme lors de mes précédentes rencontres : des salutations. Et mon excitation prit finalement le dessus, celle qui était née lorsque j'avais foulé un premier pas dans ce pays, je ne pus m'empêcher de lui poser une question, l'heure de la vérité avait sonnée.

    « Keisuke. Ancien Shinobi d'Ame. Et vous ? »

    Un ton calme était donné, une réponse je demandais, aucune arrière pensée, mon excitation à son apogée...




_________________
Roger
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une vue d'ensemble   Ven 14 Oct - 1:23


      « Je suis le futur d'Ame, l'avenir du monde... »


    Des mots pleins d'orgueil, une volonté de réussite certaine. J'étais certain de l'avenir notre village, de mon avenir. Je ne m'étais pas encore retourner, j'avais d'ailleurs sentie ce jeune ninja venir depuis un moment, depuis six mois que j'étais ici, j'avais pu repérer et reconnaitre chaque sources de chakra. Toutes les identifiés, mettre un nom sur chacune des sources en somme. Un moyen très simple de savoir que le village était infiltré. Cette manière de faire avait longtemps épargné Iwa des envahisseur, elle serait tout aussi efficace à Ame. (ce que Colonel Reyel dit c'est de la merde dans sa chanson Aurelie.) L'homme, le ninja avait donc pu atteindre cette endroit parce que je l'avais décider. Même dos à lui, je voyais tous ses gestes, il n'avait aucun moyen de me surprendre. Même dos à lui j'étais capable de le finir en quelques seconde. Tel était la différence de puissance entre lui et moi. Puis aujourd'hui, qui pourrait abattre? J'étais immortel, nous étions immortel, des corps don l'âme était condamné à ères, alors autant profiter de notre statue pour reprendre ce qui nous appartenait de droit.

      « Qui es-tu toi pour osé venir importuné le chef de ce village? Ne t'as ton pas appris les bonnes manières ici? Il était grand temps que je reprenne les choses en mains. »


    Ce ne fut cas cette instant précis que je me retourna, mon corps bandelet faisant face au jeune ninja présomptueux de venir face à une légende vivante sans semblé ressentir la crainte. Sans doute ignorait-il réellement qui j'étais, sans doute sa question n'était pas une insulte à ma légende. Seul son manque de culture était la seul insulte en ma présence. Son ignorance. Je n'allais pas perdre mon temps à lui répondre. Je n'étais pas ici pour comblé l'ignorance de sa vie, sa bêtise restait sienne.

      « Que veux-tu insolent? »


    Mon regard ce planta dans le sien. Dur, froid, fier. Hardorck jusqu’à la mort. (Indochine c'est pas terrible aussi.) Une mort qui ne viendrait plus jamais me prendre. Loin de moi d'avoir des visions utopique de mon avenir. Il était tout tracé. Certain. Il me fallait maintenant des instruments, des pièces à déplacer sur l'échiquier du monde. Des plumes qui me permettraient d'écrire l'avenir. Restait à savoir si cette homme qui se présentait face à moi serait assez présomptueux pour posé un genoux à terre et se soumettre à l'autorité don je faisais preuve. Si il aurait la sagesse d’obéir à mes ordres. Devant ainsi l'une de mes cartes et pourquoi pas l'une de mes cartes maitresse. Dans le cas contraire, si il refusait de me prêter allégeance, il me suffirait d'en terminer avec lui, maintenant, ici. Il avait les cartes en main, il lui restait de choisir la bonne solution. L'option la plus intelligente qu'il pourrait faire.


Revenir en haut Aller en bas
Shizuru Nara
Juunin d'Ame
avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 30/09/2011

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une vue d'ensemble   Ven 14 Oct - 22:10


Une vue d'ensemble

« chapter 4: nouveau départ »
« act II: rencontre »

    « Je suis le futur d'Ame, l'avenir du monde... »

    Sans doute était-il le nouveau chef d'Ame. Au vu de ses paroles, nul doute n'était possible. La modestie chez cet homme dont je n'avais pas encore pu croisé le regard ? Inexistante. Je me demandais pour qui il se prenait réellement, mais peut-être avait-il de quoi avancer une telle thèse. Ces premières paroles me déplaisèrent fortement, et ce ne fut pas sans se faire remarquer sur mon visage, qui était désormais parcouru par un air à la fois intrigué et sérieux. Ce discours, je l'avais déjà entendu avec le dénommé « Pain », qui se qualifiait ni plus ni moins de Dieu. Ici, la situation était plutôt semblable, l'homme se considérant comme le centre de nos terres, comme si ses choix allaient influer sur le monde entier. Vous me direz, avec un poste tel que celui d'Amekage, beaucoup d'opportunités, de possibilités s'offraient à nous. Je ne ressentis pas de quelconque devoir après ces paroles, ni même celui de répondre quoi que ce soit, je laissa l'homme s'engager dans un court monologue, avant de moi-même prendre parole une nouvelle fois.

    « Qui es-tu toi pour osé venir importuné le chef de ce village? Ne t'as ton pas appris les bonnes manières ici? Il était grand temps que je reprenne les choses en mains. »

    Ma toute première hypothèse était donc bonne, j'avais en face de moi le nouvel Amekage, qui s'était désormais retourné pour me faire face. Une allure des plus macabres, des bandes blanches parcouraient l'entièreté de son corps, atteignant même un visage dont ressortait une expression de rage. Avais-je vexé l'homme ? Quelle importance cela avait-il, mais si c'était le cas, il fallait qu'il sache que je ne comptais pas m'arrêter là.. Bref, cet homme, je ne l'avais jamais vu au village auparavant, enfin comment pourrais-je le reconnaître avec une telle apparence, des sortes de fissures recouvraient la partie de sa peau que je pouvais voir, comme s'il était fait d'un carton sur le point de se craquer.
    Sa question concernant mon éducation, je n'y donna pas la moindre attention, qui était-il pour me juger de manière si brève ? Sans doute un imbécile, qui ne savait pas devant qui il était dressé. Je ne me considérais pas comme un redoutable adversaire pour quiconque souhaiterait m'affronter, mais j'étais l'élu d'un clan de prestige et j'estimais avoir reçu une très bonne éducation. Je devais avouer que malgré l'air d'innatention que j'avais donné lorsqu'il avait posé cette question, j'étais quelque peu vexé.

    « Que veux-tu insolent? »

    Enfin, il me donna la parole. Sans donner la moindre importance à la manière dont il venait de me qualifier, je répondis.

    « Simplement savoir qui était à la tête du village que j'ai quitté il y a plusieurs années. J'aurais bien aimé qu'au lieu de vous présenter comme le centre du monde, vous me donniez simplement votre nom. Je n'en voulais pas plus.. »

    Il voulait de la véritable insolence ? En voici. Mais bref, une fois terminé ce petit jeu de gamin, je me pris au sérieux et expliqua à cet homme les raisons de mon retour à Ame.

    « Tout ce que je souhaite, c'est aidé le village à ressortir d'une crise sans précédent. En venant, j'ai pu croisé de nombreuses personnes, toutes aussi mal en point les unes que les autres. Je dois bien vous accorder une qualité, celle de compter faire bouger les choses ici. Si vous le voulez bien, je me propose pour vous aider dans les différentes luttes qui se profilent... »




_________________
Roger
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Une vue d'ensemble   Sam 15 Oct - 14:49


      « Aidé le village? »


    Si il y avait bien une chose que je détestais et que j'avais toujours combattu, c'était les lâches, les fuyards. Il était de ces gens sans fierté, qui n'avait pour seul but patriotique, l’acquisition de puissance dans un but purement personnel. Des gens qui n'avait aucune fidélité pour le village qui les avait accueilli et vue grandir. Il avait déserté son village, s'était ses propres mots et en plus de cela, sa manière de s'adresser à celui qui était son actuel chef n'était surement pas la manière qu'il fallait avoir lorsqu'on revient d'un pèlerinage. Qui était-il pour pensé qu'il avait une quelconque importance pour Ame ou pour moi-même? Il n'était rien de plus qu'un homme qui n'avait rien compris aux principes ninja. Principe normalement acquit à la sortie d’Académie. Mais il était vrai que ce village, ce pays même était un pays sous développé avant que je le prenne en main. Hier, il n'était qu'un pays dévaster par les puissances voisine, demain, il serait la première force mondial.

      « Que pourrais-tu apporté à ce village si ce n'est la bêtise qui la rendu si faible? »


    Mes yeux sans réel teint était fixé sur lui, j'étais comme la mort penché au dessus du berceau d'un nouveau né. Car face à moi, il n'était rien de plus qu'un être fragile, don le souffle pouvait devenir le dernier. Tu à quitté le village il y a des années, tu la abandonné, qu'est-ce qui te fait croire qu'aujourd'hui, il te veux en son sein? Ton destin ce trace aujourd'hui, je vais t'offrir une chance. Une ultime chance de me prouvé que la vie don tu joui et mérité.

      « Ton arrogance aura eu le mérite de m'amuser. »


    Je disparue soudainement, ne laissant dans le bureau que sa présence. La fenêtre par laquelle j'observais le village était close, tout comme la seule et unique porte par laquelle il était entré. Aucune issu, ni pour li, ni pour moi... Du moins en toute logique, j'étais le genre d'homme à défier les lois de l'humain, ma présence en était la preuve, alors que j'étais jadis mort il y a des années, je me trouvais en ce lieu. Je surveillais attentivement le juunin, son chakra, ses gestes, alors que pour lui, j'étais devenu parfaitement invisible, inexistant.

    Soudain la pièce fut emplie de fumer, une fumer noir, une fumer semblable à de la cendre. Toute la pièce fut englouti. Pleine, l'air devint rapidement irrespirable, suffoquant et chaud. Il devait déjà bouger, tenter quelques choses, mais qu'importe, c'était comme ce déplacer dans le noir total, avant qu'il ne puisse faire quoi que ce soit, la pièce explosa, totalement détruite... Prenant feu par endroit. Son corps était calciné, brulé au deuxième et au troisième degrés. En lambeau. Aucun être humain, hormis le Nidaime Raikage n'aurait pu sortir de cette technique encore en état de combattre. Keisuke ou qu'importe son nom était donc au milieu des débris, son corps fracturer par endroit, complétement brulé, quasiment inconscient. Vous allez vous dire, Muu était présent dans la pièce, lui aussi avait été touché? Et vous auriez raison, je me trouvais dans cette pièce, dans toute cette brume de cendre. Moi aussi j'avais été atteint par le Jutsu, mais je n'étais pas comme lui, je n'étais pas mortel et mon corps meurtri ne le resta que quelques secondes. De trop courte seconde pour être utilisable contre moi. Mon corps meurtri était rester un moment invisible... Et alors que je prônais au dessus de lui tel un dieu qui avait en sa main le pouvoir de tuer, je décida de l’épargné. Il serait le messager du danger que j'étais. Son corps meurtri serait la preuve de ma puissance. Défigurer il était et la marque de ma puissance à jamais marquerait sa peau. Il restait en vie pour devenir le trophée de mon désir. L’œuvre tragique d'un homme qui n'en sera plus jamais un.

      « Vie et reviens lorsque ma légende sera redevenu aussi flamboyante que les marques que j'ai laisser sur ta peau. »


    Aujourd'hui, il n'était plus un ninja d'Ame, il n'était que l'enfant bâtard d'un père qui l'avait épargné et qui ne voulait plus de sa faiblesse au sein de sa famille. Avant qu'il ne reprenne connaissance ou qu'on ne lui prodigue quelconques soins, de longues heures furent passé et à son réveil, mes marques auraient été la depuis trop longtemps pour disparaitre. Quand à moi, j'avais quitté les lieux depuis bien longtemps. Je ne m’arrêtais pas à ce bureau, le village entier était mon fief et le monde mon terrain de jeu.

      Comme tu le constate, je te laisse la vie en te faisant cadeau d'un peu de profondeur à ton personnage qui n'a actuellement aucun fond. Je demande aux admins de te mettre Nuke-nin, tu n'a plus ta place parmi nous. Reviens prendre ta revanche quand tu veux, je serais disponible. J’espère que tu fera bonne usage de cette particularité physique que je t'offre et du devoir que je te confie, devoir qui est de transmettre ma légende, montrer au monde que je suis un homme dangereux. Je pense pas nécessaire de mettre une quelconque consommation de chakra, car je ne considère pas ce poste comme un combat, mais comme du rp. Cependant au cas ou tu verrais les choses sous un autre œil; Il me reste 1120 points de chakra et il te reste, 660 points de vie.
      Ce fus un plaisir d'avoir ce premier rp en ta compagnie.



Revenir en haut Aller en bas
Shizuru Nara
Juunin d'Ame
avatar

Messages : 43
Date d'inscription : 30/09/2011

Fiche Ninja
Techniques:
NaruPoints:
0/0  (0/0)

MessageSujet: Re: Une vue d'ensemble   Lun 17 Oct - 15:05


Une vue d'ensemble

« chapter 4: nouveau départ »
« act II: rencontre »

    Décidément, j'avais connu plus agréable en terme de Ninja. Bien que nous ne nous connaissions pas, l'homme ne faisait réellement aucun effort pour ne serait-ce que pour en savoir plus sur moi. Il ne cessait de me rabaisser dans des paroles toutes aussi dénuées les unes que les autres d'une quelconque fondation. Oui, il parlait sans argumenter. Que pourrais-je apporter au village si ce n'est la bétise qui l'a rendu si faible ? Pour qui se prenait-il. Il ne me connaissait pas, ne pouvait me juger, tout ce que j'avais fait jusqu'à aujourd'hui a toujours été dans le but de servir ma nation, mon clan. Comment pouvait-il oser me dénigrer de telle manière. Je n'avais peut-être pas été assez courtois, peut-être n'aimait-il tout simplement pas ma gueule, mais peu importe, ce Shinobi me semblait désagréable et une certaine tension commençait à peser. Toutefois, je décidais de rester calme et serein, après tout, il allait très certainement être mon supérieur durant quelques temps... Il en vint finalement à me féliciter, me qualifiant d'arrogant qui avait su le divertir. Pour quoi me prenait-il ? Un bouffon ?! Je n'étais pas revenu après tant d'années d'entraînements pour me faire insulter de la sorte et cette tension qui régnait désormais dans l'ancien bureau de Hanzô-Sama se transforma en un sentiment de danger, notamment procuré par la disparition soudaine de l'homme qui se tenait jusqu'à maintenant, en face de moi. Je n'hésita pas alors une seule seconde et commença la malaxation de mon Chakra. Aucun Mudra n'était à faire, la technique que j'allais employée n'en nécessitait pas. Et tandis qu'une fumée noire commençait seulement à se faire aperçevoir juste en face de moi, à environ deux mètres, je ne perdis pas de temps et activa la technique : Raikiri... Heisô ! Un long rayon jaillit de ma main. D'un coup rapide je transperça le toit de manière à pouvoir créer un trou dans lequel je pourrais passer. Je sortis donc d'un bond du bureau du Amekage, un long saut qui m'expulsa à une vingtaine de mètres de hauteur, notamment grâce à la quantité de Chakra concentrée sous mes pieds.. J'étais paré à une éventuelle attaque ne laissant cette fois-ci aucune ouverture à celui qui venait de se montrer très sournois. Une explosion suivant celle causée par ma technique surgit alors. Sans doute causée par le Ninjutsu utilisé par l'homme. Elle était telle que je fus expulsé bien loin du haut de la tour, perdant de l'altitude à une vitesse impressionnante. J'étais encore sous le choc du contact avec le Ninjutsu et complètement dans les vappes. Cette rapidité avec laquelle je m'approchais du sol du village me réveilla toutefois. Un Kunai, puis un fil de fer me suffirent à effectuer l'action qui mit ma vie en sécurité. Je lança la première arme, celle-ci se planta sur le mur d'un bâtiment, et je l'avais lié à mon filament sur lequel j'exerçais une forte d'attraction. Mais le Kunai tint. Telle une araignée, j'avais tissé ma toile, d'une façon qui m'était propre, et je me trouvais désormais sur le bâtiment que j'avais choisi pour sortir de ma situation critique. Après plusieurs secondes durant lesquelles je repris mon souffle après cette courte confrontation avec l'Amekage, je porta un oeil à la tour sur laquelle il devait se trouver et en vint à la conclusion que les choses allaient devoir se passer d'une autre manière. Mon retour n'était pas pour aujourd'hui finalement. Encore plusieurs épreuves m'étaient réservées avant de pouvoir de nouveau jouir d'un statut de Ninja de Ame. Une nouvelle fois, je quittais mes terres natales, mais cette fois-ci avec bien plus d'incompréhension que la dernière fois...





_________________
Roger
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une vue d'ensemble   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une vue d'ensemble
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» "Tous ensemble seuls 2 - Demain c'est aujourd'hui" (Everybody's alone 2 - Tomorrow is now)
» Faisons des trucages tous ensemble
» Haiti-Cuba-Brezil Vont Travailler Ensemble sur la Sante Publique
» Activités dans l'ensemble du Canada ''Ensemble pour Haiti''
» Allez, tous ensemble... On se motive... Et maintenant, on va regarder la pub.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto No Seitan' :: Archives :: Archives-
Sauter vers: